TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : pourquoi tu tousses pour la Toussaint, Tonton ?

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 7 Septembre 2016

Pas à dire : plus c’est tartignole et plus on est content. Et comme, à peine rentré de vacances, on ne songe plus qu’à repartir, ce sont les vacances de Toussaint qui soulèvent maintenant l’opprobre générale.



Les vacances de la Toussaint du mercredi au mercredi, c'est sympa pour les parents qui travaillent et pour les opérateurs de tourisme qui vont voir leurs résas se déliter telle la peau de chagrin - DR
Les vacances de la Toussaint du mercredi au mercredi, c'est sympa pour les parents qui travaillent et pour les opérateurs de tourisme qui vont voir leurs résas se déliter telle la peau de chagrin - DR
Comme d’hab', ce sont encore ces vacances scolaires, outre la réforme, qui sont conçues en dépit du bon sens.

Sur la réforme, je n’y reviendrai pas, il parait que dorénavant nos enfants pourront quasi devenir bilingues et que tout ira pour le mieux en attendant la réforme suivante…

Pour la réforme de l’orthographe, c’est totalement super.

Surtout pour moi, dont le grand plaisir consiste à inventer des mots, au moins, y’aura pas à se poser de question sur la façon d’écrire.

Et puis un nénufar, c’est classe, non, surtout éclairé par un fare sur un bato !

Or donc, pour faire plaisir ma camarade de bureau, voilà que Madame Vallaud-Belkacem, notre souriante ministre de l’Education nationale s’est fendue (non pas de rire) d’un joli calendrier scolaire et pour la Toussaint, c’est particulièrement croquignolet.

Madame la ministre, dans sa grande candeur (encore qu’elle ait l’œil coquin) a marqué le coup : les vacances de la Toussaint, qui finalement ne servent pas à grand-chose, débuteront un mercredi et se termineront un mercredi.

Sur quinze jours quand même, faut bien que les petits chéris écoliers se reposent.

Caramba (et Carambar) !

Sympa pour les parents qui travaillent et qui n’ont pas forcément la possibilité de prendre quelques reuteuteus en pleine semaine.

Sympa pour les opérateurs de tourisme qui vont voir leurs résas se déliter telle la peau de chagrin.

C’est vrai j’oubliais : le tourisme, grande priorité nationale, ne compte pas pour les opérateurs français, sans doute…

En tout cas, c’est pas gagné. Les voyagistes sont vent debout, les hôteliers idem, les transporteurs aussi. Bref, le grand bazar.

Pourquoi, me direz-vous ? Eh bien, je vais vous dire ce que vous savez déjà : généralement, ce genre de congé se prend sur une semaine, plus généralement encore, du samedi au samedi.

Bon, mais sur quinze jours, du mercredi au mercredi, il ne restera forcément plus qu’une semaine entre un samedi et un samedi.

Conclusion : on perd une semaine.

Bonne nouvelle cependant, (enfin du moins pour ceux qui vendent), les tarifs grimpent.
Mais les capacités ne sont pas extensibles et l’augmentation des tarifs ne compensera pas la perte…

D’ailleurs, essayez déjà de trouver un tarif cohérent, juste histoire d’aller passer un week-end à Rome ou à Madrid en cette période ? Même easyjet n’est plus compétitif !

J’ai écouté attentivement Dame Najat l’autre jour sur RTL. Ben, les explications, c’était pas franchement convaincant, du pipeau comme se plait à le dire mon vieux copain Jacques Maillot.

A l’entendre, on avait l’impression qu’elle avait élaboré le planning des opérations d’une grande compagnie aérienne, style Air France par exemple.

A n’y rien comprendre d’ailleurs, si ce n’est qu’il faut respecter le rythme de nos chers bambins et que, si l’on avait voulu faire mieux, fallait les faire rentrer juste avant un jour férié, puis remettre tout le monde en vacances… Pipeau effectivement.

Parce que, franchement, le rythme scolaire, on peut peut-être allonger (ou raccourcir) d’un jour sans que ça traumatise nos petits chéris.

Et pour les profs, de toute façon, ça ne les empêchera pas de faire grève, alors…

Lu 1309 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com