TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : chez easyjet ça va pas toujours comme sur des roulettes...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 21 Mai 2014

Bien curieuse histoire que celle de ce passager qui voulait embarquer sur un vol easyjet à Toulouse pour se rendre à Genève. Il avait le tort de disposer d'une valoche "cabine" dont les roulettes ne convenaient pas à l'équipage…



Le passager refoulé, est finalement autorisé à grimper à bord d l'aéroplane, avec sa valoche aux roulettes intactes mais qui, elles, ont eu sacrément chaud aux fesses - DR : © Nomad_Soul - Fotolia.com
Le passager refoulé, est finalement autorisé à grimper à bord d l'aéroplane, avec sa valoche aux roulettes intactes mais qui, elles, ont eu sacrément chaud aux fesses - DR : © Nomad_Soul - Fotolia.com
A priori, un vol sans histoire devait s'envoler de Toulouse le 13 mai dernier à destination de Genève.

Un vol easyjet. La compagnie qui se targue (faut que je fasse attention, j'emploie du vocabulaire de plus en plus étrange) de proposer à ses passagers les tarifs les plus attractifs du marché.

Comme toutes ces compagnies low cost d'ailleurs, qui oublient de préciser certains trucs comme la valoche en soute payante, le paiement par carte bleu obligatoire et payant, le tarif du sandwich prohibitif et j'en oublie surement. Mais bon…

Or donc, en ce joli 13 mai, à Toulouse, on commence l'embarquement du vol EZY 1474. Les passagers se présentent, certains traînant leur valise "admises" en cabine et tout va bien.

Jusqu'au moment où un passager, disposant lui aussi d'une valise à roulettes, se voit stoppé par un membre du personnel d'easyjet, lequel lui signifie que sa valoche est trop importante pour être autorisée en cabine.

Le passager ne comprend visiblement pas, d'autres personnes ayant embarqué avec un bagage de taille similaire sans aucun problème.

Le chef de gare d'easyjet, apparemment peu tendre avec ce passager voit bien une solution… ce qui prouve quand même qu'il y mettait de la bonne volonté.

"N'avez qu'à casser les roulettes de votre valise", ça ira mieux!

Ben voyons. Et je vous assure que je n'invente rien, toute l'histoire a été relatée chez nos confrères de France 3 Midi-Pyrénées…

Or donc, voyant l'embarras du passager refoulé et devant la totale mauvaise volonté des gens d'easyjet, un homme prend la défense du refoulé.

Faut dire pour la bonne compréhension de ce récit que le défenseur du refoulé est pasteur. Ça se voit pas forcément, mais c'est ainsi.

Et le pasteur s'énerve un peu, il parle fort, explique aux passagers suivant le problème et le ton monte. Sans toutefois provoquer une violence quelconque.

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Du coup, le passager refoulé, est finalement autorisé à grimper à bord d l'aéroplane, avec sa valoche aux roulettes intactes mais qui, elles, ont eu sacrément chaud aux rondeurs...

Mais pour le pasteur, et deux ou trois autres passagers qui avaient eu le malheur (ou le courage de défendre ce pauvre malheureux), pas de miracle : on leur signifie un refus d'embarquer…

Non mais. Zavaient qu'à pas se mêler de ce qui les regardait pas, non ?

Arrivée alors en force des pandores de service ce jour-là et en fait d'embarquement, c'est au commissariat de l'aéroport que les chevaliers blancs se sont retrouvés. Ils auront raté leur avion et en seront quittes pour une nuit d'hôtel…

Nos confrères de France 3 ont bien demandé quelques explications à easyjet, qui reconnait l'incident mais qui justifie cette attitude au fait que le pasteur aurait eu un comportement agressif ! Autrement dit, pas très catholique...

Et que, "le personnel a dû leur refuser l’accès à bord et recourir aux forces de police, conformément aux procédures de sécurité que la compagnie aérienne suit toujours scrupuleusement".

Effectivement, easyjet suit toujours scrupuleusement les procédures, y compris celles du droit du travail en France.

