TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Lac de Côme : l’écrin chic et choc de la Lombardie

Une atmosphère de mer intérieure tranquille


Rédigé par Jean-François RUST le Vendredi 12 Juillet 2013

Au nord de la Lombardie, le lac de Côme affiche ses attributs chics pour une clientèle de résidents triée sur le volet. Une destination plaisir et farniente, au pied des Alpes italiennes.



Sur l’eau claire et profonde, le lac de Côme, troisième en surface d’Italie, plonge jusqu’à plus de 400 mètres mais est dépourvu de plages - DR
Sur l’eau claire et profonde, le lac de Côme, troisième en surface d’Italie, plonge jusqu’à plus de 400 mètres mais est dépourvu de plages - DR
L’acteur Georges Clooney, le patron de Virgin Richard Branson, l’ex-footballeur Andreï Chevchenko… Rien de tel que quelques personaggi (les people, en version italienne) pour conforter le standing d’une destination, si besoin était !

Heureux propriétaires de somptueuses villas lacustres - ou habitués des palaces locaux, comme Bruce Springsteen ou la reine Rania de Jordanie -, ces stars ne font en réalité qu’entretenir la vocation huppée du lac de Côme.

A moins de cinquante kilomètres au nord de Milan et à deux pas de la Suisse, ce miroir est depuis longtemps un lieu de villégiature favori des élites.

La beauté du site est pour beaucoup dans ce succès. En forme de Y renversé, le lac est enchâssé tel un psyché entre les premières montagnes transalpines.

Il s’en dégage une atmosphère de mer intérieure tranquille, de petit monde « privé » où l’on se renvoie une politesse convenue, d’une rive à l’autre. L’accès routier n’est pas facile, alors le bateau fait lien.

Par les lignes régulières ou sur des embarcations privées, on joue à saute-villages, rejoignant des petits ports lacustres, des bourgs dont les maisons colorées escaladent les pentes avec audace et, surtout, les villas néoclassiques et leurs jardins méticuleux, orgueil des aristocrates d’hier et des vedettes d’aujourd’hui.

Le charme discret de la bourgeoisie

Sur l’eau claire et profonde - le lac de Côme, troisième en surface d’Italie, plonge jusqu’à plus de 400 mètres mais est dépourvu de plages -, les barques de pêcheurs croisent avec indifférence les jets boats des riches aux allures de bateaux offshore.

Pour toutes ces raisons et pour le romantisme qui en émane, lorsqu’un voile de brume estompe ses contours, le lac de Côme reste un grand classique du tourisme en Europe.

Il ne faut pourtant pas attendre de cette région une révolution, ni même une poussée d’audace contemporaine. Le charme discret de la bourgeoisie fait encore recette, c’est là sa force mais aussi son défaut.

Car les prix sont à l’unisson. Difficile de trouver sur ses rives autre chose que des hôtels quatre étoiles (Villa d’Este, Villa Serbelloni, Grand Hotel di Como, Grand Hotel Cadenabbia, Palace Hotel…).

Les restaurants sont légion et fameux mais guère low cost. Les boutiques de Côme, une cité de 80 000 habitants très agréable, avec cathédrale, quais et funiculaire, affichent des tarifs « haute contribution ».

Source de plaisirs incontestables, le chic se paye mais, en période de crise, il semble ramer un peu pour attirer ses ouailles.

Lu 1103 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com