TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : à quoi sert-il que le Snav se décarcasse ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 28 Avril 2014

Sale temps pour agences honnêtes. Voilà que les juges de justice (laisse c'est bon) ont donné raison à une officine peu scrupuleuse qui vendait des billets d'avion sans être immatriculée. A quoi ça sert que le Snav, y se décarcasse?



Seul le syndicat peut porter plainte pour une affaire qui, non seulement pénalise les agences honnêtes, mais qui peut aussi léser gravement les clients - DR : © FikMik - Fotolia.com
Seul le syndicat peut porter plainte pour une affaire qui, non seulement pénalise les agences honnêtes, mais qui peut aussi léser gravement les clients - DR : © FikMik - Fotolia.com
Incroyable mais vrai !

Je suis sûr que, malgré votre mémoire défaillante, vous n'avez pas oublié cette affaire qui s'est passée à Toulouse (tiens?)

Il y a un an… et apparemment, cela devrait se poursuivre dans la plus parfaite illégalité.

Hélas, avec l'approbation des juges !

Eh oui, mes bons camarades, vous avez bien lu. Vous qui trimez pour inspirer confiance à vos clients, qui acquittez vos cotisations auprès du Snav et de l'APST, qui êtes dûment immatriculés, ben, vous avez tout faux !

Je vous renvoie à l'article de ma camarade ci-dessus (ou dessous, je sais jamais comment c'est placé) pour l'historique de l'affaire "CTM Evasions". Mais c'est pas glorieux.

La case de l'Oncle Dom : à quoi sert-il que le Snav se décarcasse ?
Pourtant, le SNAV et l'APST ont fait ce qu'il fallait. Devant cette fourberie flagrante, le Syndicat a porté l'affaire devant les tribunaux.

Car, seul le syndicat peut porter plainte pour une affaire qui, non seulement pénalise les agences honnêtes, mais qui peut aussi léser gravement les clients.

Eh bien, les juges, dans leur immense sagesse, mais apparemment peu au fait des pratiques courantes de la profession, et jugeant que les preuves n'étaient pas évidentes, ont prononcé la "nullité de la citation envers le patron de CTM Evasions, Hassan El Alaoui.

Faut dire qu'il a été futé, Hassan El Alaoui. Si j'en juge par les constations de l'avocat du Snav, il est arrivé devant le tribunal tel l'agneau qui vient de naitre, dans une parfaite innocence.

Comment, pour vendre des billets d'avion ou de bateau, il faut être immatriculé ? Ah. Bon ?

Et c'est où qu'on s'immatricule, Monsieur le Juge ? Ah non, je comprends pas ce que l'on me reproche, j'y suis pour rien, moi, si des voyageurs veulent prendre l'aéroplane et viennent m'acheter des tickets. Je peux pas refuser la vente…

Un petit regard à la Cocker (Chien Charly m'a montré comment) et hop, le tour a été rapidement joué.

Effectivement, comme le souligne l'avocat du Snav, "tant qu'il n'y a pas de troubles à l'ordre public, le proc' a tendance à ne pas poursuivre".

En clair, faudrait attendre qu'il y ait un gros pépin, genre défaillance d'une compagnie aérienne, naufrage d'un navire, pour que la Justice, alors que la loi est là, prenne le problème en considération.

Car le problème est là, justement et le paracommercialisme représente un sacré fléau pour la profession.

Un fléau qu'a tenté de résoudre depuis quelques temps déjà, le Syndicat… peut-être un peu mollement.

En même temps, c'est pas facile, tant le Snav a peu de moyens et que, seul, il ne peut pas faire grand-chose.

N'oublions pas qu'Atout France, en charge des immatriculations, n'a aucun pouvoir de contrainte envers ces officines pour le moins indélicates.

Pas plus que l'APST. Cette dernière ne peut que "refuser" l'adhésion d'une entreprise douteuse, mais son pouvoir s'arrête là.

A remarquer d'ailleurs que l'Association avait refusé, par deux fois, l'entrée à CTM Evasions. Qui, apparemment, n'a pas choisi non plus un autre organisme de garantie, pourtant obligatoire…

En tout cas, voilà un beau sujet à mettre en œuvre par le nouveau Président du Snav et son équipe.

Un sujet d'école qui va sûrement passionner Montebourg aussi et lui permettre de reprendre, peut-être la main, sur son confrère Fabius…

Quand je vous dis que, cette fois, le Tourisme va enfin motiver les pouvoirs publics. Comme quoi, tout finit par arriver, suffit d'être patient !

Lu 1699 fois

Notez


1.Posté par Chien Charly le 28/04/2014 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Combien de fois faudra-t-il que je te dises qu’ATOUT FRANCE n’est pas en charge des immatriculations mais seulement en charge du secrétariat de la Commission d’Immatriculation qui, elle, immatricule ?

2.Posté par cheriet le 28/04/2014 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


je vais vous dire pourquoi les juges n ont pas decidé de s en prendre à cette agence :


- pas de trouble à l ordre public
- pas de victimes dans ce business
- des impots qui sont certainement payés
- peut etre meme 1 ou 2 employés


Posons nous cette question : les conditions d'entrées dans le metier ne sont elle pas trop restrictives ?????

Certaines agences avec immatriculation travaillent de maniere malsaine ( opodo) : que leur dites vous Mr Gobert ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com