TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : le tourisme, une chose trop sérieuse pour être confiée aux politiques ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 26 Juillet 2015

A chacun sa défense de pays improbables et les vaches seront bien gardées... Jean-François Rial monte au créneau, haut et fort, pour défendre le tourisme en Tunisie, quitte à provoquer une ire soutenue de la part des agents de voyages qui n'ont pas toujours compris ses propos. D'autres ont des motifs moins avouables... ?



Il a pas tort, l'ami Rial… Mais, malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples.

Mais je suis toujours aussi admiratif envers des personnages qui ont des rêves et qui les défendent, bec et ongles.

On a aussi des touristes qui aiment bien les voyages… de presse.

Du style "venez voir chez nous, c'est vachement bien et c'est une invitation totalement gratuite !"

Bon, quand ce sont des voyageurs comme vous et moi, c'est plutôt sympa. Evidemment, au retour, faut plutôt être positif, ce qui se produit la plupart du temps.

Et ces voyageurs ne manquent pas d'utiliser, dans leur récit de voyage, les super qualificatifs, genre "sublissime, rien que du bonheur, j'en passe et des meilleures".

C'est normal, puisque généralement, ceux qui invitent évitent (diphonie évidente) de montrer certaines choses qui fâchent.

La case de l'Oncle Dom : le tourisme, une chose trop sérieuse pour être confiée aux politiques ?
Allez vous promener en Corée du Nord (si, on peut), je suis sûr que vous ne verrez que des gens souriants, contents de vivre dans ce pays magique (!!) où chaque citoyen est libre et bien nourri.

Quand ce sont nos propres députés français, représentants du peuple, y'a parfois des trucs qui me gênent un peu. Faut dire qu'il y a aussi de ces députés qui pratiquent le genre quasi systématiquement…

En février dernier, quatre députés français, au mépris de la position de la France, laquelle a rompu toute relation diplomatique avec le régime de Bachar, s'étaient rendus à Damas, discuter le bout de gras avec cet homme au charisme indéniable.

Parmi eux, se trouvaient Jacques Myard et quatre copains à lui.

Ben, selon ces députés, "ça s'est très bien passé !" En gros, ils ont discuté du beau temps (y'a pas tellement de pluie en Syrie) et surement pris des nouvelles de la famille…

Comment, il y a eu plus de 250 000 morts en Syrie, dont une foultitude de civils, femmes, enfants, vieillards confondus ?

Broutille, les députés ont été bien reçus, tapis rouge (de sang ?), champagnes et petits fours (crématoires ?).

Apparemment, ce Jacques Myard est un habitué des visites touristiques improbables. A croire que, dans une autre vie, il a été organisateur de voyages "à thèmes".

Cette fois, c'est en Crimée qu'une bande d'une dizaine de députés, orientés politiquement vers cette nouvelle tendance que l'on nomme Les Républicains (République, ton nom devient bien galvaudé), a décidé de passer quelques jours.

Cette Crimée, annexée en force par le copain de Gérard Depardieu, l'affable Poutine et que soutient l'Union Européenne. Des sanctions ont d'ailleurs été prises par cette même Union, qui interdisent, notamment, toute activité touristique en Crimée.

Evidemment, quand on est député français, l'Europe on doit s'en foutre, certainement ?


En tout cas, notre ministre du tourisme, Laurent Fabius, n'était pas content du tout. C'est vrai que ça fait désordre et ça conforte Poutine dans son désir d'expansionnisme…

Quant à l'Ukraine, pour qui la Crimée est "temporairement devenue russe", ce déplacement marque "une violation directe de la législation ukrainienne et du droit international, (…) un manque de respect à la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine".

C'est bien triste, tout ça. Mais finalement, certains députés français sont un peu comme certains pilotes d'Air France : quand ils n'ont pas la majorité, ils n'en font qu'à leur tête.

Tiens, voilà un joli sujet pour mon camarade Rial…

Lu 1934 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com