TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La vente de Legoland donne naissance au 2e groupe européen de parcs à thème

Cession de ses 4 parcs d'attraction


Rédigé par La Rédaction (HD) le Lundi 18 Juillet 2005

La vente mercredi des parcs Legoland, due aux difficultés financières du célèbre fabricant danois de jeux Lego, va remodeler le paysage des parcs à thème en donnant naissance au deuxième groupe européen de ce secteur derrière Tussauds Group.



Le danois a vendu les quatre parcs qu'il possédait au Danemark, en Allemagne en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, au fonds d'investissement américain Blackstone Group.
Le danois a vendu les quatre parcs qu'il possédait au Danemark, en Allemagne en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, au fonds d'investissement américain Blackstone Group.
Le danois a vendu les quatre parcs qu'il possédait au Danemark, en Allemagne en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, au fonds d'investissement américain Blackstone Group.

Il s'est aussi associé au dynamique groupe britannique des parcs à thème, Merlin Entertainments, lui même déjà racheté par Blackstone, pour créer une société qui va posséder et gérer à la fois Legoland et les 28 attractions de Merlin.

La nouvelle société portera le nom Merlin Entertainments Group et sera dirigée par son patron actuel, Nick Varney, 42 ans, qui a fait ses classes dans le Tussauds Group (Madame Tussaud's, Alton Towers etc...), numéro un européen avec 14 millions de visiteurs par an.

L'association Merlin-Legoland représente un total de 12 millions de visiteurs par an, très proche de la fréquentation moyenne de Disneyland Paris.

Géant mondial des parcs à thème, Disney n'est généralement pas considéré comme "européen" par ses concurrents du vieux continent. Lego avait commencé à se diversifier dans les parcs à thème en 1968 en ouvrant au Danemark celui de Billund, non loin de son usine produisant ses célèbres briques de construction en plastique coloré, destinées à stimuler l'éveil des enfants.

Recentrer son activité

Ces dernières années l'ouverture des Legoland s'était accélérée avec celui de Windsor, en Angleterre, non loin du château royal, celui de Carlsbad, en Californie, dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres de Disneyland,

Seaworld et le parc animalier de San Diego, et enfin celui de Günzburg, en Bavière. Les parcs Legoland ont revendiqué en 2004 une fréquentation de 5,7 millions de personnes.

Durement concurrencé sur son coeur de métier, les jeux de construction, et accumulant perte sur perte, Lego a choisi de se recentrer sur son activité première. Un plan d'action mis en place en mars 2004 par Joergen Vig Knudstorp, le nouveau directeur général du groupe, décidait de la vente de Legoland.

Il ne restait qu'à réaliser la vente dans les meilleures conditions. Lego a choisi les capitaux américains du fonds d'investissement Blackstone et la gestion d'un spécialiste des loisirs, Merlin Entertainments.

Aux termes de l'accord, Blackstone Capital Partners achète les parcs Legoland pour 375 M EUR, Blackstone prenant 70% des actions de Merlin Entertainments Group tandis que les 30% restant seront détenus par Lego et Kirkbi, société d'investissement affiliée à Lego.

4e année de perte consécutive pour Lego

Merlin Entertainments, dont le siège est à Poole (sud de l'Angleterre), gérait jusqu'ici 28 sites dans 8 pays européens. Il en charge Sealife, la plus grande chaîne du monde d'aquariums (21 sites et 3 ouvertures dans les 12 prochains mois), The Dungeons (les Donjons), attractions pour les jeunes et depuis peu Earth Explorer, attractions sur les phénomènes terrestres (séismes, volcans, etc...) dont le premier site a été ouvert en Belgique et qui doit être suivi d'un deuxième en 2007.

Merlin se classe jusqu'ici comme le 9ème groupe mondial de divertissement familial dans le monde. "Notre ambition est de faire partie du Top 5 (...) nous pouvons décliner nos marques et poursuivre notre croissance", a déclaré Nick Varney qui a précisé vouloir faire coter en Bourse la nouvelle compagnie dans un délai de "trois à cinq ans".

Avec cette vente, Lego réalise une partie majeure de son plan de redressement après avoir connu en 2004 sa quatrième perte consécutive et la plus lourde de son histoire avec 1,93 milliard de couronnes danoises (259 M EUR, au cours du moment).

Le groupe familial, datant de 1932, non coté en Bourse, s'attend cette année à un résultat avant impôts de 200 M DKK.

Lu 2567 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com