TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : chez Thomas Cook, le silence est de plomb !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 16 Juillet 2014

Le silence qui règne dans les agences Thomas Cook est tellement assourdissant que l'on n'ose même plus parler. En ces jours de juillet, après l'annonce d'un nouveau Plan Social présenté par le groupe, il semble que la Terreur de 1789 resurgisse dans les agences intégrées du Groupe. Le couperet s'apprête à tomber...



Quel gâchis !

Et quel stress pour les agences de voyages intégrées du Groupe Thomas Cook. Alors que l'été commence à s'installer, que l'on songe davantage à prendre quelque repos, à se détendre…

Car, et c'est carrément scandaleux, aucun salarié ne sait à quelle sauce il sera croqué…

Et encore moins s'il arrivera à survivre ou, au contraire, devra dès la rentrée (ou durant les prochains jours), se préparer à présenter son dossier d'admission chez Pôle Emploi.

Et finalement, on peut se poser la question de savoir en quel état Michel Résseguier, Président Mercenaire de Thomas Cook durant un peu plus d'un an, a laissé la maison?

Pour lui, pas de soucis, d'ailleurs, il est reparti pour une nouvelle mission chez Altia Group, un truc qui fabrique des caddys de supermarché et qui semble apparemment dans un gros caca.

Mais Super Résseguier arrive, tout va aller bien. Et du côté de Pôle Emploi, on prépare déjà les premières arrivées…

Ceci ne rassurera pas pour autant les agences de Thomas Cook. Dans celles que nous avons visitées, c'est tout juste si l'on ne se serait pas cru en Corée du Nord, tellement la crainte de parler à un journaleux est flagrante.

Faut dire que Thomas Cook n'a pas lésiné sur les consignes de mutisme le plus total. Même dans des agences "reprises" et donc non concernées par le projet de solution finale de TC, on ne parle pas. Surtout pas.

La case de l'Oncle Dom : chez Thomas Cook, le silence est de plomb !
"On ne sait jamais", nous a-t-on répondu, les yeux regardant la pointe des godasses.

Du côté de la Direction de Thomas Cook, c'est aussi et bien entendu "Le Grand Silence" (un western des années 80 inénarrable, dans lequel Jean-Louis Trintignant est plus qu'improbable, mais bon passons, c'est pas le sujet).

Monsieur Nicolas Delord nous a fait répondre qu'il n'avait pas grand-chose à nous dire et que nous avions déjà rencontré Michel Résseguier, alors circulez, y'a rien à voir !

Du côté des syndicats, c'est aussi le grand silence. Normal, d'ailleurs, on peut supposer qu'ils s'attendent à des négociations dures… mais dont, hélas, on connait déjà la triste issue.

Le plus important étant, pour les salariés, de pouvoir bénéficier d'un plan de départ digne. Mais en même temps, dans la situation économique où se trouve le groupe, va falloir arracher centime par centime. Et là, c'est pas gagné.

Parce que, du boulot, va falloir en retrouver. Et on peut pas dire que le climat soit au beau fixe sur le marché du tourisme. D'autant que la conjoncture géopolitique, particulièrement en Méditerranée est loin d'être brillante.

Et que les contours de la Méditerranée, c'est (c'était ?) un des grands pôles de Thomas Cook. Ou Jet Tours, mais la marque a tellement été dépréciée, galvaudée, abandonnée, délaissée, que l'on n'ose même plus en parler.

Bien évidemment, alors qu'une nouvelle fois, des collaborateurs qui auront beaucoup donné pour leur entreprise vont être abandonnés, que l'on ne daigne même pas les informer, les services de Monsieur Montebourg (il parait que c'est lui qui s'occupe de la partie économique et sociale du tourisme) ne se manifesteront pas.

C'est vrai que le groupe n'est pas français, même si la marque, dans un temps fort lointain, l'a été.

Il est des moments où l'on aimerait bien être Superman ou… Zorro !


Lu 3080 fois

Notez


1.Posté par Rimza le 18/07/2014 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Terreur c'était en 1792/1793... pas en 1789 mais on est plus à une inexactitude près...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com