TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : un Basque qui ne manque pas d'Air (France) !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 15 Juillet 2013

TUI France d'un côté, Corsair de l'autre. Au milieu et coiffant le tout, un Basque (personne n'est parfait). Pascal de Izaguirre, c'est lui, avance. Il dérange, il irrite, il énerve…



Tant sur le trafic passager que fret, Corsair fait baisser les prix, rempli ses avions et arrive même à commencer à dégager quelques petits profits... /photo dr
Tant sur le trafic passager que fret, Corsair fait baisser les prix, rempli ses avions et arrive même à commencer à dégager quelques petits profits... /photo dr
Pour Corsair, la reprise et le redressement semblent en bonne voie.

Pourtant, c'était loin d'être évident pour une compagnie qui bénéficie incontestablement du "soutien" affectif de la part de ses clients, mais qui avait été complètement abandonnée depuis quelques années.

Des actionnaires sans consistance pour ne pas dire quasi incompétents, une présidence digne de la bouffonnerie la plus absolue…

Faut dire que même mon regretté PH Gourgeon aurait fait mieux que l'ancien Président du Groupe, l'excellent Siano, viré du jour au lendemain par des actionnaires qui ont fait, eux aussi et de leur côté, leur propre ménage au Conseil d'Administration.

Il leur aura quand même fallu près de cinq ans, pas loin du milliard d'euro, avant de s'apercevoir qu'il leur manquait quand même un peu de fric dans les caisses.

Et que, contrairement à ce que disait ce bon Siano l'année dernière à Top Résa, la plainte engagée par TUI est toujours d'actualité et que l'enquête se poursuit…

En attendant, le Basque Bondissant (j'aime bien ce terme, je crois que c'est une agence du côté du pays basque) s'est attaqué au problème, têtu comme un basque.

Il avait aussi peut-être une revanche à prendre, après avoir avalé pas mal de couleuvres du côté de chez Air France.

Il leur rend la monnaie, petit à petit. L'ouverture de la ligne africaine vers Dakar est un véritable succès, c'est clair.

La case de l'Oncle Dom : un Basque qui ne manque pas d'Air (France) !
Et ça gène sacrément la compagnie nationale, surprise dans sa superbe par l'arrivée d'un concurrent qui lui taille incontestablement de belles croupières (si quelqu'un peut me renseigner sur l'étymologie de l'expression je lui en serai gré, merci).

Et ça, ça énerve profondément chez Air France, car il ne faut pas toucher au domaine réservé. Interdit.

En attendant, tant sur le trafic passager que fret, Corsair fait baisser les prix, rempli ses avions et arrive même à commencer à dégager quelques petits profits.

Modestes, certes, mais chez Air France, on ne serait pas mécontent de voit le basque bondissant aller jouer ailleurs… ou retourner dans ses montagnes. On ne se prive pas d'ailleurs de répandre des rumeurs malsaines…

Pour TUI France, la partie est encore loin d'être gagnée, même si de profondes avancées ont été accomplies en l'espace de quelques mois.

C'est vrai, la conjoncture est difficile et la fusion entre Nouvelles Frontières et Marmara est loin d'être bouclée. Même si, sur le papier, tout est fait.

Il est vrai qu'on ne mélange pas deux cultures totalement différentes d'un coup de baguette magique, même si on est basque et fier de l'être. C'est cependant là où le bât risque de blesser encore un peu.

Pascal de Izaguirre en est conscient, même s'il ne veut pas trop le dire. La "mayo" est difficile à prendre, malgré le soutien des actionnaires qui, cette fois-ci (et non pas comme au temps de Brackx) viennent au siège régulièrement pour travailler de concert avec la direction française.

N'est plus un secret : deux cadres particulièrement compétents, issus de Marmara, vont quitter la maison dans les semaines qui suivent.

Ils sont déjà remplacés et le premier devrait être annoncé dans les tous prochains jours. C'est un choix.

Dommage. A moins que les deux "partants" soient tentés par une nouvelle aventure… du côté de chez Fram ?


Lu 3115 fois

Notez


1.Posté par Denis Pingris le 16/07/2013 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La croupière est une longe de cuir qui est fixée à l'arrière de la selle d'un cheval et qui passe sous la croupe et qui empêche la selle de glisser vers l'avant.
A l'époque où le cheval était le seul véhicule de combat des armées, les cavaliers qui poursuivaient leurs ennemis en fuite tentaient de couper cette croupière pour les désarçonner.

2.Posté par Dominique Gobert le 16/07/2013 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Denis!

3.Posté par FRANCOIS FILLOUX le 16/07/2013 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vers Fram ou qui sait vers leurs anciens vrais patrons en sommeil en ce moment...

4.Posté par Dominique Gobert le 16/07/2013 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi pas?

5.Posté par nathalie le 16/07/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une précision à l'attention de l'Oncle Dom : l'on dit "savoir gré" et non "être gré"...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com