TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : chronique d'une possible mort… annoncée !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 5 Septembre 2013

Triste préambule aujourd'hui, en ce début d'année 5774 selon le calendrier juif. Hector Sberro, un grand professionnel de l'aérien s'est envolé cet été, en toute discrétion et repose en terre d’Israël…



Le modèle low-cost aurait-il atteint son seuil d'incompétence ? L'avenir le dira, mais je sens bien, que quelque part dans les nuages, les moustaches d'Hector se remettent à frétiller ! - DR
Le modèle low-cost aurait-il atteint son seuil d'incompétence ? L'avenir le dira, mais je sens bien, que quelque part dans les nuages, les moustaches d'Hector se remettent à frétiller ! - DR
Je ne pourrai plus provoquer, par écrits interposés, la colère d'Hector.

Plus jamais je ne pourrai faire allusion aux moustaches frémissantes de ce personnage truculent, j'ai nommé Hector Sberro.

Hector a passé la majeure partie de sa carrière chez Aéroports de Paris, et fut notamment le Directeur de Cabinet du Général Fleury, à l'époque où ce dernier présidait aux destinées des aéroports parisiens.

Hector ne supportait pas la moindre critique envers ADP.

Pas plus d'ailleurs qu'il ne supportait la plus petite attaque envers la compagnie, qui régissait aussi à l'époque (mais qui pèse encore de tout son poids) les grandes stratégies des aéroports parisiens.

Hector, qui avait pris sa retraite, suivait cependant très attentivement les grandes évolutions du transport aérien, de même que les stratégies développées par les aéroports du monde entier.

Hector, toujours sur le qui-vive, avait un avis sur tout ce qui touche au monde du transport aérien.

C'était toujours un plaisir, malgré la virulence de ses propos, de l'interroger sur les compagnies aériennes. Le plaisir était surtout de le mettre en colère…

Hector a toujours eu une grande défiance (méfiance) envers les compagnies low cost. Pour lui, les Ryanair, easyjet et autres Hop (humour) n'étaient pas franchement des compagnies comme les autres.

De toute façon, excepté Air France, aucune compagnie n'avait grâce à ses yeux.

En attendant, sans pouvoir faire frétiller ses sacrées moustache à mon Hector, faut dire que les low cost, après avoir taillé de sacrées croupières aux compagnies "traditionnelles", commencent à subir aussi la crise.

Mais que curieusement, les compagnies traditionnelles tentent elles, d'adopter le modèle low cost qu'elles ont combattu avec rage.

La case de l'Oncle Dom : chronique d'une possible mort… annoncée !
Tiens, je me souviens encore de Jean-Cyril Spinetta, patron d'Air France, déclarant à la tribune du Cannes Airlines Forum d'APG (en 2002 ou 2003), "les compagnies low cost ne me font pas peur".

Ben, une dizaine d'années après, les low cost ont accueilli (si l'on peut dire) Hop, filiale d'Air France…

Air France, comme ses concurrents, a bien tenté d'imiter le modèle des Ryanair ou easyjet : bagages en soute parfois payants, de moins en moins de restauration, sièges surtaxés aux issues de secours), etc…

Et certaines compagnies n'hésitent pas à pratiquer une baisse de leurs tarifs afin de contrer ces low cost. Iberia en est un exemple récent !

En revanche, les low cost commencent à s'essouffler aussi. Diable, la crise est mondiale, mais particulièrement violente en Europe.

Les aéroports commencent aussi à réviser leur politique de subventions vis-à-vis de ces compagnies qui exigent une participation financière à leur arrivée dans un pays.

A tel point d'ailleurs que Ryanair connait pour la première fois de son existence une diminution conséquente de ses bénéfices. La bourse d'ailleurs enregistrait une chute des actions de la compagnie de plus de 11% !

Serait-ce la fin d'un modèle qui aurait atteint son seuil d'incompétence ?

L'avenir le dira, mais je sens bien, que quelque part dans les nuages, les moustaches d'Hector se remettent à frétiller !

Lu 3622 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com