TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : "aie confiance, crois en moi..." (Air connu)

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 16 Mai 2014

GPS Tours, en grande difficulté et en attente d'un placement en sauvegarde judiciaire, tente de calmer le jeu et de rassurer ses clients groupistes. Ces derniers ont décidé, semble-t-il, de lui faire confiance…



La case de l'Oncle Dom : "aie confiance, crois en moi..." (Air connu)
… Mais ont-ils vraiment le choix ?

A entendre leurs réactions, et tout en appréciant l'attitude d'Antonio Duarte, le patron de GPS, que peuvent-ils faire d'autre?

Car la situation est loin d'être claire. Et ne date pas non plus d'aujourd'hui.

Ça fait quand même plusieurs mois que le réceptif portugais connait des difficultés de plus en plus flagrantes.

A tel point d'ailleurs qu'il cherche, apparemment en vain, à trouver un "repreneur". Si j'en crois d'ailleurs mes informations, un professionnel du tourisme aurait examiné très longuement le dossier.

Sans résultat pour le moment.

En même temps, le comportement de GPS Tours, vis-à-vis de Top of Travel, est loin d'être au Top, si je puis me permettre.

Il est en effet assez rare d'accuser un co-affréteur, visiblement peu convaincu de la qualité des prestations de GPS Tours, d'être responsable de ses propres difficultés.

Et de demander en compensations des sommes qui varient d'un jour à l'autre, sans réelles nuances…

La case de l'Oncle Dom : "aie confiance, crois en moi..." (Air connu)
Top of Travel est une maison sérieuse et lorsque son patron, Helmut (le reste je n'arrive pas à écrire mais tout le monde aura compris, je vais l'appeler Schmit c'est plus facile...) indique que le contrat de co-affrètement a été rompu "n'ayant pas les mêmes valeurs (que GPS Tours, ndDG) sur la qualité et le traitement des clients". c'est vraisemblablement pas pour que dalle.

Cependant, les groupistes clients de GPS, réunis en conclave, ont décidé de faire confiance.

Pas nécessairement d'ailleurs de "soutenir", juste espérer que leurs clients seront accueillis comme il se doit.

Si j'en crois l'actu cela reste à démontrer...

Reste à savoir si Antonio Duarte a les moyens d'honorer sa parole. Faut espérer qu'il la tiendra et que personne ne sera planté…

Ce qui, après tout, ne donnera qu'une angoisse supplémentaire à l'APST qui, n'en doutons pas, se serait fort bien passé de ce souci supplémentaire.

En même temps, on peut quand même se poser une question…

Pour les groupistes qui font confiance à GPS Tours, que se passera-t-il si la procédure de sauvegarde demandée par le réceptif est accordée par le Tribunal de vendredi ?

GPS sera-t-il dégagé de certaines obligations financières ? Ses "dettes" et ses obligations envers ses clients seront-elles gelées… Comme les salaires des fonctionnaires ?

Et dans ce cas, re quid ? A vue de mon gros nez, à travers cette affaires qui me semble singulièrement sentir la rillette (déjà employé le pâté pour la Tourcomie), ce sont près de 25000 clients qui sont concernés ?

Là, ça risquerait de faire sacrément désordre. Et Antonio Duarte, qui a quand même les moyens d'employer un porte-parole, le distingué monsieur James, ne pourra plus accuser Top of Travel, lequel lui aura eu la présence d'esprit de se dégager… avant !

Tiens ça me rappelle le livre de la jungle et le vieux serpent Kaa face à Mowgli: "aie confiance mon petit, aie confiance…"

Lu 1541 fois

Notez


1.Posté par Hervé le 16/05/2014 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'histoire du tourisme regorge de boites en difficultés où il n'y avait plus personne au téléphone du jour au lendemain. Dans le cas présent, le fournisseur vient de lui même au devant de ses clients. Pourquoi tout de suite mettre en doute son honnêteté !
S'il plante maintenant après ce qu'il vient de dire, il ne pourra plus jamais se présenter en France. J'imagine donc qu'il sait où il en est !
C'est trop facile de dénigrer quand on est peinard dans un bureau sans pression.....

2.Posté par Dominique Gobert le 16/05/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas où vous lisez du dénigrement. Rien que des questions... légitimes, c'est tout!

3.Posté par Hervé le 16/05/2014 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne lit que ça au travers de votre article !
En, tout cas, c'est comme cela que je le ressens..... De fait, j'imagine que je ne suis pas le seul !

4.Posté par Eric le 17/05/2014 09:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense qu il faut quand meme prendre le metier de voyagiste au serieu, c est plus qu evident que nous les clients, payons pour des erreurs de géstion du réceptif!oui des erreurs! Non de la " mal chance"

5.Posté par Elodie le 19/05/2014 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Tiens ça me rappelle le livre de la jungle et le vieux serpent Kaa face à Mowgli: "aie confiance mon petit, aie confiance…"

Et ça, c'est pas du dénigrement peut-être ?

:-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com