TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : l'Algérie, c'était un beau pays…

L'édito de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 12 Mars 2013

La mode est aux produits différenciants... Si, si ! Non, je ne me gausse pas, il y en a des qui pensent différence et qui le prouvent. C'est le cas de Selectour MNV, qui, sous la houlette de son chef, Patrick Abisset, veut aider l'Algérie à promouvoir son tourisme…



Jean-Pierre Mas est de retour au "pays"... où il avait été prof (à Oran). C'était en 2003, une réunion d'une région Afat qui essayait déjà de lancer des WE à Alger et Oran... /photo JDL
Jean-Pierre Mas est de retour au "pays"... où il avait été prof (à Oran). C'était en 2003, une réunion d'une région Afat qui essayait déjà de lancer des WE à Alger et Oran... /photo JDL
Bien. Et ce ne sera jamais que la …. fois (je vous laisse mettre le chiffre que vous voulez) que l'Algérie veut, à coup de belles paroles et de vagues promesses, développer le "tourisme" dans le pays.

C'est rigolo, c'est beau et ça peut rapporter gros.

Enfin, gros, c'est une façon de parler, parce que, question développement du tourisme, l'Algérie, pardon, mais on connaît.

Je voudrais pas être mesquin, mais nous, dans la presse pro (et je pense que mes confrères mais néanmoins amis seront d'accord) on a déjà donné.

Dans mon ancienne maison, pour avoir cru aux belles promesses des représentants du tourisme algérien, j'ai eu des fins de mois difficiles.

Mais, comme le dit si bien l'aimable Patrick Abisset, à chacun son métier.

Nous, finalement, on est là pour faire la promo du tourisme algérien et Selectour MNV pour vendre les produits.

Ben, j'espère que Selectour MNV (ou MNV Selectour), qui va éditer les belles brochures "spécial produits tourisme en Algérie" (le titre, est de moi) aura été payée d'avance.

Sinon, y'a souvent une ligne dans le bilan, intitulée "pertes et profits"… D'accord, chacun son métier, je sais !

La case de l'Oncle Dom :  l'Algérie, c'était un beau pays…
Mais après tout, je fais aussi le mien. L'Onat, Air Algérie, Selectour MNV veulent qu'on en parle. Comme je suis d'un naturel accommodant, "et Hop", comme dirait Air France!

Ceci dit, j'espère quand même que MNV Selectour (ou l'inverse, je sais pas trop) a un service après-vente costaud. Je voudrais pas paraître moqueur, mais je ne suis pas sûr que les infrastructures touristiques du pays soient vraiment aux normes.

Vous me direz (ou pas) que l'Onat veut "attirer des visiteurs français en Algérie, et leur faire profiter de différentes facettes de l’offre touristique du pays, le tout à prix très attractifs".

Au programme: thermalisme et circuits en 4x4 pour les voyageurs "en quête d'aventure" (sic). Gaffe quand même aux usines à gaz, c'est pas trop bien fréquenté en ce moment, mais pour la qualité de l'aventure et les émotions, c'est Top !

Ce qui est aussi sympa, c'est que dans le communiqué publié par Selectour MNV, on peut lire que l'ONAT a débloqué "d’importantes sommes d’argent dédiées à la rénovation de ses hôtels et établissements thermaux. Les premiers chantiers devraient être achevés dès 2014".

Et en attendant, on vend quoi ? La tente au bord d'une source thermale, c'est pas mal, non ?

Bon, allez, c'est pas tout mais Chien Charly, Irlandais pure race et sans glace, est en train de m'agripper sauvagement l'épaule avec sa grosse patoune pour que nous allions saluer les magnifiques canards (les vrais pas ceux en papier) qui viennent d'atterrir dans la mare.

J'espère que les volatiles ne se sont pas cassé le bec : elle est gelée ! Il est vrai qu'avec nos quelque 30 centimètres de neige, je pense quand même au doux soleil de l'Algérie. Sans rancune !


