TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : les vacances scolaires, c'est un vrai gros bordel !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 8 Octobre 2017

Et voilà ! A quoi ça sert de se décarcasser, de monter un Comité Interministériel sur le Tourisme, incluant plus de 10 ministres, y compris celui de l’Education Nationale, pour finalement en arriver à du grand n’importe quoi ?



Les professionnels du tourisme sont furieux des changements effectués sur les vacances scolaires de printemps - DR
Les professionnels du tourisme sont furieux des changements effectués sur les vacances scolaires de printemps - DR
Très récemment, alors que le texte de transposition de la Directive Européenne était rédigé et quasi acté, permettant aux professionnels du tourisme français d’être « alignés » sur leurs homologues européens, voilà que, sans prévenir personne, Bercy fait marche arrière…

Première trahison !

C’est pas fini. Comme tous les professionnels du tourisme le savent, qu’ils soient voyagistes, agences de voyages, hôteliers ou restaurateurs, les dates de vacances scolaires sont primordiales et décisives pour l’ensemble du secteur.

Ces dates, en parfaite concertation avec tous les acteurs, sont déterminées trois ans en avance. Histoire d’harmoniser les saisons et de permettre une certaine organisation. Que ce soit pour les « organisateurs » comme pour leurs clients.

Or voilà, et sans concertation aucune, que certaines académies de la Zone « B », (mais pas toutes !) viennent de changer les dates des vacances de Printemps, « par souci de cohérence » et « pour éviter un absentéisme important » durant la dernière semaine qui compte deux jours fériés en milieu de semaine.

La case de l’Oncle Dom : les vacances scolaires, c'est un vrai gros bordel !
Certes, c’est du bon sens. Mais franchement, est-ce bien raisonnable ? D’autant que ces dates ont été déterminées il y a déjà trois ans.

Et que l’on n’aille pas nous dire que personne, parmi toutes les têtes pensantes du Ministère de l’Education Nationale, n’avait « anticipé » les jours fériés ?

Surement, chez ces fonctionnaires enfermés dans leurs jolis bureaux, on ne pense pas que les professionnels organisent plusieurs mois à l'avance les départs de ces futurs vacanciers ?

Pas plus qu’ils n’envisagent une seconde que ces mêmes vacanciers réservent aussi plusieurs mois en avance, soit parce qu’ils sont bien organisés, soit parce qu’ils entendent bénéficier de tarifs plus intéressants en réservant plus tôt ?

Il est aisé de comprendre la fureur qui anime, depuis la semaine dernière, ces professionnels qui vont devoir subir annulations, changements et autres péripéties de la part de leurs clients.

Bien évidemment diront certains, ces changements ne concernent (pour l’instant du moins) que trois académies… de taille quand même.

Et du coup, qui va payer ? Que ce soient les voyagistes ou les hôteliers, les programmes sont établis. Les hôtels sont réservés, les aéroplanes ont établi leurs plans de vols et les clients ont quasi bouclé leurs valoches !

Alors ? Encore une fois, qui va payer ? On imagine sans peine que nombre de vacanciers vont vouloir changer leurs dates, arguant certainement que les nouvelles dispositions scolaires deviennent une « cause naturelle d’annulation ou de changement de réservation » ?

Et là, ça va devenir carrément, et juste pour citer Président Macron, le « gros bordel » !

D’autant que je ne crois pas (mais il faudrait les consulter) que les assureurs vont entendre « raquer » pour une décision totalement imprévue ?

Et qui me parait être le prélude de plus en plus inexorable à une véritable désorganisation, « anarchique » pour reprendre les propos de René-Marc Chikli, président du Seto, entre les différentes académies de notre pays ?

Faudrait quand même comprendre que des fonctionnaires qui travaillent « au doigt mouillé », ça n’a qu’un temps…

Pour le moment, c’est le temps du « grand n’importe quoi » !

Lu 4664 fois

Notez


1.Posté par agvfan le 09/10/2017 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et la fameuse "confrérie" nouvelle née et censée réunir tous les acteurs du voyage, elle ne s'est même pas manifestée ? a-t-elle été informée à défaut d'être consultée ??? ; si c'est une mesure de bon sens qui a été prise, peut-être que son rôle c'est peut-être également de faire des propositions "de bon sens" un peu en amont plutôt que de subir à la dernière minute .. . et il faut croire qu'il y a des lobbies de l'autre coté plus puissants ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com