TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : au Royaume de Tupou ça sent mauvais pour le tourisme...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 22 Juillet 2014

Déprimant ce monde. Pas une journée sans annonce d'un massacre à coups de bombes, de morts et de vies perdues. Même dans la Pacifique, aux Iles Tonga plus précisément, un conflit semble s'instaurer. L'enjeu ? Le tourisme dans l'archipel…



© Lulla - Fotolia.com
© Lulla - Fotolia.com
Alors là, rien ne va plus… comme on dit chez les Barrière ou les Partouche.

C'est notre confère Rue89 qui vient de dévoiler le drame en gestation dans cet archipel des Iles Tonga.

C'est vrai que les Tonga, sorti des adeptes fous du rugby, on connait pas beaucoup et c'est pas une destination proposée par Fram, TUI ou Thomas Cook. Encore que maintenant, avec les tendances "à la carte", tout est possible…

Or donc, figurez-vous que l'archipel, composé quand même de quelque 170 îles et îlots, un Royaume dont le Roi Tupou V (il est mort maintenant et c'est Tupou VI (ou Tupou pas) qui lui a succédé aimait, pour le grand bonheur de ses sujets, jouer aux petits bateaux radiocommandés sur sa piscine, est "coincé" entre la Nouvelle Zélande d'un côté, la Chine de l'autre!

Et que la Chine, en grand frère ou sœur, veille jalousement sur ses voisins… Des fois que ceux-ci auraient des velléités de se tourner vers Taiwan.

Du coup, la Chine "aide" le Royaume, lui verse quelques subsides et dernier cadeau en date, vient de doter sa compagnie aérienne, Real Airways, d'un magnifique aéronef (ou plane, au choix) à hélices, fabriqué en Chinoiserie.

"Pas de ça, Lisette" a immédiatement insurgé (ben oui, juste pour faire plaisir à Elodie, je change les règles de l'écriture et c'est comme ça) la compagnie aérienne néo-zélandaise qui dessert aussi le Royaume.

"Concurrence déloyale et subventionnée (on se croirait en Europe) ! Et du coup, les néo-zélandais ont stoppé leurs liaisons vers la capitale du Royaume, au nom pourtant si romantique.

Oui, vous saviez pas mais je vais vous le dire: la capitale du Roi Tupou, c'est Nuku'alofa. Ce qui signifie, en langue tong, "la patrie de l'amour". Rien que pour ça, j'irai bien y passer un week-end, même sur un avion chinoa…

La case de l'Oncle Dom : au Royaume de Tupou ça sent mauvais pour le tourisme...
Oui, mais du coup, et ça c'est traditionnel, le tourisme, principale économie du pays, en a pris un sale coup.

Parce que, les touristes, ils viennent quasi essentiellement de la New Zélande (pas si ailée que ça, pour ceux qui comprennent pas, merci d'envoyer un mail à la rédaction).

En outre (oui, c'est pompeux mais c'est bientôt les vacances), pour soutenir sa compagnie aérienne, le gouvernement Zélélandais s'est fendu d'un communiqué indiquant que le navion offert par les Chinoas, un Xian MA-60, était "peu fiable".

Et, par la même occasion, a supprimé les 5 millions de dollars d'aide prévus pour soutenir le tourisme au Royaume de Tupou !

C'est pas franchement très fair-play, pour un pays qui fait partie du Commonwealth de sa très gracieuse (enfin, surtout ses belles-filles) Majesté the Queen.

Parce que, comme l'explique Rue89 (sous la plume de Pierre Haski, j'aimerais bien écrire comme lui), c'est tout le tourisme et donc une grosse partie du revenu de la population qui s'écroule.

Déjà que parmi les quelque 115 000 habitants du Royaume, un bon quart vit en dessous du seuil de pauvreté. D'accord au soleil et au bord de la mer… mais quand même !

Bon, cependant, rien n'est perdu. La compagnie aérienne tongaise (ou tongienne) va acheter des avions grands-bretons, comme ça, les touristes reprendront les voies des Tongas…

Mais avouez quand même que les grandes puissances feraient mieux de tenter les grands problèmes du monde et laisser vivre en paix de petits royaumes qui ne demandent rien à personne, si ce n'est que d'accueillir chacun en parfaite harmonie.

Et puis, aller au "Pays de l'Amour", à Nuku lalala, c'est quand même pas mal, n'est-il pas ?


Lu 2009 fois

Notez


1.Posté par Paolino le 22/07/2014 03:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très difficile à lire .. désolé. J'ai beaucoup de mal avec vos chroniques
On ne s'improvise pas journaliste. Je veux pas être dur avec vous mais juste sincere

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com