TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : la bactérie du Marmara Dar Djerba rendrait-elle aphone ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 17 Septembre 2013

Marmara, en ce moment, est sur le devant de la scène. J'y suis pour rien et sincèrement, je le déplore. Un accident, ça arrive à n'importe qui. Et dans ce cas, on ne se mure pas dans un silence trop assourdissant pour être honnête… On savait que la bactérie de la légionellose pouvait provoquer des lésions pulmonaires mais... on ignorait qu'elle pouvait frapper aussi les cordes vocales !



Comme tous nos confrères, nous avons relaté des faits, avérés. Nous considérons de plus, en tant qu'organe de la presse professionnelle, que cette information n'était pas dénuée d'intérêt pour nos lecteurs. Si je ne m'abuse, la grande majorité d'entre vous, distribuez les produits Marmara et je pense que vous avez droit à l'information - Photo-Libre.fr
Comme tous nos confrères, nous avons relaté des faits, avérés. Nous considérons de plus, en tant qu'organe de la presse professionnelle, que cette information n'était pas dénuée d'intérêt pour nos lecteurs. Si je ne m'abuse, la grande majorité d'entre vous, distribuez les produits Marmara et je pense que vous avez droit à l'information - Photo-Libre.fr
C'est un gros coup de gueule que je vais piquer ce jour, ce qui m'arrive rarement. Mais trop, c'est trop.

Et j'explique, parce que prendre des seaux de m... sur la figure, j'aime pas vraiment.

Comme toute la presse, nous avons relaté l'incident survenu au Club Marmara, dont les clients, hébergés dans l'un des hôtels du complexe de Dar Djerba, dans la cité du même nom, ont été "évacués" subitement et, semble-t-il, dans un certain désordre la semaine dernière. ( Lire : Les "naufragés" du Marmara Dar Djerba évoquent une nuit cauchemardesque...)

Si j'en juge par les courriers, nombreux, reçus à la rédaction, c'était pas franchement la joie, ni du côté du personnel sur place, ni pour les clients.

Pour tout vous dire, nous avons même refusé de publier certains commentaires qui nous paraissaient calomnieux et trop tendancieux.

Comme tous nos confrères, nous avons relaté des faits, avérés. Nous considérons de plus, en tant qu'organe de la presse professionnelle, que cette information n'était pas dénuée d'intérêt pour nos lecteurs.

Si je ne m'abuse, la grande majorité d'entre vous, distribuez les produits Marmara et je pense que vous avez droit à l'information.

Peut-être me trompe-je ?

Nous avons, comme à notre habitude, donné la parole à tout le monde: clients, hôteliers, responsables politiques, etc…

A ce jour, les seuls à ne pas avoir communiqué sont les responsables de TUI France. Si ce n'est un par un communiqué insipide, envoyé d'ailleurs aussi à l'AFP.

Il est vrai que la presse grand public mérite toute l'attention du Groupe. La Presse pro elle ne serait apparemment plus qu'une vaste organisation de cire-pompes dont les lecteurs n'auraient pas droit aux informations qui régissent leur vie quotidienne.

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Bon, après tout, je veux bien.

Mais nous, comme tous nos confrères, on essaie de faire notre boulot.

En toute objectivité. (Enfin, moi, pas tout le temps, mais c'est ma liberté et c'est comme ça).

Je conçois, pour en avoir discuté récemment avec un ami, que la découverte de cette bactérie, dans un hôtel du complexe, ait pu engendrer au sein de TUI France, un certain désordre et que la gestion "de crise" ait été déclarée.

D'autant que, si j'en crois certains responsables tunisiens, peut-être que dans cette histoire, il n'y aurait pas que la bactérie friponne qui soit responsable de ce grand désordre.

Mais si désordre il y a, nous n'en sommes nullement responsable. Et que, si les entités de TUI en Europe ont des problèmes de compatibilité entre elles, nous ne sommes pas franchement concernés.

Si j'en crois mon vieil ami qui était proche du dossier, comme on dit, ce jour-là, Pascal de Izaguirre avait prévu de communiquer avant le bouclage de nos journaux respectifs.

Il ne l'a pas fait. Dommage, j'aurais aimé lui demander pourquoi, à la date du 17 septembre (hier donc), le Marmara de Dar Djerba était toujours en vente sur le site ? Et donc, comment les agences peuvent-elles encore vendre un produit "défaillant" à leurs clients?

C'est le genre de question que j'aurais aimé poser… A moins que le basque bondissant soit devenu d'un seul coup, interdit de parole par son actionnaire ?

Dommage. En revanche, j'ai bien reçu un coup de téléphone de TUI France, pour me demander si nous avions une "dent" contre Marmara ? Et accessoirement, pour me demander de les oublier un peu…

Manque de peau, une grève des salariés des agences intégrées de TUI qui ne veulent pas aller pointer au chômdu, remet encore et toujours le Groupe sous le feux des projos...

Va comprendre, Charles ?


Lu 5430 fois

Notez


1.Posté par agent de voyages le 18/09/2013 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les TO auraient plus de mérite à communiquer et être sincères avec leurs clients et leurs revendeurs. Tout peut arriver mais il n' ya rien de pire pour des clients que les non dits.Assumez un peu surtout que si voulez développer la vente en direct et bien vous aurez les clients en direct aussi et vu votre gestion de crise vous en verrez souvent venir vous rendre visite au pied de votre siège social....Je regrette le temps -pas si ancien- ou Marmara signifiait vraiment quelque chose-sans être nostalgique vous nous manquez Mr Vighier...

2.Posté par Lotfi Mansour le 18/09/2013 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai l'impression qu'il existe comme un règlement de compte entre l'équipe de Marmara et TUI, l'affaire du Dar Djerba tombe à pic. Voir notre article paru le 10 septembre qui exprime un sentiment bien répandu en Tunisie:
http://www.letourismemagazine.com/actualite/2013/09/10/dar-jerba-la-defaillance-dun-locataire/

3.Posté par sandra le 23/09/2013 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayant été sur place la semaine dernière, relogée à l'hotel les dunes (à coté d'une station d'épuration ...) je peux vous dire que l'hotel a été fermé par les Lybiens, propriétaires, qui avaient donné de l'argent pour les rénovations de l'hotel qui n'ont jamais été faites ... l'histoire de Légionelle n'est qu'une excuse pour fermer ce complexe. Honte à Marmara qui n'a pas prévenu ses clients et qui les a relogé dans des hotels de catégorie inférieure.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com