TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : un long dimanche de funérailles...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 30 Mars 2015

Dans le Nord de la France, hier, c'était un dimanche de pluie. Un dimanche d'une grande tristesse… A Tunis, c'était aussi dimanche. Le soleil brillait, mais c'était aussi un dimanche de grande tristesse, un dimanche que notre société n'aurait jamais dû connaître…



La case de l'Oncle Dom : un long dimanche de funérailles...
Mais comment en sommes-nous arrivé à un tel degré ?

Depuis ce début d'année, ce ne sont que catastrophes, attentats, accidents… Des morts, encore des morts…

Au lendemain du 11 janvier, comme beaucoup d'entre vous, j'ai tenu à participer à cette marche dans Paris.

Le cœur lourd, l'âme blessée et ce sentiment d'impuissance face à des événements incompréhensibles.

J'ai ressenti les mêmes pensées en regardant ces gens, venus de partout, marcher dans les rues de Tunis.

Cette ville plutôt joyeuse, devenue le modèle de la première démocratie du monde arabe.

Il n'y avait pas de colère sur tous ces visages d'hommes et de femmes qui, à leur manière, participaient à cette journée contre le terrorisme. Juste de la peine et surtout de l'incompréhension.

Depuis des siècles, l'homme tente de construire une société qu'il espère plus juste, plus belle, plus sécuritaire, plus humaine.

Le problème, c'est que finalement, mais c'est un avis qui ne vaut pas tripette, l'homme ne se connait pas. Quand je dis "homme", je parle bien évidemment de l'être humain.

Au fil des siècles, nous avons tenté de nous "civiliser", de nous donner les moyens de vivre dans une société où chacun puisse se sentir libre, responsable… bref, heureux!

Une société harmonieuse, une société d'amour et non pas de haine.

Utopie, dites-vous, les Rick et consorts qui exhalent la bêtise à plein poumons et ne sont compétents que dans leur volonté à dénigrer systématiquement sans aucun discernement.

La case de l'Oncle Dom : un long dimanche de funérailles...
Mais peu importe…

Ce pauvre Sigmund est mort depuis longtemps.

Lui, comme beaucoup de ses confrères, tentait de comprendre, à défaut d'expliquer l'être humain, son comportement, sa pensée…

Et ça continue. Mais finalement, il faut bien se résoudre à accepter cette vérité, et surtout à accepter que l'être humain n'est qu'un inconnu.

Et quand on ne comprend rien, on évoque la folie. C'est tellement simple.

Car, autrement, comment tenter d'expliquer que des jeunes gens viennent de partout dans le monde, rejoindre une cause qui n'est pas forcément la leur ? Folie ?

Comment comprendre que ces mêmes jeunes (et vieux d'ailleurs), hommes, femmes et parfois enfants, puissent délibérément et devant les caméras, égorger et décapiter froidement un autre être humain, sans vergogne et au prétexte que cet homme ne pensait pas de la même manière ? Folie ?

Comment accepter le comportement d'Andreas Lubitz, jeune pilote de 28 ans (!!) qui, apparemment, aurait suicidé ses passagers ? Folie ?

Je n'en crois rien.

Le monde se construit tel que nous, êtres humains, le voulons bien. Nous devrions, théoriquement, le construire pour le bonheur de tous… A condition de nous connaître.

Malheureusement, je crois que nous de nous ne savons rien ! Mais en avons-nous conscience ?

Tiens, ça me rappelle ce vieux Rabelais et sa phrase qui a alimenté bien des détresse lors du passage du bac philo: Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" !

Et la réponse de cette chère Mère Denis: "c'est ben vrai, ça"!


Lu 2230 fois

Notez


1.Posté par Philippe de Gre le 30/03/2015 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hélas le monde des bisounours n'existe pas. "La seule chose que je sache est que je ne sais rien" s'applique aussi à nous-mêmes.

2.Posté par FRANCOIS FILLOUX le 30/03/2015 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
article politiquement correct dommage , vos détracteurs vont avoir du mal cette fois-ci à vous écharper derrière leur anonymat courageux , dommage que vous ne vous soyez pas fendu d'une petite blagounette. Sauf pour le titre qui bien sûr rappelle un épisode cinématographique de la Grande Guerre. Néanmoins je vous renvoie à un dessin de Charlie qui a réglé le problème des cockpits cette semaine comme quoi le "rire doit rester le propre de l'homme" même dans les toilettes....

3.Posté par Rick Sailor le 30/03/2015 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Rick et consorts qui exhalent la bêtise à pleins poumons" Qu'est ce qui me vaut tant de sollicitude de votre part très cher Dominique ? La désertion de la Tunisie par nos compatriotes ? La montée du FN ? Mauvaise digestuion ? Rendez-vous chez le proctologue ? Comme à votre habitude, vous mélangez tout et n'importe quoi dans un galimatia et une énurésie verbale sans queue ni tête. Vous ne faites pas honneur à votre profession de journaliste. D'ailleurs en êtes vous seulement un ? Je crains que vous ne soyez malheureusement qu'un pauvre pisse copie provocateur. Un Troll comme on dit. Un vulgaire troll.

Votre Rick

4.Posté par Rick Sailor (le vrai) le 30/03/2015 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo

A ceux qui usurpent mon identité. Preuve qu'ils sont nombreux à se marrer à la lecture d'un spécialiste de la bêtise qui fait de l'angélisme à tour de bras derrière son clavier !
Le "oui oui" de l'éditorial" le poujadiste du verbe... celui qui croit qu'écrire que s'aimer est essentiel ! Et qu'il va changer les choses avec un niveau de rédaction de 3ème.

Non mon cher Dominique, vous n'avez pas le monopole de la sensibilité et du "aimons nous les uns les autres". La vie sur terre est une bataille que ce soit en Tunisie ou ailleurs. Notre première mission, défendre nos proches. L'autre, vivre en pleine collectivité. Et c'est là que tout dérape. Business, violences, haines des noirs des jaunes des musulmans des juifs. Cette liste demanderait des pages entières.

L'homme est le pire prédateur de l'homme depuis plus de 10 000 ans. Nous sommes en guerre économique, culturelle et religieuse pas dans une bataille de fleurs niçoise. Croire que dire je suis désolé ou "quel malheur" ne suffit pas

Que Monsieur Gobert tende la joue gauche c'est son droit mais ne nous laissons pas abuser par la réalité. J'étais dans la rue pour Charlie, pour la liberté de pouvoir tout dire ou avec intelligence. Faire de l'islam une obsession journalistique ne me semblait pas une ligne éditoriale forte ! Je respecte la croyance des autres. Je ne la couvre pas d'injures !

Vous qui aimez les références, Coluche disait "on peut rire de tout ce qui est grave mais il ne faut jamais en faire une obsession"

L'autre qualité humaine c'est sa capacité à réagir.
Pendant la guerre mondiale, les mêmes français qui dénonçaient les juifs à la Kommandantur sont devenus de brillants résistants. Voilà, entre autres, la nature humaine.

Profitons des moments de bonheur mais n'oublions jamais que nous sommes capables de les détruire en quelques secondes. Nous l'humain !

Bien à vous cher ami
Et en avant les milliers de Rick qui n'ont pour seul but que de défendre et d'optimiser leur travail quotidien.

Votre dévoué Rick

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com