TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : un vieux qui meurt c'est une bibliothèque qu'on brûle !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 8 Octobre 2013

"Nous partîmes 500 mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 3 000 en arrivant au port…" Michel Messager n'est pas le Cid (ça se saurait), n'empêche que sa petite association de seniors poursuit son avance, pour le plus grand bien de la nouvelle génération du tourisme.



dr fotolia
dr fotolia
On m'a souvent reproché de ne parler uniquement de sujets qui fâchent.

Faut dire quand même que ces sujets-là sont particulièrement nombreux. Mais si vous saviez le bonheur que c'est, lorsque le soir, j'ai l'occasion de développer une bonne nouvelle.

Pourtant, y'en a encore, ce matin des sujets qui fâchent. Prenez, par exemple, le cas de Thomas Cook (désolé, j'y peux rien, ils sont encore, eux aussi, sur le devant de la scène), qui entreprend sa grande entreprise de suppression des agences Jet Tours.

En lisant l'interview du patron de Boiloris, Didier Munin, je m'interroge. Mais bon, après tout, peut-être qu'ils savent ce qu'ils font, non ?

Or donc, ce matin, c'est un petit coup de chapeau à cette association, l'Association Française des Seniors du Tourisme, les "vioques" du tourisme comme les nomment les sympas camarades de la profession.

Mais il est vrai que l'on devient toujours le vieux de quelqu'un ! Suffit d'être patient…

Or donc, sous la houlette de Michel Messager, et quelques autres, dont ma "vieille" copine Michèle, plus pétillante que jamais (on dirait Tata Yoyo, ça c'est pour Didier), ils ont créé, il y a quatre ans maintenant (comme le temps passe) l'AFST.

Ils l'ont créée, parce que "Une profession existe et montre sa vitalité en s’ouvrant aux nouveaux et jeunes entrepreneurs. Elle montre aussi sa maturité par le respect et l’attention qu’elle porte à ses anciens".

Ils partîmes à 8 (pour le secrétaire de rédac, ne pas corriger, c'est le style, n'en déplaise au Bon Eloi), ils sont aujourd'hui 500 !

Et, même si la moyenne d'âge est conséquente, ils sont beaucoup plus jeunes d'esprit que certains challengers qui arrivent en remuant les épaules et clamant haut et fort qu'ils vont tout changer !

Eux, ils bossent justement pour faire évoluer, apporter leurs expériences heureuses ou malheureuses à cette nouvelle génération d'entrepreneurs.

 La case de l'Oncle Dom : un vieux qui meurt c'est une bibliothèque qu'on brûle !
Bien sûr, mais c'est aussi la convivialité de cette profession qui veut ça, ils se réunissent autour d'une bonne table, pour "parler du bon vieux temps".

Mais surtout, ils racontent le "bon vieux temps" à une foultitude d'étudiants, des BTS surtout, à travers des thèmes qui ne pourront que les aider à aller de l'avant dans une profession passionnante.

Si j'en crois le président de l'AFST (et je ne vois pas pourquoi je ne le croirais pas), ce sont plus de 5000 étudiants qui ont bénéficié de leur expérience.

Et y'a pas que ça. En collaboration avec l'APST, les vieux du tourisme accompagnent de nouveaux entrepreneurs, un peu inquiets de l'évolution du métier.

Les "vieux" du Tourisme deviennent des tuteurs pour ces nouveaux entrants.

Un peu d'ailleurs ce que voulait faire Gilbert Trigano en son temps, lequel proposait à des voyageurs d'un âge certain de participer à l'éducation de populations défavorisées.

C'est pas tout. Ces seniors du tourisme, contrairement à ce que l'on peut penser des vieux, égoïstes ou aigris, participent aussi très activement à donner aux enfants défavorisés un peu de bonheur et de joie de vivre, en les extrayant de leur univers quotidien, pas toujours très drôle.

Là aussi, ce sont plus de 1 500 enfants qui ont pu, l'espace d'une journée, aller chez Mickey, assister à une défaite du PSG au Parc des Princes ou admirer le spectacle de Pinder.

