TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : comment les pirates ont emboucané Le Ponant…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 12 Septembre 2013

C'est une bien étrange affaire que je vais vous narrer dans ce grimoire… Souvenez-vous, c'était en 2008, le Ponant voguait au large de la Somalie, dans le Golfe d'Aden… Soudain, Rackham le Rouge et ses pirates somaliens l'abordent et s'en emparent. On savait que la piraterie pouvait rapporter gros mais peut-être pas autant lorsqu'on se fait prendre...



La case de l'Oncle Dom : comment les pirates ont emboucané Le Ponant…
A l'époque, nous n'avions pas notre chef de guerre normal.

Néanmoins, peu après la capture du navire, l'armateur (CMA-CGM) accepte de payer une rançon de quelque 2 millions$ afin de libérer le navire et son équipage.

Opération qui, grâce à l'intervention des forces françaises et des commandos de marine, se termine bien : équipage et bateau libérés, une partie de la rançon récupérée et six pirates, interceptés à terre, arrêtés et transférés vite fait bien fait en France.

Les pirates présumés sont enfermés, le temps d'instruire leur procès, durant quatre ans dans une geôle française.

Comme le navire ne transportait pas de passagers à l'époque et que, finalement, tout s'était plutôt bien terminé, la suite de l'affaire est restée plus ou moins discrète.

La case de l'Oncle Dom : comment les pirates ont emboucané Le Ponant…
Ben pourtant, sur les six pirates, présumés, jugés, un seul a écopé (pour un pirate ça va de soi !) de 10 ans de prison, deux autres à 7 ans, un à 4 ans (libéré à l'issue du procès) et deux autres… qui passaient là par hasard, surement, acquittés. Libérés.

Et, le fin du fin : par décision du Tribunal, ils ont été indemnisés à hauteur de 90.000€ par tête de pipe. Sans compter leur "préjudice moral" (je n'invente rien) et la perte de leurs revenus durant quatre longues années (ils étaient pêcheurs de langouste).

Une perte que la Justice a estimée à 3 000€ pour l'un, 5 000€ pour l'autre !

C'est pas tout. Fort bien conseillés par leurs "conseils", les pêcheurs acquittés ne sont pas contents du tout. Mais alors, pas du tout. 90.000€, c'est une misère… Non, il faut que la justice française soit à la hauteur. Et ils réclament pour chacun la modique somme de 450.000€ !

Tout ceci est parfaitement véridique, et ce n'est pas tout. Parce que, en plus d'avoir été arrêtés par erreur, ces pauvres malheureux pêcheurs de langoustes, qui menaient une vie peinarde dans leur village des côtes somaliennes, aimeraient bien bénéficier de l'asile en France. Si, si !

Une demande qui pourrait, selon certains proches du dossier au Ministère de la Justice, fort bien aboutir…

Du côté de la Compagnie du Ponant, qui n'a pas récupéré la totalité de la rançon versée, on confirme bien le jugement…

Les avocats, commis d'office (et donc rétribués par le contribuable), n'ont d'ailleurs pas manqué de rappeler à la cour que l'arrestation de leurs clients était illégale, leur détention purement arbitraire !

Moi, je me demande même si l'on ne pourrait pas engager des poursuites judiciaires à l'encontre des commandos de la marine, n'est-il pas ?

Voilà. Je ne sais pas si le Parquet a fait appel du jugement…

En tout cas une chose est sure : mieux vaut pêcher un Ponant que des langoustes. C'est plutôt facile, et finalement, ça peut rapporter gros !

Je me demande si je ne vais pas demander la nationalité somalienne de pêcheur de langoustes ?

Lu 4223 fois

Notez


1.Posté par Nimportequoi le 13/09/2013 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est absolument captivant.
J'ai cru que je lisais le Parisien.L'oncle Dom n'a rien à dire, alors il nous narre les faits divers , histoire de faire passer le temps ! .
Relisons donc l'excellent papier d'hier, de Jean Da Luz à propos de l'échec des TO anglo saxons en France, les plans sociaux, les sombres perspectives. Article qui pose des vraies questions de fond.

2.Posté par philippe Baillot le 16/09/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour info

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com