TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La grippe porcine joue un tour de cochon au tourisme

un nouveau coup dur pour les professionnels


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 3 Mai 2009

Si en France les nouvelles sont plutôt rassurantes, la propagation de la grippe procine dans le monde et aux Etats Unis en particulier, risque fort de ternir une saison déjà entâchée par la crise financière. A moins de juguler rapidement la maladie, le rush français prévu cet été vers les USA (notamment) pourrait être stoppé net dans son élan.



L'Institut Pasteur présentera la semaine prochaine en France un nouveau test de diagnostic permettant ''de confirmer de façon fiable et en quelques heures les cas suspects...''
L'Institut Pasteur présentera la semaine prochaine en France un nouveau test de diagnostic permettant ''de confirmer de façon fiable et en quelques heures les cas suspects...''
Au Mexique, les autorités se félicitent de la tournure prise par les évènements.
Le pic de la contagion semble atteint et même refluer, selon les informations en provenance du pays. En revanche, ailleurs dans le monde, le virus H1N1 poursuit implacablement sa progression.

Il touche désormais une quinzaine de pays, et a fait 16 morts officiellement, 15 au Mexique et un aux Etats-Unis.

De l'Amérique du Sud à l'Océanie, plus aucun continent ne semble épargné par la maladie (*). Plus alarmant : aux Etats Unis, une soixantaine de nouveaux cas ont été détectés en une seule journée ce week end.

Branle bas de combat pour éviter la contagion

Partout ailleurs dans le monde c'est le branle bas de combat pour éviter la contagion. Au Mexique, la population a été priée de rester chez elle pendant le week end du 1er mai.

En Egypte on a pris des mesures de quarantaine pour les passagers en provenance des pays où le virus a été détecté et, en France, une zone sera dédiée à Roissy pour les vols en provenance des zones à risques.

Cette débauche de mesures et le battage médiatique qui entretient la psychose de la pandémie, pourrait étonner pour une grippe dont la virulence est loin d'égaler celle dite "espagnole" de triste mémoire qui, entre 1918 et 1919, a fait au moins... 40 millions de morts dans le monde !

Un chiffre qui "calme" tout ceux qui pourraient penser que l'Organisation mondiale de la Santé, en fait trop. Mais il n'empêche : y-a-t'il un quelconque rapport entre la situation actuelle et celle du début du 20e siècle ?

Peu probable. Pourquoi ? Parce que la prophylaxie (*) a fait des progrès considérables depuis le début du siècle et que les techniques de santé publique tendant à empêcher la propagation des virus, ont, elles aussi, aussi évolué.

D'autre part, les laboratoires passés maîtres dans l'art de la confection de vaccins anti-grippe et sont à même d'élaborer en un délai relativement rapide, des molécules permettant de lutter efficacement contre la maladie.

''Un phénomène plutôt banal...''

On en veut pour preuve l'Institut Pasteur qui présentera la semaine prochaine en France un nouveau test de diagnostic permettant "de confirmer de façon fiable et en quelques heures les cas suspects."

Bref. On ne peut aujourd'hui s'empêcher de poser la question de la proportionnalité de la riposte par rapport à l'attaque. L'OMS reconnaît qu'il n'y a pas de similitude entre les deux situations mais maintient son niveau d'alerte.

"Pour l'instant, on est face à un phénomène plutôt banal, rappelait ce dimanche après midi le professeur Daniel Vittecoq, directeur des maladies infectieuses à l'hôpital Paul Brousse et membre du comité de pilotage de l'AP-HP (et) "Tant pis si c'est excessif, c'est un exercice qui prépare au risque pandémique" (sic).

Et voilà comment les opérateurs touristiques de ce pays pourraient, victimes d'un remède de cheval, mourir en pleine santé !

(*) PROPHYLAXIE : Ensemble des méthodes qui permettent de protéger un individu ou une population contre la diffusion de certains maux épidémiques. Dans le cas des maladies infectieuses, la méthode prophylactique par excellence est l'immunisation soit par vaccination, soit par sérovaccination (dans la diphtérie, par exemple). Source Universalis

Les pays touchés dans le monde

AMERIQUE
- Au Mexique, foyer de l'épidémie, le bilan de la grippe mexicaine s'établit à 16 morts et 397 malades infectés.
- Aux Etats-Unis, un seul décès, celui d'un bébé mexicain de 23 mois, mort au Texas. 141 cas de contamination dans 20 Etats. Les Etats les plus touchés sont New York, le Texas, la Californie.
- Au Canada, le nombre de personnes touchées par la grippe porcine a atteint 51 , dix-sept nouveaux cas ayant été annoncés dans le pays. Six provinces sont désormais touchées au Canada, 3e pays le plus affecté après le Mexique et les Etats-Unis.

ASIE

La Chine a pris aujourd'hui des mesures de quarantaine et de restriction des transports aériens pour contenir l'épidémie de grippe mexicaine qui a atteint l'Asie. Un cas a été confirmé à Hong Kong. Il s'agit d'un Mexicain, arrivé jeudi du Mexique via Shanghai.

En Corée du Sud, premier cas confirmé, une religieuse, âgée de 51 ans, placée en quarantaine mardi à son retour du Mexique,

EUROPE
Deux nouveaux cas de grippe porcine ont été confirmés au Royaume-Uni, ce qui porte à 15 le nombre total de cas avérés dans e pays, a annoncé samedi le ministère britannique de la Santé.
Ces deux nouveaux cas concernent un adulte domicilié dans le nord-ouest de l'Angleterre et un enfant du sud-est, qui ont voyagé au Mexique, foyer principal de l'épidémie, a précisé le ministère.
- En Allemagne, cinq cas avérés, dont celui d'une infirmière qui ne s'est pas rendue au Mexique. Il s'agit du premier cas de contamination en Allemagne même.
- En Autriche, on recense un cas, une femme de 28 ans revenue du Guatemala avec escale à Mexico.
- Au Danemark, un cas confirmé, une Danoise rentrée mercredi de New York.
- Aux Pays-Bas, un cas confirmé, un enfant de trois ans ayant séjourné au Mexique.
- En Suisse, un cas confirmé et 26 suspects.
- En Espagne, 20 cas avérés et 108 personnes en observation.
- En France, deux cas avérés, deux patients hospitalisés à Paris rentrant du Mexique. 41 cas suspects, dont cinq "probables".
- En Israël: deux cas confirmés

OCEANIE
En Nouvelle-Zélande, quatre cas confirmés, 116 cas suspects.

AFRIQUE
Aucun cas de grippe mexicaine n'a été jusqu'à présent confirmé en Afrique. Deux cas suspects signalés en Afrique du sud se sont révélés négatifs.

Lu 6070 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com