Ça, c'était pour les petits Français, je ne vous parle pas des enfants malgaches ou centre africains qui ont bénéficié, eux aussi, des actions de l'AFST.

Et, comme charité bien ordonnée commence par soi-même, les anciens de la profession qui ont eu "moins de chance" sont toujours soutenus et reconnus au sein de l'AFST.

J'avais envie de le dire ce soir (et tant pis pour le bon Eloi) ! En Afrique je crois, on dit qu'un ancien qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle…

Vive les vieux !

Lu 2515 fois

Notez


1.Posté par Rick le 09/10/2013 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Ami

Le souci avec les "vieux" c'est qu'ils vous assènent des vérités comme Zidane des coups de tête.
On sait tous que l'expérience est une "connerie" inventée par les parents qui oublient que chacun fait la sienne avec plus ou moins de succès.

Chez les Depardieu, on voulait que Gérard soit charcutier. Vous imaginez ?
Remarquez, il en a le look.

Enfin, n'oublions jamais que nous gérons aujourd'hui ce que nous laissent les professionnels d'hier; Pour certains j'ai des doutes. Les trente glorieuses ont dépensé allègrement le pognon et les avantages sociaux que nous payons à prix forts aujourd'hui.

Méfions-nous des vieux. Ils sont loin d'être tous des sages.

Avec toutes mes amitiés de djeune's
Rick

P.S : Au fait votre ami Gallois est-il membre de ce sympathique groupement ?

2.Posté par Arthur Rainbow le 09/10/2013 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Rick,

Vous êtes discourtois, ronchon et rabâcheur comme un vieux c...
Vous êtes mûr pour nous rejoindre à l'AFST et faire le 501 unième.
BIENVENUE !

3.Posté par Dominique Gobert le 09/10/2013 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, cher Rick, Gallois que l'on voit parfois errer dans certaines manifestations, n'est pas membre de l'AFST. Pour le reste, je vous laisse à vos doutes!

4.Posté par christian soubra le 09/10/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo pour cet hommage à l'action des anciens... La transmission de savoirs, c'est aussi ça le devenir d'une profession aussi basée sur "l'apprentissage sur le tas" que la nôtre.
La phrase: "quand un vieux meurt, c'est une bibliothèque qui brule" est de Mr Amadou Hampaté Bâ, enfant peul devenu membre du conseil de l'Unesco, disparu en 1991. Une lecture passionnante pour tous les passionnés d'Afrique: "Amkoullel, l'enfant peul" puis celle de "Oui mon commandant" ...
Au passage, s'il lit cette rubrique, un mot d'amitié au "vieux" Dominique Vaucy, dont je crois savoir qu'il est membre de l'AFST

5.Posté par Rick le 09/10/2013 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Arthur

Etre vieux n'est pas une qualité exceptionnelle mais le seul effet du temps. Vous connaissez la formule, "un vieux con, c'est un jeune qui s'est entrainé très tôt". Je vois que certains continuent encore à s'entraîner. C'est bien !

Comme je pense percevoir une formule chère à notre Ami Michel, je dirais seulement qu'il y a dans cette association bien des fossoyeurs du tourisme, sans doute persuadés aujourd'hui d'une valeur professionnelle que je qualifierais de proche de zéro quand ils étaient en exercice !

Il en est ainsi, le politiquement correct qui consiste à croire que l'âge est une qualité est stupide. Il y a à l'AFST des personnes remarquables et de sombres C... Comme vous dites. Vous ne m'en voudrez pas de vous citer !

Je vous ferais remarquer qu"Arthur Rimbaud est mort jeune, une preuve d'intelligence, non ? Rassurez vous, si l'AFST avait existe, il en serait membre.

Sachez que je n'ai aucun doute et que je respecte bien des anciens de cette profession mais que je me refuse à mettre dans le même panier des incompétents dont le seul mérite est d'avoir atteint 60 ans. Ne confondons pas chance et talent.

Bien à vous
Rick

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com