TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : easyJet, vivre ou mourir, telle est la question !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 6 Juin 2017

Qui l’eut cru ? Ou cuit… easyJet, celle par qui la compétition aérienne est devenue une lutte farouche, celle qui a provoqué (du moins en partie) certains déboires pour nos compagnies « classiques » européennes, semble en difficulté…



easyJet va supprimer 114 postes en Grande-Bretagne - Photo : easyJet
easyJet va supprimer 114 postes en Grande-Bretagne - Photo : easyJet
Même les meilleurs ont leurs faiblesses. easyJet, qui a depuis très longtemps caracolé en tête du transport aérien européen, va se « restructurer » !

LIRE : easyJet restructure ses équipes

C’est du moins le terme officiel employé, afin de faire face à une perte importante de ses revenus sur le premier semestre dernier (environ 250 millions d’euros, dix fois plus qu’en 2015).

Pudiquement, la compagnie ne mentionne pas l’effet Brexit, tout en soulignant l’augmentation de son chiffre d’affaires.

Néanmoins, chez ces Britanniques, contrairement à certains de leurs homologues, pas question de rester indifférent à une situation qui pourrait rapidement dégénérer.

Et comme socialement, easyJet n’est pas particulièrement réputée pour son empathie, la direction a pris les choses en main.

Officiellement, en Europe, on "restructure", de façon à "gagner en compétitivité" !

Et même si cette restructuration concerne essentiellement le Royaume Uni, patrie d’easyJet, pour l’instant ce sont quand même 114 postes qui sont visés.

A cette heure, on n’en sait pas beaucoup plus.

Pour la France, il pourrait y avoir quelques "mutations", particulièrement au sein de l’équipe commerciale.

Et l’on devrait peut-être aussi assister à quelques chaises musicales pour bon nombre de salariés, sans considération pour leur lieu de résidence.

En revanche, easyJet annonce aussi "lancer une grande campagne de recrutement" afin de pallier certains départs, notamment du côté des navigants et en espérant ouvrir dans les prochains mois, de nouvelles lignes.

Et surtout tenter l’embauche à moindre prix…

Un plan quand même ambitieux, easyJet visant l’embauche de quelque 450 nouveaux pilotes, sous le slogan du "For love of flying", ce qui, dans mon anglais absolument « fluent » signifie "pour l’amour de voler". Ben oui, c’est ainsi chez nos Grands-Bretons favoris.

La compagnie offre aux passionnés de la navigation aérienne l’occasion de satisfaire leur passion.

L’histoire ne dit pas (mais j’ai déjà entendu quelques mauvaises langues) si ces nouveaux pilotes auront à payer afin de concrétiser leur embauche…

Silencieusement et « in petto », je ne peux imaginer ce qui se passerait chez Air France par exemple, dans un tel cas.

Vous songez une seule seconde à la réaction d’un SNPL face à une déclaration de Jean-Marc Janaillac qui déclarerait « tout de go » (damned, quelque expression) à ses navigants : "Bon, les amis, on bouge un peu, il y va de la vie de la compagnie" ?

Faut dire que, chez les Grands-Bretons, on ne s’embarrasse pas trop de l’avis des salariés et c’est pas forcément bien.

D’un autre côté, entre conserver une entreprise en forme ou la laisser péricliter peu à peu, faut choisir.


easyJet a choisi…

Lu 2486 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com