TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : la prévision est difficile... surtout lorsqu'elle concerne l'avenir

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 4 Décembre 2013

Alexandre Adler a commis une prestation remarquable en clôture du dernier Congrès Selectour Afat. Cependant, malgré le brio de cette démonstration, je ne suis pas totalement d'accord avec sa vision géo-politico-touristique…



Corruption et les pots de… thé (faut pas parler de vin) ! - Photo : © Anyka - Fotolia.com
Corruption et les pots de… thé (faut pas parler de vin) ! - Photo : © Anyka - Fotolia.com
Ben oui, désolé. Alexandre Adler ne voit pas les touristes français revenir en Tunisie ou en Égypte avant une dizaine d'années.

Du moins en grande quantité.

Pour la Tunisie, Adler prévoit que les élections verront la victoire des laïcs, mais que ces derniers seront obligés de faire des compromis avec les barbus… sans pouvoir truquer les élections.

En Égypte, il est encore plus pessimiste, malgré la défaite des brothers Musulmans…

Ça va faire plaisir à Rial qui vient de remettre à flot sur le Nil son bateau d'Hercule Poirot (magnifique au demeurant) et conforter le Basque Bondissant qui vient de fermer pour une durée "indéterminée" la destination!

Je ne suis pas suffisamment géo-touristico-politique et n'ai pas le don de médium d'Alexandre Adler pour me prononcer.

Nos compatriotes sont tellement versatiles que je m'abstiendrai bien de la moindre prédiction.

Néanmoins, parce qu'il faut quand même une bonne nouvelle, Alexandre Adler prévoit une "ouverture au tourisme" de l'Algérie et un regain de ces mêmes touristes vers le Maroc.

Sur le Maroc, je ne suis pas opposé à son oracle.

Faut dire que le pays est bien tenu par notre ami le King M6, que les citoyens du pays sont pacifiques et plutôt tolérants et que visiblement, les barbus ne sont pas plus que ça en odeur de sainteté au Royaume du Chérif.

Et puis M6 est quand même, comme le bon Calife Iznogoud, Commandant ("deur", mais j'aime mieux "dant", ce qui évitera à Rick de me taxer d'obscurantisme ignorant) des Croyants.

Pour l'Algérie, alors là, je suis loin d'être aussi convaincu que Monsieur Adler. Très loin même.

Alexandre Adler pense que la nouvelle génération de la population algérienne sera plus ouverte. C'est surement une volonté de la jeunesse algérienne, du moins je l'espère.

Mais tout ceci reste un vœu pieux, si je puis me permettre.

Le régime est ce qu'il est et je suis prêt à parier que monsieur Bouteflika n'est pas près de renoncer au pouvoir.

A moins que la maladie ne l'emporte, il briguera encore un nouveau mandat, le quatrième si j'ai bonne mémoire. Et il sera élu, bien évidemment…

Malgré certains opposants, tel Yasmina Khadra, cet écrivain francophone, qui déclarait récemment vouloir se présenter aux élections présidentielles, avec le soutien de la jeunesse et des femmes afin de "changer les choses en Algérie".

Faut pas rêver, il lui faudrait plus de 60.000 signatures d'électeurs… juste pour avoir le droit de se présenter !

Dans le cas, fort improbable où Bouteflika ne se représenterais pas, l'armée, toute puissante, trouverai bien un séide particulièrement docile à asseoir sur les marches du pouvoir.

Lui permettant ainsi de continuer à assumer un pouvoir latent, basé sur la corruption et les pots de… thé (faut pas parler de vin) !

Faut pas oublier non plus que les infrastructures touristiques en Algérie sont quasi inexistantes, malgré la richesse du pays, tant touristique qu'économique.

Et que c'est pas en deux coups de cuillère à pot (de vin) que tout ça va changer et que les touristes français (ou étrangers d'ailleurs) vont se bousculer aux portillon!

J'ai même souvenir, du temps ou l'Office National du Tourisme avait encore un bureau à Paris, de l'organisation d'une vaste campagne de promotion du pays.

Beaucoup y ont cru… Mais, dans sa grande compréhension et honnêteté, l'ONT a plié bagages, en laissant une ardoise conséquente. Il semblerait que le patron de l'ONT soit devenu ministre du tourisme du pays.

On récompense toujours la bonne gestion, mais je ne sais pas s'il a beaucoup de boulot…

Et, contrairement à ce que veux bien prédire Alexandre Adler, je ne vois pas les touristes se précipiter vers l'Algérie avant au moins dix ans… et si tout va bien!

Mais tout le monde peut se tromper…

Lu 1412 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com