Mais bon, ça c'est une autre histoire...

Ah, j'allais oublier. Le passager qui posait problème à l'embarquement était noir. Il ne parlait pas français, juste l'anglais…


Lu 4000 fois

Tags : easyjet, Toulouse
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Iree le 22/05/2014 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laguze, le quelqu'un s'y connait : "il" forme en CRM depuis 15 ans...et souvent du personnel de compagnies aériennes : je ne me plains pas de mon "triste destin". Il est vrai qu'on peut passer son temps à lire les conditions de vente en détail des compagnies aériennes (pour ceux qui s'ennuient vraiment...) mais, à l'arrivée, que reste-t-il ? Une mauvaise image pour la compagnie. On appelle ça du rapport perdant/perdant... CQFD

20.Posté par Laguze le 21/05/2014 21:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un autre commentaire de quelqu'un qui n'a pas la moindre idée de ce dont il parle et qui, apparemment s'ennuie grandement.... Triste destin... easyJet a des conditions de vente à lire et accepter si les roulettes donnent aux bagages 3 cm de trop CQFD

19.Posté par Iree le 21/05/2014 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai que le parti-pris anti lowcost de Dominique Gobert est parfois un peu crispant. Il reste que les anecdotes proposées sont généralement intéressantes et caractéristiques de situations que l'on rencontre souvent.
On se voit ici confronté à une absurdité à roulettes :
- soit l'agent oeuvrant pour la compagnie est un gros c.. : c'est pas exclu,
- soit il se moque du passager, et c'est plus grave...
L'appel aux forces de l'ordre est rituel chez les low costs (voir les récents incidents de Ryan Air). C'est symptomatique du fait d'une non-compétence du personnel d'embarquement, incapable de gérer une situation de crise car il n'a pas été formé.
Du coup, cet article met l'accent sur beaucoup de choses...

18.Posté par Claudine le 21/05/2014 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour. Je suis toujours sidérée que certain(e)s qui n'aiment pas (oui, je pense à vous, Elodie...) l'humour et le ton "décalé" de l'Oncle Dom, continuent à les lire = seulement pour les critiquer ?
Moi, elles m'amusent (ou pas) mais j'aime bien. C'est pour ça que je les lis avec plaisir.
Donc je rejoins "Sables d'Or" et Michael dans leur analyse : pourquoi se faire du mal quand on peut l'éviter ?
Quant à Easyjet, le plus simple serait sans doute, puisqu'ils n'aiment pas les valises à roulettes en bagage cabine, qu'ils obligent tous leurs passagers à revenir aux bons vieux gros sacs à dos ... oui ... ceux qui mettent un grand coup de boule dans la tête du passager suivant dans le couloir de l'avion, et qui (je parle des sacs..) ne rentrent pas dans les compartiments bagages ... ?
Ou alors = facturer les roulettes ? = si tu en as 2, tu paies x .... si tu en as 4 = tu paies 2 fois x...
Pauvre pasteur et pauvres autres "bonnes âmes" qui ont été "débarqués" pour "comportement agressif" = alors qu'il n'était que "logique"????

17.Posté par michael tolini le 21/05/2014 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique Gobert n'a pas la langue dans sa poche, on aime, on lit, on aime pas on zappe.
Pas de quoi fouetter un chat.
Il faut tout de meme remarquer qu'il souigne des problemes du quotidien ordinaire, de gens ordinaires avec des anecdotes qui le sont moins.
Pour les adeptes d'articles de presse ou l'on a rien compris apres lecture, je vous recommande un journal qui date son numero du lendemain, mais prenez un dico avant d'entamer la lecture parce que les mots employes sont reserves a une certaine elite ...

16.Posté par Sables d'Or le 21/05/2014 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semblait que le sujet de l'édito était de savoir s'il était normal qu'un "idiot du village" demande à un client de casser les roulettes de sa valise pour la mettre en cabine (ils sont toujours aussi intelligents chez Easyjet !) et non de savoir si on aime ou pas celui qui a écrit l'édito...

