TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : la bonne année de Bonomi...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 4 Janvier 2015

Et Hop, comme dirait Air France, nous voilà déjà en 2015. Désolé pour les grincheux qui n'ont pas abandonné l'idée de grincher encore cette année, mais va falloir encore subir la Case qui j'ouvre ici, à nouveau, sous votre attention délicate…



La case de l'Oncle Dom : la bonne année de Bonomi...
On va tout de suite se débarrasser d'une tradition, sympa certes, mais qui à force de répétition (je sais, le fameux comique de répétition…) fini par lasser.

Or donc (ça c'est pour mon confrère de l'Echo, ça l'énerve), or donc disais-je et écrivais-je, je vous souhaite, sincèrement, à tous, une joyeuse bonne année 2015.

Une année pleine de joies, de petits bonheurs (entassés, ça fini par un grand bonheur), de tout ce que chacun d'entre vous espère (y compris ma viration de ce journal !). Sans oublier un brin d'amour et beaucoup de tendresse.

En espérant que le monde va reprendre un peu de raison et que plus aucune catastrophe ne viendra assombrir notre vie en général et celle du tourisme, pour lequel vous œuvrez avec passion pour la plupart.

Tiens, au passage, une particulièrement bonne année à bonhomme Bonomi, lequel vient de lâcher l'affaire en ce qui concerne Club Med.

Enfin, lâcher l'affaire, c'est pas vraiment le terme. Bonhomme Bonomi vient, de par son OPA (l'une des plus longues de l'histoire du capitalisme), engranger, mine de rien et en toute bonhommie, un sacré paquet de pognon.

La case de l'Oncle Dom : la bonne année de Bonomi...
Mine de rien et sans coup férir (j'adore cette expression totalement désuète), sans pratiquement bouger de son fauteuil, il a fait tranquille (comme Baptiste, encore une vieille expression sympa) monter la valeur de son petit capital…

Simple. Le bonhomme, via une de ses sociétés, possède quand même quelque 18.5% des actions de Club Med.

Club Med, que son bon Président, Henri Giscard, fils de l'ex-plus jeune Président de France, Valéry, voulait voir tomber dans l'escarcelle (tiens, encore un mot de l'ancien temps) des chinoas de ce bon Fosun. Et, au passage, préserver les quelques stocks options qu'il détient…

Ben, pour Bonomi, c'est gagné. Club Med est valorisé à pas loin du milliard d'euros (939 millions exactement), ce qui va permettre au bonhomme de revendre ses 18% avec un sacré bénef !

Bref, une année qui commence bien et qui va soulager aussi bon nombre de gentils salariés qui craignaient le retour du fils pas si prodigue que ça, cet excellent Serge Trigano, fils du fondateur Gilbert. Décidément, rien que des fils de…

Sauf que lui, il avait pas franchement fait d'étincelles en reprenant la succession de son papa…

Mais, en fin de compte, tout est bien qui finit bien… Enfin, façon de voir les choses.

Henri garde son fauteuil et ses actions (valorisées, elles aussi, y'a pas de raisons) et une entreprise telle Club Med, qui perdait encore à son dernier bilan (perte nette) quelque 12 millions d'euros, va pouvoir poursuivre sa Longue Marche Maoesque.

Et poursuivre son développement en "montée de gamme", puisque telle est la volonté de Giscard et des Chinoas de Fosun.

Mais, c'est vrai aussi que les Chinoas, question pouvoir d'achat, y'a bien longtemps qu'ils ont oublié Mao et sa révolution Culturelle. Le petit Livre Rouge, c'est désormais de vieilles archives qui traînent dans les bibliothèques des nostalgiques de l'époque.

Mais il est vrai que nous sommes en 2015. Le monde est désormais ouvert, de plus en plus grand. Les Chinoas en veulent leur part… Normal. Et comme, nous, la vieille Europe, on n'a plus trop les moyens, y'a pas de raisons de tenter d'en profiter un peu…

Comme le chante ce bon Pierre Perret : "C'est comment la Chine ? C'est plein de chinois…" et de Club Med !

Bonne année…

Lu 2475 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com