TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : gang de requins…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 21 Juillet 2013

Une ado de 15 ans est morte la semaine dernière. Happée par un requin au bord d'une plage de La Réunion. Un drame horrible pour cette gamine et sa famille. Une crainte pour le tourisme, déjà en crise sur l'île. Et pourtant…



Est-ce à dire que l'on va s'intéresser aux pollueurs des mers, ceux qui prennent l'océan pour une gigantesque poubelle et qui mettent finalement en danger la vie de leurs concitoyens ?/photo dr
Est-ce à dire que l'on va s'intéresser aux pollueurs des mers, ceux qui prennent l'océan pour une gigantesque poubelle et qui mettent finalement en danger la vie de leurs concitoyens ?/photo dr
C'est une bien malheureuse affaire qui porte un coup terrible à une jeune ado de 15 ans, venue profiter de ses vacances et embrasser son papa qui vit sur l'île de la Réunion.

Accessoirement, cette histoire met à mal le tourisme dans l'île.

A cause d'un foutu poisson qui avait faim… ou qui savait peut-être qu'à cet endroit, dans la Baie de Saint Paul, on pouvait trouver de quoi manger sans trop avoir à chasser.

C'est connu depuis longtemps maintenant, les eaux qui entourent cette île, une beauté parmi les îles de l'Océan Indien abritent des requins.

Toutes sortes de requins, des bestiaux qui me font particulièrement peur. Mais tous les habitants de l'île le savent parfaitement et je ne crois pas que beaucoup d'autochtones se soient fait bouffer par ces bestioles.

Parce que, finalement, le requin qui a croqué cette jeune fille, est-il vraiment responsable ?

Et les autorités responsables de la gestion de l'île, dans leur grande sagesse, ont-elles fait leur boulot ?

Je suis pas vraiment ce qu'on appelle un grand écolo. Pourtant, je vis quand même dans la nature, et nous cohabitons parfaitement, à condition quand même que chacun respecte l'autre.

Je soigne mes arbres, mais, quand ils menacent de tomber sur ma maison, je n'hésite pas à trancher dans le vif.

Quant aux lapins qui viennent bouffer mes fleurs, idem…

Y'a que Chien Charly qui joue avec ! Ils font la course et ce malheureux chien n'a toujours pas compris que le pain courrait plus vite.

Une chose est sure cependant, je ne laisse pas trainer mes poubelles dans le jardin, de façon à ne pas tenter les animaux, avides d'une nourriture facile à trouver. Faut pas tenter quand même…

La case de l'Oncle Dom : gang de requins…
Et à la Réunion, ne serait-ce pas ça qui attirerait ces bestiaux redoutables ?

En relisant attentivement la presse locale, j'ai cru comprendre que de nombreux abattoirs situés sur l'île rejetaient les carcasses d'animaux directement vers la mer ?

Qu'en est-il aussi du rejet des eaux usées ?

Il est vrai que, sur une île, c'est plus facile de rejeter directement vers la mer tous les déchets engendrés par nous autres, pauvres humains… C'est moins cher !

Et puis, la mer, c'est tellement vaste que ça peut très bien servir de dépotoir, non ?

Curieusement, d'ailleurs, à Maurice, qui n'est pas si loin de la Réunion, ça fait bien longtemps qu'on n'a pas vu un requin autour de l'île… Y'a pas de déchets, sans doute, à Maurice ?

Du coup, à la Réunion, le gouvernement va prendre de grandes mesures, un "plan renforcé contre le risque requin".

Après avoir, l'année dernière, entamé une grande campagne de "chasse", on va notamment "étudier l'évolution des pratiques des usagers de la mer".

Est-ce à dire que l'on va s'intéresser aux pollueurs des mers, à ceux qui prennent l'océan pour une gigantesque poubelle et qui mettent finalement en danger la vie de leurs concitoyens ?

Parce que, le requin, si on lui donne à bouffer, gratos et sans qu'il ait à se fatiguer, vous croyez qu'il va vous faire un bras d'honneur et aller se nourrir ailleurs ?

Que nenni, il va attendre tranquillement, au bord des plages, que les équarisseurs de tous poils lui servent la bouffe à heure fixe. C'est la vie.

Et c'est là qu'on voit que les requins ne sont pas forcément ceux que l'on croit. En attendant, une gamine qui ne demandait qu'à profiter de la vie y aura laissé la sienne. A méditer !

Lu 2998 fois

Notez


1.Posté par REUNIONAIS le 22/07/2013 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gobert

Je voudrai vous préciser quelques points :
- Il n'y a plus d'usines d'équarissage qui déversent leurs déchets à la mer à la Réunion depuis plus de 20 ans quant aux eaux usées il y a un programme réalisé par la CINOR et dont les mauriciens aimeraient bien avoir l'équivalent pour protéger leur beau lagon...

- En revanche il est vrai que depuis qu'il y a la réserve marine et l'élevage de tortues : le nombre de requins a explosé et une pêche de régulation serait nécessaire.

- Les accidents qui sont survenus en baie de Saint Paul et à Saint Gilles sont dans des zones Hors lagon avec pour Saint Paul un apic important demandé aux plongeurs : ils vous confirmeront

- Sur l'ile soeur (Maurice) il y a un lagon autour de l'ile et je vous invite à visiter la maison du poète et son front de mer (ou il n'y a pas de lagon) ; vous pourrez y trouver un cimetière avec bon nombre de gens mort à cause aussi des requins (surtout des enfants).