15.Posté par seb le 21/05/2014 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faut changer de logiciel cher Monsieur, moi j'aime bien Air France , mais cela fait longtemps que je refuse de payer 600€ un A/R sur un vol moyen courrier pour avoir droit à un boarding plus rapide et une collation et des équipages dans l'ensemble aimables. Alors oui EZ vend très cher des sandwich pas très bons, mais pas plus cher que la SNCF , et je paie 200€ -300€ A/R max et ils font le job , donc faut arrêter ce genre de caricature sur les low cost .

Air france semble avoir compris que l'offre devait être revue en MC, et les tarifs ont été revus , vous, Internet et les low cost cela semble toujours être une nouveauté pour vous . ... l'époque où on allait chercher son billet d'avion à l'agence du quartier est belle et bien révolue

Sous entendre qu'Easyjet est une cie discriminante pcq'un agent au sol a peut être été zélé, c'est aussi stupide que d'affirmer qu'AF n'accepte que des juifs sur les vols TLV comme on l'entend en boucle depuis ce matin à la radio....

Changez votre disque...cdt

14.Posté par daniel le 21/05/2014 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
re bonjour

je voulais tout simplement dire....à nous de savoir comprendre...le chroniqueur , est de l'accepter tel quel...
Personnellement, quand je n'aime pas....je zappe et point barre !!! il en faut pour tout le monde....
Il y a bien des gens qui lisent ...Le Figaro, et d'autre......l'Huma.....

mise au point, afin qu'il n'y ait pas d'ambiguité dans mon commentaire !!!

Tinquiète Tonton Dom.....je ne te défendrai pas toujours....(lol !!!)

13.Posté par oceanic air le 21/05/2014 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Content de pas etre seul sur ce coup

12.Posté par oceanic air le 21/05/2014 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis bien content de ne pas être seul....
Merci

11.Posté par daniel le 21/05/2014 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Le propre d'un chroniqueur, est de commenter une actualité choisie et précise, selon son humeur du moment......
je ne suis pas toujours d'accord....mais bon, c'est à nous de savoir l accepter, et surtout de savoir lire ou comprendre entre les lignes....... et les allusions.....
C'est comme la nourriture, quand on aime pas, on ne se remplit pas l'assiette pour critiquer ensuite.....

Faites la différence entre....Chroniqueur....et....Donneur de leçons.......à chacun sa place

Bonne journée

10.Posté par BobSponge le 21/05/2014 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

En fait les articles de M. Gobert me font un peu l'effet d'une addiction: c'est souvent mauvais, je regrette toujours après avoir consommé, mais j'y reviens parce que finalement c'est aussi bon...

Mon soucis est que sur un site d'information explicite sur son caractère professionnel (cf; baseline en haut à gauche sous le nom), il est difficile de mélanger du factuel et de l'objectif, avec du roman et de l'avis personnel - voir du jugement de valeurs - voir parfois du gros stéréotype !!! désolé. Cela prête à confusion.

L'édito de M. Gobert agite, agace... Reflète t-il l'avis de la direction de Tourmag ?

Dans le cas présent, l'anecdote est marrante, mais il n'y a pas de fond. Fallait-il en chercher ?

Ne faudrait il pas réorganiser ce site ? Revoir l'expérience utilisateur ? Repenser le front office ? Afin que l'on puisse trouver/chercher ce qui est de l'ordre du journalisme, du reportage, de l'article de fond si j'ose dire et ce qui est de l'ordre de la distraction, voir du divertissement.

Mais non Elodie, vous n'êtes pas seule...

Bien à vous

BS

9.Posté par Elodie le 21/05/2014 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Oceanic Air... je me sens moins seule.

8.Posté par oceanic air le 21/05/2014 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Premièrement Votre portrait au milieu de l'article à chaque fois c'est pénible, vraiment, deuxièmement des articles toujours aussi vagues, allez à l'essentiel arrêtez avec votre excès de trop vouloir dire tout et n'importe comment .....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com