TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : la guerre de sécession n'a pas cessé c'est sûr !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 11 Septembre 2014

Comme le dit un bon copain à moi, le ne faut jamais sous-estimer la puissance du Radius… Ou plus exactement, le formidable pouvoir que prennent, tranquillement et sans faire de bruit, les réseaux sociaux…



Et depuis deux jours, ça a drôlement bien fonctionné !

Le Facebook, ça a sacrément cliqué, depuis la maladresse d'un webmaster rescapé de la maladie de la vache folle, accessoirement collaborateur de TUI France.

Ceci alors que la guerre entre producteurs et distributeurs semblait enfin terminée, qu'un armistice, en attendant des accords de paix définitifs, avait été conclu.

Voilà-t-y pas que le maître du web de TUI se met à offrir 10€ de ristourne aux internautes avides d'un séjour dans un Club Marmara. Avec le sourire (et la culotte?) de la crémière en plus.

On peut aisément comprendre l'ire qui a enflé comme la mer un jour de tsunami dans les agences de France !

Maladresse, erreur, s'est empressée de rassurer le fin malin Basque Bondissant de TUI France, avec quand même un peu d'embarras.

On ne sait pas si le maitre du web, seigneur du clic, a été viré ou mis dans un beau placard en attendant des jours meilleurs.

En revanche, l'annonce maladresseuse a été, elle, virée vite fait ! Faut quand même bien virer quelqu'un, surtout que chez TUI, pour les plans sociaux, on est pas maladroits...

En même temps, j'ai quand même un tout petit peu de mal (mais je suis un peu taquin, surtout vis-à-vis de mon Basque) à croire à la grosse maladresse, l'erreur d'un retour de vacances.

Certes, le patron de TUI est soumis à la directive quasi européenne de ses actionnaires, entre les grands-bretons et les germains.

Ça doit pas être facile. En même temps, je pense qu'il est difficile de ne pas proposer, dans son pays, une politique commerciale.

Et faut dire aussi, que depuis quelques années, on assiste aussi à la valse des "je t'aime, moi non plus". En outre (à vin, bien sûr), personne n'a jamais caché l'envie de tous ces TO industriels venus d'ailleurs de grignoter la part du gâteau des distributeurs.

D'où la grosse colère d'Adriana, la grande prêtresse des distributeurs, fâchée de cette attaque sournoise, mais aussi vexée de ne pas avoir été appelée personnellement par le Basque.

La case de l'Oncle Dom : la guerre de sécession n'a pas cessé c'est sûr !
Oh, certes, il a envoyé un émissaire de talent, dont le rire n'a d'égal que la gentillesse: il se reconnaîtra sûrement...

Mais attention, faut pas rigoler avec la Chef de clan. D'autant que, si j'en crois les rumeurs du net, les troupes commencent à se mobiliser et que ça risque de faire du boucan dans le landerneau.

Vous me direz, ça va animer encore davantage le Top Résa nouveau et ce pauvre Thomas Desplanques aura, cette fois-ci, perdu toute chance de voir sa chevelure repousser !

J'entends aussi la menace, de la part des troupes cédiviennes (et des autres d'ailleurs) de ne plus vendre du tout le Marmara.

Ça me fait penser à ces associations de consommateurs qui, à chaque augmentation du pétrole, menacent de ne plus acheter d'essence pour leur automobile.

Balivernes et billevesées.

D'autant que les Marmara, Thomas Cook ou autres, ça fait quand même parti des besoins (envies) d'une grosse (grande) majorité de consommateurs.

Et je vois mal quelques agences modestes se priver d'une belle part de leurs revenus… Parce que, ainsi que l'exprime mon ami Rick à moi que j'ai, "l'argent pilotera toujours les affaires".

Ou alors, c'est du suicide !

C'est un peu dommage d'en passer par un rapport de forces… musclé. La guerre n'a jamais été une solution. En revanche, et ce n'est que la manifestation de l'évolution du monde et du marché, il est certain que la distribution par Internet poursuivra sa croissance au détriment des boutiques.

Pas totalement à son détriment d'ailleurs. La distribution omni-canal est très certainement l'avenir. Il faudra simplement, au lieu de le refuser, l'appréhender et le transformer en un outil de profit formidable.

Et le métier perdurera !


Lu 2138 fois

Tags : Adriana, Marmara, TUI
Notez


1.Posté par Pierre le 11/09/2014 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marmara est peut-être un incontournable c'est possible. Que certaines agences aient du mal à se passer de ventes c'est certains.
En revanche, il n'y a pas que Marmara sur le marché et des alternatives sont possibles.
Souvenez-vous il y a quelques années le réseau Selectour avait pendant 2 ou 3 mois boycotté les ventes de Transat. De mémoire ce TO avait ressenti la forte baisse et il y avait eu un impact assez fort.
Il est facile pour les compagnies aériennes et les TO d'appeler à l'aide les agences quand tout va mal et qu'ils ont besoin de nous et de nous envoyer balader quand ça leur convient mieux.
Arrêtons le politiquement correct. Aujourd'hui il n'y a plus de "partenaires" mais des fournisseurs qui sont la plupart nous premiers concurrents. Aujourd'hui c'est chacun pour soi et Dieu pour tous.
Je ne cesse de répéter que le jour où tous nos chefs de réseau arriveront à mobiliser leur troupe pour une action commune alors ce jour là la distribution aura fait un grand pas et montrera sa force.

Si une action commune avait été faite du temps du passage à la commission 0 d'Air France cela n'aurait pas empêcher d'y passer mais nous aurions pu négocier bien plus à notre avantage...ce n'est que mon avis ....et je le partage !

2.Posté par BABAS le 11/09/2014 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"La distribution omni-canal est l'avenir [...] la guerre n'a jamais été une solution"

Très certainement et les agv de le nient pas. Mais que cela se fasse dans le respect entre partenaires et loyalement, notamment pour la politique tarifaire.

Ce qui n'est pas du tout le cas et déclenche l'actuelle ire, car cela fait un moment (trop d'ailleurs) que ça dure.

3.Posté par Aie le 11/09/2014 13:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans tous les cas Voyamar est tout aussi bien placé pour remplacer marre mara et idem fn et tour inter les autres To proposent des bons produits a des très bon tarif donc je suis prêté au boycott, c'est déloyal de nous faire passer pour des voleurs..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com