TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : pour les vaches grasses (et les visas) faudra repasser en Inde...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 11 Décembre 2014

C'est gagné… ou plutôt perdu du côté des Hindous ! La réunion des professionnels du tourisme avec les autorités indiennes, sur le délicat sujet des visas, a tourné court. Mais on ne sait toujours pas pourquoi…



La case de l'Oncle Dom : pour les vaches grasses (et les visas) faudra repasser en Inde...
"Ah les vaches" (sacrées, désolé) s'insurgeait ma pauvre consœur qui avait poiroté durant deux longues heures devant l'Ambassade de l'Inde à Paris.

Dans le froid glacial, elle espérait pouvoir , en toute transparence, assister à l'audience qu'accordait sa gracieuse seigneurie Indra Mani Pandey à la délégation des professionnels du tourisme, dont un représentant du Seto, (Guillaume Linton - Asia)… et le vice-président du Znav, Richard Soubielle.

Parce que chez ces gens-là, Monsieur, pas question que des journaleux assistent à des débats dont personne ne comprend le bien-fondé.

Ma pauvre consœur a été refoulée, quasi manu militari (et sans ménagement alors qu'elle est toute menue) par des brahmanes bramant des éructations violentes…

Ghandi, dommage que tu sois brûlé, tu te retournerais dans ta tombe…

Ça, c'était pour le manque de savoir vivre.

Reste maintenant à connaitre enfin les raisons qui conduisent une destination particulièrement prisée par les touristes européens, français en particulier, à entraver les conditions d'accès de leur pays à ces visiteurs. (lire http://www.tourmag.com/Visa-en-Inde-devra-t-on-tirer-un-trait-sur-les-180-000-clients-francais-de-la-destination_a71134.html).

La case de l'Oncle Dom : pour les vaches grasses (et les visas) faudra repasser en Inde...
Parce que, pour le moment, sa seigneurie excellente Pandey, si tant est qu'elle ait écouté et entendu les doléances des professionnels français, leur a assuré de toute sa considération et la promesse de transmettre en haut lieu…

Sûrement un bureau perdu quelque part du côté de Bombay, à moins que la Gange n'ait débordé…

Et ceci, sans explications, si ce n'est que l'Inde entend "améliorer sa sécurité et lutter contre le terrorisme" !

Effectivement, les touristes français, grand-bretons, belges sont des terroristes potentiels.

J'imagine d'ailleurs la tête des Anglais, qui ont colonisé les Indes durant quelques siècles, obligés de faire une queue épouvantable dans quelques villes de l’Île… Surtout que leurs transports en commun, genre chemin de fer (boutade) laissent sérieusement pantois !

Bon, que les Belges soient des dangers potentiels pour les indous vishnouistes… Je m'interroge. Les frites peut-être ?

Et les Français, alors ? Pour avoir écouté attentivement, à Deauville d'abord, la représentante du Quai d'Orsay, charmante jeune femme qui nous a expliqué que les zones à risque c'était "à apprécier", j'ai entendu notre bon Président se féliciter qu'il n'y ait enfin plus d'otage français dans le monde, mais que, sans blague, il fallait faire gaffe où l'on mettait les pieds !

Serions-nous devenus des cibles potentielles, nous pauvres franchouillards, que même les vaches sacrées nous mettent des bâtons dans les jambes pour éviter que nous venions admirer les grâces du Taj Mahal et les charmes kamasoutresques ?

Serions-nous des proies faciles pour l'Inde millénaire?

Serions-nous devenus des parias?

Serions-nous si dangereux,nous touristes français, que les autorités refusent de nous accueillir, de crainte de se voir taxer d'insécuritaires ?

Je reste perplexe, mais, en attendant, il faudra, hélas, aller voir ailleurs. Finalement, le monde se rétrécit... et pas que le monde d'ailleurs !


Lu 1912 fois

Tags : Asia, Indes, Linton, Snav
Notez


1.Posté par JP le 11/12/2014 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bénéficiant de relation suffisamment privilégiées avec l'ambassade de France en Inde et avec l'Ambassade d'Inde en France, étant organisateur de nombreux séjours d'Indiens en France, voici les éclaircissements et (débuts) d'explications que je peux apporter.

1. ces derniers temps de nombreux Français en situation irrégulière de séjour en Inde se sont fait interpellés par le autorités indiennes et, arguant du fameux "vous ne savez pas à qui vous avez affaire, je suis Français moi", ont demandé l'intervention de l'ambassade de France. C'est une situation un peu inhabituelle et assez surprenante, mais cela a commencé à tendre un peu les relations.

2. les autorités Françaises ont refusé à l'Inde plusieurs visas de 5 ans pour des officiels et des personnes influentes. En retour les autorités indiennes ont appliqué la même "sanction".

3. de nouvelles équipes à des fonctions clés de l'Ambassade ont une approche de la diplomatie toute spéciale, plus proche de ce qui se faisait dans les années 80 en Françafrique que d'une réélle coopération productive et respectueuse. En clair, les Français sont les meilleurs et il faut obtempérer à leurs ordres, sinon... mais sinon quoi en fait ?

Bah rien, l'Inde n'a pas réellement besoin de la France. Mais la France a besoin de l'inde à de nombreux niveaux : tourisme mais aussi coopération économique et industrielle, coopération linguistique et éducative, influence dans la zone, pour ne citer que ces points-là...

Cette histoire de visa n'est que la partie émergée d'un début de réel distanciation entre la France et l'Inde, dont l'Allemagne (encore elle...) profite allègrement...

Et vous verrez que ce n'est pas fini.

2.Posté par Pierre le 11/12/2014 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que la vision de certain pays vis a vis des Français soit mauvaise il n'y a rien de surprenant.
Notre reputation n'est plus a faire,et si vous voyagez souvant regardez et ecoutez vous ne serez pas deçu.Vous verrez que l'on arrive a des sommets.en avion aussi c'est pas mal. donc il ne faut pas etre etonné.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com