Lu 3533 fois

Notez


1.Posté par LOPEZ le 13/03/2013 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui Dom,
on se souviendra qu'en 1981 l'immense René Bacci avait vu sa "subvention brochure" sucrée par l'ONAT.
C'atait alors une vraie brochure Cosmovel spéciale Algérie , pas un tiré à part.
Raison : Tout en vantant les extraordinaires attraits de la destination, il avait consacré une page (la 2 de couv) à l'information vérité et donc mis en garde le candidat voyageur sur les lacunes structurelles des infrastructures touristiques du pays.
Il n'avait fait que le travail d'un organisateur responsable qui encourage le voyageur tout en lui ouvrant les yeux.
Comment ces choses ont elles évolué ? Question ouverte qui mériterait réponse sur le terrain.

2.Posté par Bertrand MEUNIER le 13/03/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Allgérie, parlons-en. Il y a là-bas, dans le sud du Sahara surtout, de vrais pros du tourisme qui, quand la destination était encore fréquentable, avaient fait de gros sacrifices pour s'équiper de 4x4 modernes pour les balades dans le désert, et de belles tentes bédouines pour les nuits sous les étoiles autour d'un feu de bois. La plupart étaient des Touareg de Tamanrasset ou de Djanet. Sympathiques et compétents. Aujourd'hui, les Touareg n'ont plus la même image. Dommage que ça rejaillisse sur ceux qui avaient tout misé sur le tourisme, qui n'ont rien à voir avec le djihad, et qui ont désormais tout perdu. Verront-ils des touristes - autres que suicidaires - revenir un jour ? Peut-être, mais pas avant longtemps. Des décennies, sans doute. L'Algérie a de grandes ambitions pour son tourisme. Elle le montre dans tous les salons où, à grands frais, elles s'offre toujours de beaux stands... qui n'intéressent à peu près personne. Elle vient d'organiser la 4e édition de son Festival du tourisme saharien. Je me souviens de l'un des précédents (l'organisation : un indescriptible foutoir). Le ministre de l'époque ne se mouchait pas du coude : l'Algérie allait s'inspirer du Maroc... mais - assurait-il avec un bri de suffisance - pour faire beaucoup mieux, bien sûr ! On peut toujours rêver. Les problèmes de sécurité ne sont pas seuls en cause. Sur le plan des équipements et de l'accueil, ce pays est à des années-lumière de son voisin, bien qu'il ait plus d'atouts naturels que lui. Les hôtels du Grand Sud algérien, autrefois bâtis par le sulfureux architecte Fernand Pouillon, ne sont que l'ombre de ce qu'ils ont - très peu de temps - été. Le service et l'hygiène y sont déplorables. J'ai le souvenir d'une remontée du désert en famille depuis le nord Niger (pas trop fréquentable non plus, celui-là) ; 600 km de pistes épouvantables, une chaleur d'enfer (c'est le Sahara), plus d'eau et des enfants déshydratés. A l'arrivée à Ain Salah, on fonce sur le seul hôtel-restaurant de la ville à peu près présentable (un Pouillon, devenu pouilleux, là aussi). Il est 14 h 10, le service est terminé depuis dix minutes. Les deux "fonctionnaires" derrière le comptoir nous refusent un verre d'eau ! L'Algérie, c'est un beau pays, mais c'est ça aussi : un système étatisé dans lequel personne n'est responsable de rien et où le client serait presque un gêneur. Non, vraiment, malgré les belles paroles et les louables intentions, le Maroc n'a pas de souci à se faire. Il accueillera longtemps encore des millions de visiteurs pendant que l'Algérie, avec son système d'un autre âge, continuera de compter les siens par poignées.

3.Posté par Jean-François ALEXANDRE le 13/03/2013 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Algérie est un des plus beaux pays que je connaisse. Comme JP Mas, j'y ai été prof (dans une école... d'agriculture à Mostaganem) et cela m'a permis pendant deux années de la découvrir de La Calle à Maghnia et d'Alger à Djanet et Tamanrasset. Un pays formidable aux ressources touristiques inépuisables. Je suis convaincu que son tour viendra et que le tourisme finira par y trouver la place qu'il mérite. Déjà, les grandes chaînes hôtelières internationales (Accor, Hilton, Sheraton, Meridien, Marriott) s'y sont établies, offrant des étapes de qualité au voyageur. L'Algérie constitue aujourd'hui une destination à ouvrir et les plus hardis s'en féliciteront certainement. En attendant, vous retrouverez Air Algérie, Aigle Azur et l'Office National Algérien du Tourisme au Ditex à Avignon.