Monsieur Gobert n'oublié pas que les premiers touristes en nombre à l'ile Maurice sont des Réunionais mais pour un journaliste de votre qualité celà ne vous a pas échapé...

2.Posté par AL le 22/07/2013 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'habite la Réunion depuis 30 ans et je travaille dans le tourisme.
Aucun déchet n'est deversé dans la mer et les eaux usées sont traitées. Bien sûr, après de fortes pluies, les ravines déversent dans la mer quelques déchets indésirables, mais ça n'arrive quand même pas tous les jours, et lorsque ça se produit, les drapeaux rouges sont hissés sur les plages menacées.
De plus, jusqu'à preuve du contraire, aucune attaque de requin n'a jamais eu lieu dans le lagon. Les locaux savent où se baigner (dans le lagon en l'occurrence) et où ne surtout pas se baigner à cause des requins (la baie de St Paul où cette pauvre adolescente a perdu la vie).
Demandez à un réunionnais de se baigner dans la haute mer et vous verrez ce qu'il vous répondra ! Quant aux surfeurs, ils connaissent les risques... et bien souvent, nombre d'entre eux bravent les interdictions ou les recommandations.
Concernant l'île Maurice, je vous invite à regarder la vidéo suivante, car si les lagons des grands hôtels sont immaculés, les lagons destinés aux habitants de l'île sont loin de faire rêver :
http://www.youtube.com/watch?v=3HL2eYr5pRE
Non, on ne craint rien en se baignant à la Réunion DANS LE LAGON. Nous n'avons que 25 km de lagon, mais c'est déjà ça et c'est suffisant pour passer ses vacances au bord de la mer sans danger.
Signé : une personne qui se baigne à la Réunion depuis 30 ans à raison de 3 fois par mois environ, et qui ne s'est jamais fait croquer ! A bon entendeur, merci !

3.Posté par Pasmar le 22/07/2013 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Gobert devrait une fois de plus mieux se renseigner avant d'écrire des inepties.
Comme dit dans les 2 précédents commentaires, contrairement à Maurice, la Réunion ne bénéficie pas d'un lagon protecteur entourant toute l'île. Il commet donc la même erreur que de nombreux journalistes en qualifiant de "plage" l'endroit où l'attaque s'est produite. Certes géologiquement on peut parler de plage dans la mesure où c'est une portion de littoral couverte de sable, mais cette portion n'en a pas la fonction touristiquement parlant, puisque n'est ni surveillée, ni protégée par une barrière récifale.
La vraie question serait de se demander ce que font les autorités locales pour s'assurer que personne ne se baigne à ces endroits et pour mieux protéger les vrais lieux de baignade...
A bon entendeur...

4.Posté par vieux.renard le 22/07/2013 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la solution : des filets anti-requins et des panneaux explicatifs interdisant la baignade sur les rivages non équipés de filets anti-requins. Il faut cantonner les touristes sur la plage de Saint Gilles. Mr Gobert, j'aime bien votre humour. bravo ! Continuez à nous divertir !

5.Posté par Shark Rescue le 22/07/2013 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saviez-vous que chaque année il y a environ 150 morts dans le monde suite à la chute d'une noix de coco ? Pourtant personne ne réclame qu'on rase les cocotiers des plages tropicales ! Je suis toujours étonné que lorsqu'il s'agit de requin, on tombe dans la démagogie, dans l'"over-réaction". Pourquoi ? Sans doute parce qu'être bouffer par une bête plus grosse que soit nous renvoie à notre condition d'être vivant parmi d'autres, et donc potentiellement de proie. Et on aime pas ça. Il y a des milliers d'années, nos ancêtres y étaient confrontés beaucoup plus que nous aujourd'hui. Malgré notre technologie, nos connaissances et l'éradication systématique de la plupart des prédateurs, cet instinct est resté bien enraciné dans nos gènes et notre culture ! Et c'est bien normal. Je suis profondément attristé par la disparition de cette jeune fille.
Mais il ne faut pas oublier une chose très importante : l'océan n'est pas la baignoire de notre appartement ou la piscine municipale. C'est un milieu naturel peuplé d'une cohorte d'espèces qui font la beauté et la viabilité de cet écosystème. Il faut avoir conscience lorsqu'on entre dans la mer pour y passer un bon moment qu'il existe un risque, certe infime mais réel, d'une mauvaise rencontre. Quand je fais de la randonée dans les Pyrénées, je sais qu'il y la possibilité de rencontrer un ours ou de me faire mordre par une vipère. J'assume ce risque. C'est très rare, mais ça arrive et ça arrivera toujours. Il faut l'accepter, être raisonnable et de ne pas crier à la vengeance. Ce serait stupide, cruel, injuste et inutile. En un mot : prévention par la pédagogie !

6.Posté par Elodie le 22/07/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment est-il possible d'écrire de pareilles bêtises sans rougir de honte, M.Gobert ?

Vous avouez-vous même que vos sources sont des vagues rumeurs relayées par la presse de l'île... et c'est suffisant pour un bon mot de plus. Sans conséquence, mais qui vous permet, une fois de plus de jouer la partition du tous pourris. Evidemment, c'est au passage un coup de canif dans la réputation de cette île, mais vous en rendez-vous seulement compte ?

Continuez, M.Gobert... chaque jour qui passe me donne au moins l'occasion d'être surprise et de me demander: "comment ose-t-il?". Et vous qui avez des lettres savez qu'Iris est fille de Thaumas, que de la surprise nait la sagesse...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com