TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La thalassothérapie, entre passion et tradition familiale

Rencontres sur le salon des Thermalies 2014


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 28 Janvier 2014

La conviction, la passion et la tradition familiale semblent guider le monde de la « thalasso » française. Il s’agit en grande partie de responsables engagés qui s’impliquent en permanence et défendent les fondamentaux de la thalassothérapie. Une deuxième génération prend le relais. En voici deux exemples, avec les Thermes de Saint-Malo dirigés par Serge Raulic et son fils Olivier et les Relais Thalasso, de Pascal Phélippeau et sa sœur Anne. Nous les avons rencontrés au Salon des Thermalies, qui vient de fermer ses portes.



Serge Raulic a repris les Thermes Marins à Saint-Malo. Il est l'inventeur du parcours aqua-tonique - DR : Thermes de Saint-Malo
Serge Raulic a repris les Thermes Marins à Saint-Malo. Il est l'inventeur du parcours aqua-tonique - DR : Thermes de Saint-Malo
Les Thermes de Saint-Malo et leur groupe hôtelier sont l’œuvre de Serge Raulic, un bâtisseur.

Ses parents étaient hôteliers. Lui se destinait à l’aviation civile, un diplôme d’ingénieur en poche.

C’est en attendant son service militaire que les hasards de la vie lui font rejoindre le centre de thalasso de Quiberon, créé par Louison Bobet. On devine la suite.

En 1983, il reprend les Thermes Marins à Saint-Malo. Avec lui, l’hôtel passera du 2 au 5 étoiles.

C’est lui qui inventera le parcours aqua-tonique, un concept qu’il urbanisera en l’implantant à Val d’Europe (près de Disneyland Paris), à Rennes, Nantes.

Il l’exportera au Japon, à Bali, en Russie.

Au fil des ans, Serge Raulic a développé son parc hôtelier en construisant ou en reprenant des établissements à proximité de ses Thermes Marins « afin d’offrir une large gamme de prix et toucher tous les publics » dit-il.

Le parc hôtelier se compose aujourd’hui de 5 hôtels, le Grand Hôtel des Thermes (5*), le Nouveau Monde (4*), l’Antinéa et le Louvre (3*) et le Jersey (2*), auxquels s’ajoutent 2 résidences en bord de mer (Raine Marine & Neptunia) avec accès direct à la mer, idéales pour des vacances en famille et un Golf Resort.

« Nous n’oublions jamais qu’avec thalasso, il y a thérapie »

Aujourd’hui, son fils Olivier assure avec lui la co-gérance du Groupe Raulic Investissements.

Une cousine, Véronique Le Gall, occupe avec dynamisme le poste de directrice des Relations Publiques.

« Nous nous considérons comme les gardiens du temple. Certes, nous avons évolué vers le bien être et le Spa, avec des programmes « Détox ».

Dans le même temps nous avons résisté à cet effet de mode qui encourage les courts séjours, car nous n’oublions jamais qu’avec thalasso, il y a le mot thérapie
».

Tout en déclinant des escapades à thème sur 1, 2 ou 3 jours, les Thermes de Saint-Malo encouragent, en expert de la thalasso, des séjours de 6 ou mieux, 12 jours.

Pour servir les clients, l’entreprise emploie 3 médecins salariés attachés aux Thermes, 10 kinésithérapeutes, 48 hydrothérapeutes, 38 esthéticiennes, 10 éducateurs sportifs.

Les Thermes Marins de Saint-Malo ont aussi une marque de cosmétiques qui a fait ses preuves.

« Nous sommes dans les Spas du Meurice et du Bristol, » aime souligner Véronique Le Gall.

Les cosmétiques du Groupe Raulic sont vendus à l’international. La Russie est son premier marché avec 120 points de ventes.

« L’Etat a eu tort de ne plus rembourser les cures de thalassothérapie ! »

Anne Phélippeau-Korb, directrice marketing des Relais Thalasso a repris et développé avec son frère Pascal, l’affaire créée par Daniel, le père.

Ils ont trois établissements en propre : le Relais Thalasso Atalante sur l’île de Ré (un 4*, 2 fourchettes au Michelin), le Relais Thalasso Bénodet.

En juillet 2013, ils ouvraient le Château des Tourelles à Pornichet, dans la baie de La Baule (4*). A cela s’ajoute une franchise aux Sables d’Olonne.

« C’est un métier de passion. L’eau de mer a des vertus évidentes et nous défendons ses valeurs.

Nous vendons ce que l’Etat a eu le tort de ne plus rembourser. L’erreur est de n’avoir pas pris en compte les formidables qualités préventives et curatives de l’eau de mer.

Pourquoi remboursent-ils les cures thermales ? Au vu des résultats sur nos clients, nous sommes devenus des militants.

Quelles sont les différences des vertus des eaux de mer ou de source ? La thalassothérapie est considérée comme un produit de tourisme alors qu’est un vrai sujet de santé ! »
.

Comme leurs confrères, les Relais Thalasso ont développé les cures de bien-être prodiguées dans un environnement luxueux.

« Nous vendons aussi du plaisir, de l’innovation dans un environnement chaleureux et glamour.

De même on peut se faire du bien avec des produits cosmétiques agréables qui sentent bon. L’un n’empêche pas l’autre
».

L’entreprise a fabriqué ses produits sous la marque « Labiomer ».

Lu 2137 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com