TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : pas de Frontières pour le Groupe TUI !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 16 Décembre 2013

C'est une nouvelle passée complètement inaperçue. Heureusement, nos amis belges veillent au grain, normal, ils sont en première ligne et c'est notre confrère Pagtour qui révèle la fusion entre TUI Belgique et TUI Hollande… Le rouleau compresseur s'ébranle ?



La case de l'Oncle Dom : pas de Frontières pour le Groupe TUI !
Sans vouloir faire de comparaisons vaseuses, les Teutons sont les champions de la grande offensive. Mieux, ils l'annoncent !

Dans un récent communiqué, issu pourtant du siège de TUI à Londres, le groupe annonce, à partir de janvier prochain, la "refonte" de son secteur "mainstream", baptisé pour l'occasion "One Mainstream"…

On pouvait pas faire plus simple, sauf que Mainstream, ça veut toujours rien dire pour du tourisme, mais bon...

Deux nouvelles régions, des "sources market", comme on dit puis chez ces gens-là, vont donc être créées, à savoir l'espace Allemagne, Autriche, Suisse et Pologne d'un côté, Hollande et Belgique de l'autre.

Damned !.

Surtout pour la Belgique et la Hollande qui connaissent des taux de rentabilité record.

A eux deux, ces "marchés" enregistrent un EBITA (encore un mot barbare) de près de 100 millions d'euros (j'écris en toutes lettres, c'est plus mieux) !

Et, si j'en crois mes infos, le groupe devrait présenter des résultats bénéficiaires, tout compris et sans le service de près de 700 millions d'euros.

Tout ceci dans la plus parfaite indifférence des marchés. En Belgique, on reste plutôt content, puisque c'est un dirigeant belge qui va prendre la tête de la TUI belgo-batave…

Sans trop soupçonner que tout ceci fait partie du plan concocté par TUI AG, majoritaire dans le Groupe, face à son associé minoritaire, TUI Plc, l'anglois qui voit petit à petit sa mainmise sur le groupe se faire bouffer par les Teutons.

Et qui ne devrait pas résister encore bien longtemps. Si tout va bien, d'ici l'année prochaine, au plus tard début 2015,

TUI Teutonne devrait fusionner et absorber en deux coups les gros la pauvre Albion qui n'aura plus les moyens de résister à l'ogre germanique…

L'histoire, souvent, se répète…

Et la France, alors, me direz-vous ? Comme d'hab, la France est toujours à part.

Comme me le disait récemment un ami, spécialiste du groupe, la France est un petit bubon dans l'entité TUI.

D'ailleurs, en France, c'est toujours pas le redressement annoncé, puisque le Groupe vient d'annoncer une perte opérationnelle de 70 millions d'euros !

Une perte "opérationnelle", retenez bien ce terme d'opérationnel. Important.

Parce que, si je comprends bien, moi qui n'ait pas fait d'études économiques, opérationnel, ça ne comprend pas les diverses dépenses et frais divers, style Plan Social ou autres balivernes qui se déroulent actuellement en France…

Si vous voulez mon avis, en France, on est plus près d'un déficit de 100 briques que de 70. Mais bon, c'est quoi chez TUI AG/Plc ? C'est une petite goutte d'eau et le Président de TUI France, mon ami basque est encore autorisé à poursuivre son œuvre.

D'autant que pour sa part, la mission est quasi accomplie en ce qui concerne Corsair…

De toutes les manières, il a pas le choix, l'anglais Long quelque chose, qui lui envoie des mails pas toujours sympa, n'entend pas changer de tête tout de suite.

A mon sens, vers 2015, ce sera tout bon, d'autant qu'avec les futures élections présidentielles, mon basque à moi que j'ai pourrait avoir envie de participer au grand jeu… Il ferait bien en Ministre du Transport… ou du tourisme, non ?

Bon, j'ai l'air de rigoler, mais tout ceci ne tient pas forcément du délire, bien au contraire. On aura un grand TUI mondial, avec les mêmes camps de loisirs pour tous.

Je m'en réjouis d'avance !


Lu 1854 fois

Tags : Frontières, TUI
Notez


1.Posté par JEAN PIERRE le 17/12/2013 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour réagir à cet article sur TUI,il est paradoxal de devoir passer par des agences belges : sunjet ou jet air pour avoir de bons prix il est vrai entre autre de devoir partir de bruxelles ou de lille,c'est même intéréssant de prendre le thalys pour prendre un avion à bruxelles de TUI,en plus il y a même un site de sunjet.fr et une agence à lille.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com