TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : le tourisme, grande "cause nationale"... Et ta sœur !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 25 Novembre 2014

Finalement, à quoi ça sert d'instaurer le Tourisme en Grande Cause Nationale ? Des mots, toujours des mots, en quelque sorte. D'accord, parler, ça permet d'exister, comme dirait un certain colonel, mais avec un peu de monnaie, ça aide…



"Quant à Atout France, c'est pas encore cette saison que son budget va prendre de l'ampleur" - Capture d'écran
"Quant à Atout France, c'est pas encore cette saison que son budget va prendre de l'ampleur" - Capture d'écran
Parce que, pour l'instant, le Tourisme reste toujours la pauvre chose abandonnée en France.

A preuve, tandis que, soudain, les pouvoirs publics, bien inspirés par l'APST, découvrent qu'il faut absolument augmenter la garantie financière des opérateurs de voyages, du côté de la majorité politique, on baisse une nouvelle fois les crédits alloués à ce secteur clé de notre économie.

Comme quoi, y'a vraiment plus un rond dans les Caisses de l'Etat. Ou si peu que tout ça sent le pâté.

En même temps, chez nous, il suffit de grandes envolées lyriques pour faire passer la pilule.

Et quand notre bon Président a prononcé ces mots magiques, "tourisme, grande cause nationale", on y a tous cru.

Pas longtemps...

Mais, même Atout France a, l'espace d'un bref moment de jubilation, songé que l'image et la promotion de la France à l'étranger allaient pouvoir profiter d'une légère manne.

Erreur. Grave erreur.

La loi de Finances adoptée récemment est particulièrement probante à cet égard.

Et le rapport présenté par Éric Woerth, tout en soulignant l'importance du secteur du tourisme en France, constate aussi que, finalement, c'est bien, mais que le budget est en baisse constante.

D'accord, après les Assises du Tourisme, on va enfin mobiliser nos Ambassadeurs et les mettre au boulot, afin qu'ils soient, eux aussi, les commerciaux indispensables pour la promotion du Tourisme.

En revanche, question moyens, c'est plutôt du "faites au mieux"…

Quant à Atout France, c'est pas encore cette saison que son budget va prendre de l'ampleur.

Si j'en crois le rapport de ce bon Monsieur Woerth, le mouvement des fonds est plutôt à la baisse.

Et encore, même avec la baisse, les crédits n'étaient pas vraiment en accord avec la "puissance" de notre pays. 78 millions en 2013, 73 en 2014 et un peu plus de 68 millions en 2015.

Pour Atout France, à peine 34 millions, le reste étant dilué dans les différentes composantes de cette nébuleuse.

Faut quand même abonder les chèques vacances, la DGCIS, supprimer certaines aides à l'investissement…

Bref, on baisse une nouvelle fois le budget, mais faut quand même que la France reste au premier rang du tourisme mondial.

Et ta sœur ?

Je remarque d'ailleurs, que dans cette loi de Finance, si Monsieur Woerth s'inquiète des changements de taux de TVA pour les restaurateurs et les hôteliers, il ne pipe mot sur le problème de la TVA de nos bons réceptifs français…

De ceux qui sont pénalisés par leur propre fiscalité face à leurs concurrents, voisins et néanmoins européens ?

Mais, ça, c'est la patate chaude que personne ne veut saisir… Et pour cause, ça brûle.

Et, tiens, juste pour rigoler, vous savez de combien est le budget du Tourisme en Espagne ? Non ? Eh, bien je vais vous le dire… bien qu'il soit en baisse !

Pour 2014, le Gouvernement espagnol a alloué au Tourisme la bagatelle de 313.96 millions d'euros !

Ça laisse rêveur…

Lu 1754 fois

Notez


1.Posté par MOI le 25/11/2014 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma sœur ?............Grande cause perdue !

2.Posté par mille sabords le 25/11/2014 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EXCELLENT SUJET ! le problème en France c'est que le regard n' est pas européen. Si on reprend la comparaison faite par Tourmag il y a quelques jours sur les garanties financières et contre garanties en Europe on constate que la France trône . Cette position justifie à elle seule la demande d'abrogation pure et simple des dernières directives ( sauf l'augmentation de la cotisation APS pour renflouer les caisses ,n'en déplaise à certains professionnels). Quid de l' harmonisation européenne selon nos politiques qui se déplacent eux grande pompes financières ( en mémoire le déplacement de notre dernière ministre du tourisme aux iles Canaries avec délégation - avion privé compris - pour une apparition de quelques minutes ) sans compter la ronde des ministres - lorsque nous en avons un - et des secrétariats au tourisme.., Ces gens là ne comprennent rien à nos métiers !! En effet entre la politique de la chaise vide et les leurres envoyés pour mieux noyer le poisson! ,on n'avance pas dans le bon sens pour garder notre rang mondial .Les autres pays européens sont entreprenants et responsables semble t il . La Patate Chaude de la TVA pour les réceptifs a été résolu dans grand nombre de pays européens qui ont compris que ne pas appliquer la TVA sur les marges c'est être plus compétitif .?. C'est faire venir plus de touristes en France , c'est développer le tourisme en régions , c'est encaisser un autre type de TVA durant leur séjour en France ( avant il faut les faire venir! ) . Le gouvernement serait il en manque d'idée et de logique ? Aurait il besoin d'un cours magistral sur la chaine de consommation touristique et ses paramètres pour s'apercevoir qu'ils font tout faux en réduisant entr'autre le budget de Atout France qui peine à représenter dignement la France à l'étranger sur un beau stand avec de bons professionnels à qui on présente une note de représentation salée pour faire valoir la France dans le monde?
Tout est à revoir du sol au plafond dans nos instances officielles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com