TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : info ou intox... Air France se prend une brique !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 9 Mars 2015

Décidément, rien ne sera épargné à cette pauvre Air France. Non seulement, les affaires sont encore très difficiles (euphémisme ?), mais en plus, l'Autorité des Marchés Financiers vient de la condamner à une amende d'une brique d'euros pour avoir bidonné son info financière…



P-H Gourgeon va-t-il payer de sa poche son amende ou fera-t-il une belle note de frais ? A moins qu'une collecte parmi les personnels… - DR
P-H Gourgeon va-t-il payer de sa poche son amende ou fera-t-il une belle note de frais ? A moins qu'une collecte parmi les personnels… - DR
Et avec, en plus et pour faire bon poids, une amende "perso" de 40.000€ à ce bon et sympathique, brillant, charismatique, grand dirigeant.

J'ai nommé Pierre-Henri Gourgeon, lequel (les faits remontent à 2011) dirigeait en tant que général la compagnie Air France !

Curieusement d'ailleurs, dans son rapport de décision, l'AMF ne cite pas nommément le Président du Groupe Air France/KLM, qui était à l'époque l'excellent Jean-Cyril Spinetta.

Tiens, au fait, qui était donc le directeur général délégué finance d'Air France à l'époque ? Ne serait-ce pas Frédéric Gagey, actuel Président de la compagnie ? Les bons serviteurs sont bien récompensés…

Or donc, pourquoi, demanderez-vous, cette ire venue de l'AMF et cette sanction qui tombe quand même mal pour une compagnie en grande difficulté ?

Et bien, tout simplement parce qu'une fois de plus, imbus de leur arrogance et de leur superbe, les dirigeants d'Air France ont fait fi de toutes considérations envers leurs actionnaires et les investisseurs.

La case de l'Oncle Dom : info ou intox... Air France se prend une brique !
En clair, les enquêteurs de l'AMF reprochent à Air France et surtout son inénarrable Directeur de l'époque de n'avoir pas informé "sincèrement" le public en général et ses petits actionnaires en particulier.

L'AMF va d'ailleurs beaucoup plus loin, estimant dans ses attendus que cette communication aurait été "limite", dans la mesure où Air France annonçait systématiquement des retours quasi à 'équilibre pour les fins d'exercice.

On voit d'ailleurs où on en est !

Quand à PH Gourgeon, l'AMF ne fait pas de quartier. Elle lui reproche "d’avoir (…) communiqué, à l’occasion de la publication du communiqué de presse du 19 mai 2010, une information non exacte, précise et sincère sur les perspectives d’Air France-KLM au titre de l’exercice 2010-2011".

Et c'est pas tout, l'AMF souligne aussi le fait pour PH Gourgeon de "n’avoir pas assuré, en violation de l’article 223-10-1 du règlement général de l’AMF, un i[« égal accès et dans les mêmes délais aux sources et canaux d’information que l’émetteur (met) à la disposition des analystes financiers » lors de la présentation des comptes consolidés au 31 mars 2010 intervenue le 20 mai 2010".

Sans oublier le fait "d’avoir, en violation de l’article 223-2 du règlement général de l’AMF, communiqué tardivement l’information selon laquelle l’objectif de résultat d’exploitation supérieur à 300 millions d’euros au 31 mars 2011, tel qu’il avait été annoncé le 17 novembre 2010, ne serait pas atteint ; − d’avoir, en violation de l’article 223-1 du règlement général de l’AMF, communiqué, à l’occasion de la publication le 19 mai 2011 de ses comptes consolidés au 31 mars 2011, une information non exacte, précise et sincère sur la constitution du résultat d’exploitation courant et du résultat des activités opérationnelles d’Air France-KLM."

Bon, je passe tous les détails, y'en a 18 pages.

Encore une fois, ce sont les salariés de l'entreprise qui vont être contents, après tout, une brique, ça va, ça vient…

Mais, franchement, tout cela est-il bien sain ? Dans sa brève communication à la suite de la décision de l'AMF, la direction d'Air France, prend acte de la décision, justifie cette impéritie de sa communication par le fait qu'il y a eu le volcan fou islandais, la neige, le manque de glycol à Roissy, le printemps arabe, le tsunami au Japon… C'est tout.

Mais effectivement, tout ceci, mis bout à bout, on comprend que ça ait gêné les dirigeants d'Air France et perturbé leurs prévisions.

Je signale d'ailleurs que, quasi à chaque début d'exercice, on entend systématiquement des objectifs de retour à l'équilibre pour la fin de l'exercice… ou au plus tard, le début du suivant !

Si tout ceci n'était pas aussi lamentable, on en rirait. Hélas, je crois que la maladie qui affecte notre si belle compagnie a bien été causée par certains de ses ex-dirigeants.

J'aimerais d'ailleurs que les nouveaux en prennent un peu conscience et ne répètent pas les mêmes erreurs. En seront-ils capables ?

Et, au fait, pour Gourgeon, va-t-il payer de sa poche son amende ou fera-t-il une belle note de frais ? A moins qu'une collecte parmi les personnels…

Tiens, je prendrais bien un petit pari d'amis…

Lu 2743 fois

Notez


1.Posté par rbenslimane le 10/03/2015 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excellent mais dommage........

excellent, excellent, cet chronique est excellente et synthétise tout ce qu on aime quand il s agit de faire du bon journalisme (même si l auteur est aussi capable de dérapages "contrôlés"..) , infos simples et objectives,critiques justifiées, et vraies problématiques posées... je n ai rien contre Air France à part que comme le député Bruno Lemaire, j ai vécu -et je ne pense pas être le seul- l'expérience de la désinvolture de notre belle compagnie...
MAIS ce qui m intéresse aujourd hui, ce n est ni air France ni le le reste des infos, c est ceci: "Argentine : 8 Français, dont 3 sportifs de haut niveau, périssent dans un crash"_ cette info est relayée en bas dans la rubrique "réceptif"_ alors qu il s agit d un évènement dramatique dont ont été victimes des sportives et sportifs qui ont été les plus beaux porte-drapeaux pour la France , des vitrines de l esprit de compétition et de conquête des français_ Florence arthaut, camille Muffat, 2 femmes au moment où justement on célèbre les femmes, 2 femmes supérieures à beaucoup d'hommes dans leur domaine respectif, 2 femmes extra ordinaires, et bien sur les autres qui ont péri en Argentine , qui est pourtant une destination touristique et compte tenu de l impact touristique qu aurait eu l emission a laquelle ils participaient tous , ....on aurait du s attarder plus ou donner plus d importance à cette info tragique qui me touche et qui touche beaucoup de français qui aime le sport , la compétition , et aussi les femmes d exception au moment où l on était censé avoir une journée-une pensée particulière pour elles....et où nous avons aussi besoin de sortir de notre microcosme et notre nombrilisme étouffants... raouf benslimane

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com