TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : quand Air France n’est pas là, les Vikings dansent !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 9 Juillet 2017

Vacances, grands départs et comme on ne change pas une équipe qui gagne, la filiale d’Air France, Hop ! (hop, hourra) maintient son préavis de grève pour le week-end du 14 juillet. Pendant ce temps et comme la nature a horreur du vide, Norwegian s’installe tranquillotte…



Norwegian, par exemple, profite d’un grand vide bruxellois et de l’inertie de nos différents ministres des transports, pour venir rafler la mise sur nos tarmacs - DR : Pixabay
Norwegian, par exemple, profite d’un grand vide bruxellois et de l’inertie de nos différents ministres des transports, pour venir rafler la mise sur nos tarmacs - DR : Pixabay
Pour Air France, rien de nouveau sous le soleil.

Sauf que cette grève qui va, une fois de plus, pénaliser le client de plus en plus « otage », aurait certainement pu être évitée.

Avec un peu de bon sens de la part de ce SNPL (de plus en plus désavoué par les pilotes de la compagnie…) et aussi de la part des dirigeants d’Air France.

Benoîtement et je ne dois pas être le seul, je pensais que l’harmonisation sociale entre les entités qui composent Hop !, à savoir Airlinair, Britair et Regional, était enfin réalisée.

Apparemment que nenni, si j’en juge par le communiqué publié par le SNPL, maintenant son préavis de grève du 13 au 17 juillet prochain.

Et alors que les anciens accords collectifs des trois compagnies se terminaient le 3 juillet dernier, que les pilotes étaient d’accord pour « discuter » et finaliser la convention unique, la direction, sans doute excédée (peut-être avec raison) par l’intransigeance du SNPL, a quasi crié « au secours » auprès de son ministère de tutelle.

Dominique Gobert et chien Charly
Dominique Gobert et chien Charly
Lequel a pondu, vite fait, un arrêté ministériel auprès de la DGAC, lui accordant une dérogation qui passe outre le dialogue social.

Faut dire que chez Air France, on passe sûrement autant de temps à mâcher du chewing-gum qu’à tenter de redonner à la compagnie une nouvelle vitalité.

En même temps et pour une fois, on ne peut pas entièrement jeter l’opprobre totale sur les personnels de Hop !, lesquels errent depuis quelques années déjà dans les méandres stratégiques du groupe…

Pendant ce temps (et c’est un commentateur qui le faisait remarquer récemment), d’autres compagnies aux coûts sociaux ridicules, s’installent tranquillement sur la place.

Norwegian, par exemple, qui profite d’un grand vide bruxellois et de l’inertie de nos différents ministres des transports, pour venir rafler la mise sur nos tarmacs.

Ainsi, dès l’hiver 2018, c’est-à-dire demain, la low cost scandinave pourra offrir à des tarifs tellement bas deux vols quotidiens sur New-York, la Californie (en avril) et Boston (en mai prochain), qu’on se demande si ce n’est pas de la vente à perte...

Et Paf (laquelle est toujours aussi peu dense dans nos aéroports parisiens), servez tout chaud !

Mon pauvre pote Magnin, patron de XL Airways et La Compagnie, doit en être tout refroidi, lui qui dénonce le manque d’équité entre les conditions sociales du pavillon français et celui des autres… Européens !

Attendez, c’est pas fini : Marc Rochet va aussi pouvoir montrer toute son ire, puisque les Vikings du nord projettent la desserte des Antilles, Martinique et Guadeloupe, à raison d’une offre quotidienne !

Sans oublier, dans un avenir très proche, de s’installer au départ de certaines grandes villes française afin de desservir la côte Est des Etats-Unis…

Et éventuellement, nouer des partenariats avec easyjet ou Ryanair, histoire de remplir ses vols long-courriers au départ de l’Europe.

Pendant ce temps, Air France se débat avec ses grèves… ou concocte d’autres recettes chemin-gommesques !

Et Hop !

Lu 6203 fois

Notez


1.Posté par Alexis le 10/07/2017 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les champions nationaux n'aiment pas la concurrence sauf lorsque cela les arrange. Avoir des "concurrents"nationaux de faible ampleur permet de faire taire l'argument monopolistique, mais en réalité cela les conforte dans une position ultra dominante avec des "concurrents" qui ne font pas le poids. Il suffit de comparer les réactions des deux côtés de la Manche face d'une part aux compagnies du golf et asiatique et d'autre part face à la Norwegian. Des cris d'effrois de la part des compagnies françaises et de l'autre des compagnies britanniques qui s'ADAPTENT. La Norwegian prend elle réellement des parts de marchés aux compagnies en place notamment sur New York dans un marché à la hausse? AF ne réduit pas le nombre de ses fréquences, elle qui positionne désormais 2 A 380 par jour sur JFK. XL est toujours présente sur la ligne. Conclusion, l'arrivée de la compagnie scandinave entre CDG et les USA a fait augmenter le trafic, tout comme au départ de Londres Gatwick. Et encore les compagnies américaines avec des 757 ou des 767 d'un autre âge ont plus à perdre. Sur les Antilles françaises, en ouvrant des vols drects vers la côte est américaine, la Norwegian a fait bien plus pour le tourisme et la diversification des flux ces deux dernières années que les compagnies TRICOLORES, y compris Air Caraîbes. L'an prochain, la desserte de New York et de Fort Lauderdale au départ de la Guadeloupe devrait être pérennisée (6 vols par semaine à compter de la fin octobre 2017 vers JFK). Où est Transavia? Air France semble réagir puisqu'elle va lancer selon les déclarations de sa direction régionale deux vols par semaine entre la Guadeloupe et Atlanta à compte du 02 décembre 2017. Enfin sur le CDG Antilles, peut être que l'arrivée de la Norwegian en novembre 2018 va pousser les compagnies actuelles dont AF a enfin moderniser les cabines des 777, ce qu'elle retarde le plus possible dans un marché haussier (record de trafic des lignes Paris/PTP et Paris/FDF en 2016). Et les villes de province ne se plaigneront certainement pas de vols directs vers la côte est des USA.

2.Posté par xenon24 le 10/07/2017 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les coûts sociaux de Norwegian ne sont pas tellement en dessous de ceux des compagnies Françaises. Celle-ci prévoit d’ailleurs l’embauche prochaine de 300 PNT en France, donc assujettis aux mêmes règles. La différence se trouve dans sa taille toujours croissante qui engendre des économies d’échelle, des avions neufs, un management visionnaire qui sait identifier les faiblesses de ses concurrents. Bref, un ennemi redoutable surtout pour XL qui ne fera pas le poids avec ses quatre A330.

3.Posté par Chups Alain le 10/07/2017 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de quoi crier d'ores et déjà "aux loups" avec l'arrivée à Roissy plus marquée de Norvegian à destination des US ou Antilles.
Comme d'habitude, les clients vont plébisciter les 10 places au prix plancher, puis s'apercevoir qu'en fait, le prix est identique à XL ou autres une fois ajoutés le bagage et package confort ( repas/boisson, écouteurs, couverture ).
Norvegian fait beaucoup de bruit, mais son patron n'est pas un philanthrope, et cherche comme tous les autres opérateurs la rentabilité. On en reparlera donc.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com