TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : chez ADP, quand le bâtiment va… tout va !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 4 Juin 2014

Après avoir suffisamment vilipendé Aéroports de Paris, faut reconnaitre que maintenant, on se remue enfin. Roissy CDG fête ses quarante ans et Orly fait enfin peau neuve, ce qui n'est pas du luxe. Mais est-ce suffisant ?



Depuis quarante ans, c'est une immonde galère pour s'y rendre et encore plus en sortir. Mais bonne nouvelle, on va enfin l'avoir cette liaison expresse - Photo : © V. ZHURAVLEV - Fotolia.com
Depuis quarante ans, c'est une immonde galère pour s'y rendre et encore plus en sortir. Mais bonne nouvelle, on va enfin l'avoir cette liaison expresse - Photo : © V. ZHURAVLEV - Fotolia.com
Cette année marque l'anniversaire, 40 ans, de Roissy-CDG.

Faut dire que depuis sa naissance, cet aéroport, après avoir connu bien des vicissitudes commence à assurer grave.

N'oublions quand même pas que Roissy, contrairement à ce que l'on croit, devance largement Londres Heathrow en termes de trafic. C'est pas rien.

Mais je crois que la nomination à la tête de cette plateforme d'un patron dynamique et intelligent a permis enfin de rattraper un retard considérable…

Ne reste plus qu'à moderniser ce bubon de Terminal 1, issu de la coupable imagination d'un architecte qui a sûrement voulu se faire plaisir, sans nécessairement penser aux passagers des aéroplanes.

Seul problème, l'accès à CDG.

Depuis quarante ans, c'est une immonde galère pour s'y rendre et encore plus en sortir. Mais bonne nouvelle, on va enfin l'avoir cette liaison expresse.

Si, si, Augustin de Romanet l'a signé, avec Rappoport de Réseau Ferré de France et cet excellent Cuvillier, sous-ministre des transports. Enfin, ils ont signé la promesse de contrat…

Parce que pour le reste, faudra quand même attendre 2023. Même si le temps passe vite, nos bons touristes arrivant à Paris devront continuer à se coltiner leurs valoches par le RER omnibus jusqu'à la Capitale.

Grèves assurées à tous moments et spectacle de racket à bord des wagons quasi garanti.

Ou les tacos ronchons qui mettent deux plombes pour relier la ville lumière. Du côté route, ça devrait être un peu mieux, puisqu'il parait que les tacos pourront emprunter la bande d'arrêt d'urgence…

Ben, là aussi, ça va être folklo. Faudra surtout pas tomber en panne sur la dite "bande", au risque de se prendre un taco dans les fesses…

Encore une brillante idée, mais bon, bon anniversaire à CDG et félicitations à Franck Goldnadel, son patron. Il manquait chez ADP !

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Du coup, à Orly, ça bouge aussi. Il était temps, pour un aéroport construit, si je ne m'abuse, dans les années 60/70.

Enfin, du nouveau et après plus d'un an de galère pour tenter de rejoindre les parkings, ça y est. Augustin, le chef d'ADP a enfin inauguré une première tranche de travaux, les belles esplanades arborées et mobiliérisées urbainement de cette vieille plateforme.

C'est beau. Dommage que le bâtiment digne d'un architecte stalinien d'Orly Sud fasse vraiment tache sur ce paysage enfin modernisé. Si, en plus, dans les bâtiments escalators et portes automatiques fonctionnent, c'est le pied !

Faut applaudir, parce qu'en plus, c'est agréable à regarder.

Bon, si l'on veut avoir l'esprit chagrin, on peut simplement regretter que tout ceci n'ait pas été entrepris beaucoup plus tôt.

Paris est quand même, qu'on le veuille ou non, l'une des portes d'entrée de la Vieille Europe… Faut croire que malgré les redevances ébouriffantes (oui, j'aime bien ce terme) que perçoit ADP, y'avait pas assez de moyens.

Mieux vaut tard que jamais, comme le dit le vieux dicton. Ne reste plus maintenant qu'à harmoniser le tout et construire enfin la "couloir" reliant le Sud et l'Ouest… En attendant un autre bâtiment, vers l'Est, non ?

Non, je rigole, y'a plus de place. En revanche, un truc qui serait pas mal, serait d'abroger enfin ce stupide arrêté, issu du délire d'un Ministre qui était plutôt sympa mais pour qui le transport aérien n'était pas franchement la tasse de thé, limitant l'activité d'Orly à 250.000 mouvements !

D'accord, y'avait les riverains. Mais pour la croissance, ça va poser quelques problèmes, n'est-il pas ?

Enfin, à force d'attendre, on finira bien par y arriver. Peut-être que mes petits-enfants connaîtront enfin des aéroports français digne d'un grand pays, et reliés intelligemment aux grandes villes qu'ils sont censés relier.

Rêvons un peu et comme le dit mon camarade et néanmoins ami, Jean-Louis Baroux, "osons" !

Mais là, faut pas rêver trop quand même…


Lu 1523 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com