4.Posté par Jean-François ALEXANDRE le 13/03/2013 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comparer l'Algérie et le Maroc n'est pas de mise, ce n'est pas le même style de destination. L'Algérie me fait plutôt penser à la Birmanie il y a 20 ans. Pays austère, plutôt fermé, mal équipé, administrativement compliqué, hôtellerie fonctionnarisée, transports incertains... On voit ce qu'il est devenu aujourd'hui et ceux qui s'y rendent en reviennent heureux de leur découverte, même si ce n'est pas encore un séjour de luxe. Mais c'est du voyage, au vrai sens du terme.

5.Posté par Jean-François ALEXANDRE le 13/03/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comparer l'Algérie et le Maroc n'est pas de mise, ce n'est pas le même style de destination. L'Algérie me fait plutôt penser à la Birmanie il y a 20 ans. Pays austère, plutôt fermé, mal équipé, administrativement compliqué, hôtellerie fonctionnarisée, transports incertains... On voit ce qu'il est devenu aujourd'hui et ceux qui s'y rendent en reviennent heureux de leur découverte, même si ce n'est pas encore un séjour de luxe. Mais c'est du voyage, au vrai sens du terme.

6.Posté par givenchy le 13/03/2013 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique Gobert :

Cela se voit que vous n'avez jamais mis les pieds (ou du moins longtemps) en Algérie.

Les hôtels de luxe en Algérie pousse comme des champignons sur tous le territoire, il y a actuellement plus de 700 hôtels de luxe en construction quis eront près pour l'année 2015

Les investisseurs américains et du golfe investisse beaucoup en Algérie, des hôtels 5 étoiles du groupe Marriot ont vu le jour à Tlemcen, Oran, Sétif, Annaba et Constantine

Les groupes hôteliers français Accor et Louvre ont aussi quelques contrats pour la cosntruction d'hôtels en Algérie

Et pour la prise d'otage sachez qu'elle a eu lieu à cause de l'intervention militaire française au Mali

7.Posté par La Rédaction le 13/03/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez tous raison ! (On ne saurait être plus consensualiste...) mais il y a un "mais" : l'Algérie est un pays magnifique, un potentiel touristique incroyable, des plages à tomber par terre mais elle est gouvernée par des affairistes pour qui le tourisme n'est qu'un hochet.
Pourquoi voulez-vous qu'ils relancent le tourisme alors que la captation des (immenses) richesses du sous-sol les a rendus riches à milliards ?
Allez donc parler de la relance touristique dans le sud algérien où la population qui vivait du tourisme n'aura peut-être demain d'autre choix que de joindre des djihadistes pour survivre...
Relancer le tourisme cela signifie d'abord une volonté politique et une politique de transports qui le permettrait. Aujourd'hui le pays a du mal à fournir suffisamment d'avions à des prix permettant, aux périodes de pointe, aux familles de rentrer pour rejoindre les leurs.
Alors parler de la relance du tourisme en Algérie, c'est au mieux de la poudre aux yeux au pire une escroquerie intellectuelle...

