TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : abracadabrantesque... plus c'est gros, mieux ça marche !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 10 Septembre 2014

Je vous convie aujourd'hui à une réflexion débile sûrement, poujadiste diront même certains, mais qui reflète plutôt bien la situation dans laquelle nous avons le grand privilège d'évoluer. On nous dit tout, on nous dit rien, chantait Jacques Dutronc…



A l'heure où la communication est omniprésente, quasi en temps réel, le Premier ministre nomme un type qui "aurait oublié de payer ses impôts" ! - Photo JdL
A l'heure où la communication est omniprésente, quasi en temps réel, le Premier ministre nomme un type qui "aurait oublié de payer ses impôts" ! - Photo JdL
... Et surtout on nous dit n'importe quoi. Et plus c'est gros, plus ça marche !

Prenons, par exemple, la récente nomination-éviction de notre dernier responsable du tourisme en France, j'ose même plus le nommer sous-ministre, ministre ou secrétaire…

Thévenoud, qui n'aura duré que ce que durent les roses l'espace d'un matin, si je puis me permettre ce doux aphorisme, mais je suis d'humeur romantique en ce moment.

A l'heure où la communication est omniprésente, quasi en temps réel, le Premier ministre nomme un type qui "aurait oublié de payer ses impôts" !

C'est une "tête en l'air" prendssadéfense-t'elle avec vigueur (ben oui, j'en fais un verbe et c'est comme ça), sa concierge, qui le connait depuis des lustres.

Effectivement, pour un responsable politique qui a fait de la lutte contre la fraude fiscale son cheval de bataille, ne pas payer ses impôts, c'est juste un oubli !

Trois ans de suite, ça relève d'Alzheimer… Et pour un élu, ça fait un peu désordre.

La case de l'Oncle Dom : abracadabrantesque... plus c'est gros, mieux ça marche !
Classe !

Faut croire que le bon peuple va gober une telle galéjade, comme on dit à Marseille. Ça aurait pu…

Autre exemple, encore plus dramatique, les vols perdus de Malaysia Airlines.

Le premier, il y a quelques mois, disparu on ne sait pas trop où. Plus de 300 disparus, vraisemblablement morts et des familles qui croient encore à une explication…

Rien, parce que ceux qui savent ont trop peur de donner la vérité. En revanche, on vire des gens chez Malaysia et on change de Président. Ça va changer quoi ?

Toujours chez Malaysia (et j'en suis désolé, la compagnie subit surement elle aussi), un vol se fait descendre par un missile, flinguant en plein ciel des innocents qui croyaient que la guerre ne pouvaient pas les atteindre durant leurs loisirs.

Ben oui, ont dit les belligérants, c'est un dommage collatéral… Et depuis, plus rien, parce que, voyez-vous, qu'y a-t-il à faire ? A part, pleurer dans son coin quelques vies perdues.

Et, dans ce cas aussi, les nations se content d'entériner les pertes.

Oh, bien sûr, on vitupère, on dit c'est pas bien, on montre les dents (enfin pour les pays riches, parce que les autres, c'est comme nos pauvres, des dents y'a belle lurette qu'ils n'en ont plus). Mais c'est tout…

Allez, juste un dernier exemple, pour bien montrer que plus c'est gros, plus ça marche et plus proche de notre marché.

Air France, pour qui j'ai beaucoup d'affection mais qui ne me la rend pas. Air France va enfin monter "sa" compagnie low cost. Grâce à transavia. Que c'est beau, grand et généreux.

C'est vrai que les Easyjet, Ryanair, Volotéa et j'en oublie lui ont laissé toute la place.

Ben les gars, franchement, vous croyez pas que c'est un peu tard tout ce grand cinéma ? A quoi ça sert de vouloir nous enfumer ?

A moins que les associés d'Air France, les bataves de KLM ne commencent à en avoir marre de se laisser berner et veuillent, enfin, reprendre le pouvoir. Quitte à y laisser des plumes...

Comme quoi, vous voyez, plus c'est gros, plus ça marche !

Lu 2287 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com