TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom: ainsi parlait Zarathoustra-Demonchy !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 2 Décembre 2013

Quand un ancien du Tourisme, créateur du plus grand réseau de distribution en France, prend la parole, ça vaut son pesant de cacahuètes. Philippe Demonchy n'a pas failli à sa (future?) légende. Comme quoi, certains vieux ne sont pas has been!



Philippe Demonchy était invité ce week-end dernier à prononcer quelques mots à l'ouverture de ce Congrès Selectour à Président unique, devant une assemblée Unie (?) qui lui a d'ailleurs fait une standing ovation. /photo CE
Philippe Demonchy était invité ce week-end dernier à prononcer quelques mots à l'ouverture de ce Congrès Selectour à Président unique, devant une assemblée Unie (?) qui lui a d'ailleurs fait une standing ovation. /photo CE
Attention, ceci est un préambule, que certains nomment avertissement au lecteur.

Je tiens donc à avertir les pisse-froid (ou chaud, certains sont fiévreux) que tout ce qui va suivre est totalement objectif et tient compte uniquement de ce que j'ai observé et écouté.

Qu'on se le dise !

Bien que créateur du réseau Selectour, Philippe Demonchy en avait toujours été le Président d'Honneur.

La petite attention qui ne fait pas de mal, mais qui permet de garder le moral et de suivre l'évolution de sa création.

Au fil des ans et des diverses péripéties, le Président d'Honneur était plutôt considéré comme une vieille potiche que l'on sortait de son placard, histoire d'inaugurer les chrysanthèmes.

Je sais qu'au fond de lui, il en était meurtri. Parce qu'il a construit du solide, du lourd.

Du lourd qu'il ne faudrait pas balayer par esprit de revanche…

Philippe Demonchy était invité ce week-end dernier à prononcer quelques mots à l'ouverture de ce Congrès Selectour à Président unique, devant une assemblée Unie (?) qui lui a d'ailleurs fait une standing ovation.

Il a parlé 10 minutes à tout casser, dans son langage verdoyant (oui, je le dis).

Et en 10 minutes, il a tout dit, l'ancien que l'on croyait définitivement balayé. Fifi, c'est un phénix.

D'emblée (oui, d'Ormesson aimerait bien me voir la Cadémie), il est entré dans le vif du sujet.

Faut dire qu'il passait en vedette ricaine, juste après le discours officiel d'ouverture du Président qui ne veut pas de boulot dans un an.

"Le seul mot qui n'a pas été prononcé était le mot Coopérative", a-t-il démarré sans se marrer.

C'est vrai que ça faisait désordre, d'autant que la suite était aussi cinglante.

En gros et pour résumer, le Demonchy, il constate que depuis la création de Selectour, personne n'a surtout rien inventé.

Et pourtant, dit-il. "Vous avez beaucoup de chance, en 2012, on comptait plus d'un milliard de touristes.

Vous avez la chance de travailler sur un tel marché. Vous vous êtes associés en coopérative et vous savez que plus on travaille plus on gagne".


Et de toucher du doigt là où ça fait mal: "une coopé, chacun doit participer aux décisions: un homme, une voix, sauf que, dans votre coopérative, il y a de "gros" adhérents qui devraient être reconnus.

Vous parlez de projet d'entreprise, c'est bien, mais sa réalisation doit être une œuvre collective".


Le ton était donné. Il fallait une conclusion. Celle de Philippe est impitoyable, car, mais c'est ma version, il explique simplement que "vous n'avez rien inventé et rien n'a profondément évolué depuis des années".

Traduction libre de ma part, mais qui prend sa véritable signification lorsque Demonchy explique qu'en 2004 il avait écrit, dans un opuscule, le projet d'entreprise de Selectour.

Il racontait tout simplement que les adhérents du réseau devaient être reconnus par les clients comme étant "les meilleurs experts du tourisme". Projet longuement développé par les dirigeants du réseau lors de ce dernier Congrès.

Finaud, et juste avant de regagner son siège, Philippe Demonchy prononçait la phrase qui flingue : "Jean-Pierre Mas n'a sûrement pas eu le temps de tout lire"!

Juste pour finir, un trait d'humour de la part du Fifi: "Mieux vaut s'attendre au prévisible que d'être surpris par l'inattendu".

Je ne peux que lui donner raison, même si le prévisible n'est pas nécessairement une bonne chose pour l'avenir…


Lu 1823 fois

Notez


1.Posté par Gloups ! le 03/12/2013 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Demonchy fait partie des "inventeurs" de l'industrie du tourisme à la française, comme d'autres dans leur registre, les Trigano, Maillot et consorts… ou, plus récemment, des Rial, Da Silva et compagnie…Ils sont peu nombreux (et moins encore nombreuses, disons-le).

Beaucoup de "grandes gueules" d'aujourd'hui n'ont rien inventé. Non seulement elles n'ont rien inventé, mais elles ont salopé quelques belles enseignes, quelques belles marques et grandes réussites du passé…

D'autres ont bradé un savoir-faire, un état d'esprit, une dynamique collective, une envie de travailler et de se développer ensemble… Le "Chacun pour Soi" - de plus en plus prégnant dans nos existences - nous renvoie à une réalité : On ne progresse pas CONTRE les autres mais AVEC les autres.

Sans doute, par ses mot, Demonchy a-t-il voulu réveiller un esprit coopératif qui disparaît… Une page se tourne.

2.Posté par LESAGE le 03/12/2013 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Philippe a analysé, travaillé, s'est entouré et a su unir un vrai groupe dynamique qu'il a emmené ou il voulait aller
Et puis le temps a passé !
Pour avoir débuté avec Jean Perrin, puis partagé avec Olivier Delaire et tous les autres cette avanture j'ai beaucoup d'estime pour cet homme et son parcours même si nos divergences ont eu des conséquences.
Respect

3.Posté par LOPEZ le 03/12/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hommage à Lautner dans le registre pépé flingueur.

4.Posté par SOUDANT le 03/12/2013 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Mr Demonchy.
Monsieur Delaire Olivier serait d'accord avec vous!

5.Posté par Bertrand THOREL le 03/12/2013 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La force du fondateur est visible : le principe moteur de la coopérative n'est pas démodé et bien adapté au réseau.
Enfin il y avait dans l'ancienne version de Selectour la transcription d'un standing et déjà l'idée que en réservant un voyage chez Sélectour ; se serait "Sélect" et celà donnait une image au réseau et retranscrivait de manière subliminale la valeur des conseillers qui le composé.
L'hippocampe aurait pu être l'éffigie du yacht club de Monaco : il avait une image Sélect.
Sans être nostalgique et confronté à la réalité du terrain, je trouve que cette communication était adaptée à la cible des distributeurs ; celà tirait vers le haut ! et correspond aux demandes des clients.
Quand on regarde l'épopée Selectour ; rien n'avait été fait au hasard et le travail d'une bande de copain devrait inspirer et être la continuité de ce "projet d'entreprise".
Je révererai que les agences Sélectour soient les premières en France à vendre des voyages dans l'espace (par exemple): ça c'est Select, ça c'était l'esprit du réseau et des pionniers du tourisme moderne...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com