8.Posté par tranquilleetserein le 13/03/2013 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que les agences cherchent à se différencier et à proposer des produits atypiques et originaux, je trouve cela dynamique donc positif et une solution pour perdurer. Je félicite cette décision et prise de risque qui n'en est certainement pas une mais je reviendrai sur ce point.
Il est vrai qu'en des temps ou les consommateurs sont plus que frileux quant à l'idée de partir en Egypte (désertée depuis trop de temps) ou bien en Tunisie ou sur les pays du Maghreb de façon générale; il me parait difficile de promouvoir la destination en agence.
Je vous laisse imaginer la réaction du client vis à vis du conseil d' un agent de comptoir même expérimenté et professionnel suggérer un séjour ou week end en Algérie!!! .....
Certes, nos clients ne connaissent pas la destination (les agents non plus d'ailleurs) ou bien s'ils la connaissent; c'est par le biais d'images et/ou d'"informations" relayées par nos chers médias qui n'en connaissent pas plus que 90% de la population française.
bref, accordons la le bénéfice du doute et soyons positifs. partons sur l'idée du pourquoi pas.
Mais je reviens sur une idée qui ne vous est pas venue semble t'il peut être par peur de la polémique. (Loin de moi l'idée de vouloir en créer une).
Il me parait quelque peu originale de communiquer sur une destination aussi atypique et à priori fort peu rentable surtout en ces périodes ou les consommateurs cherchent à être rassurés. Je ne reviens pas sur la compétence des agents qui pourront ou pourraient vendre quelques voyages en Algérie mais je doute encore sachant que les professionnels proposant la destination depuis longtemps ont vu leur nombre de passagers fondre comme neige au soleil. Bref; au mieux les ventes seront anecdotiques et l'investissement???
Je vous le donne dans le mil (moi aussi j'aime bien les jeux de mots tout nuls): 0€ pour MNV et 100% par nos chers amis algériens.
Alors outre la destination, le produit; je trouve M Abissé trés fort. Se faire renflouer les caisses par nos amis algériens en échange d'un pseudo produit et d'une pseudo communication qui ne lui aura rien couté;je tire mon chapeau.
Quant à l'étique (pardon d'employer des gros mots), on peut se poser la question de savoir ou est elle, surtout quand on parle à un administrateur...m'enfin, je m’arrête car je ne voudrais pas soulever de polémique mais à force je vous assure; ca fatigue!

9.Posté par Bertrand MEUNIER le 13/03/2013 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai que l'Algérie à de fantastiques potentialités qui ne demandent qu'à être exploitées. Ce qui est encore loin d'être le cas, même si la volonté est régulièrement programmée. Hélas, dans le vide.
Et bien sûr que l'Algérie et le Maroc ne se comparent pas. Au niveau des infrastructures et des qualités de l'accueil, entre autres, c'est tout simplement incomparable ! Mais ce sont les responsables du tourisme algérien eux-mêmes qui répètent à qui veut les entendre qu'ils ont l'ambition de s'inspirer du Maroc... pour faire mieux.
Bon courage !!!

10.Posté par Dominique Gobert le 13/03/2013 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyez tranquille et serein! Je n'aurai qu'un mot: bravo, vous avez tout compris!

11.Posté par masen le 14/03/2013 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malheureusement comment accorder de la crédibilité au régime algérien quand on connait leur incompétence en matière de gestion des infrastructures. Moi-même d'origine kabyle, je vois très bien comment la situation sociale est tendu dans ce pays. Les problèmes actuelles au sud Sahara sont pour beaucoup due aux manipulations diverses et variés du régime ainsi qu'en kabylie, où le terrorisme est entretenue afin de mettre au pas une région contestataire. On ne peut parler de développement touristique si des régions majeurs pour le tourisme sont mise de côté. Le régime d'Alger se donne une certaine virginité en faisant croire à sa volonté de développer cet axe stratégique alors que de l'autre main, la complexité administrative et la cherté de l'obtention de visa sont de mise. Je ne parle même de l'islamisation rampante activement développé et les discours antifrançais qui peuvent tomber à tout instant suite à des différents diplomatique. Je rejoins à 100/100 les propos de la rédaction. C'est de la poudre aux yeux! Bon courage à celles ceux qui sont prêt à mettre la main dans ce....

12.Posté par ANDRE le 14/03/2013 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai que de grandes villes algeriennes se dotent de très beaux hôtels. Mais ce pays n est pas interressé du tout par le tourisme mais uniquement par de la cliente d affaires. Alors que l'on ne vend
plus de voyages dans les pays musulmans à problème, vous voulez promouvoir l'Algérie.
Vous avez de l'argent à perdre !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com