TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Lanzarote, les Canaries version nature

Des côtes rocheuses et de jolies plages


Rédigé par Jean-François RUST le Vendredi 5 Août 2016

La plus orientale des sept îles de l’archipel des Canaries se distingue par ses paysages cultivés de sable noir et une combinaison attrayante de plages et de traditions culturelles.



Lanzarote est un désert de sable volcanique. C’est la particularité de l'île - DR : A.B.
Lanzarote est un désert de sable volcanique. C’est la particularité de l'île - DR : A.B.
Dans l’Atlantique, Lanzarote est la plus orientale des îles canariennes, située à 140 km des côtes marocaines.

Moins haute que ses voisines Tenerife ou Gran Canaria, elle culmine à 670 mètres et mesure 60 km de long, pour 25 km de large.

D’origine volcanique, ses côtes sont rocheuses mais elle compte aussi de jolies plages. L‘île est reconnue comme réserve de biosphère par l’Unesco.

Lanzarote est un désert de sable volcanique. C’est la particularité de l'île : près du quart de sa superficie (806 km² au total) est recouverte de lave, de scories et de cendres, issues de la gigantesque éruption des Montañas del Fuego, au 18ème s.

Ces volcans ont donné naissance à un paysage désertique sur lequel les paysans réussissent à faire pousser des cultures, dans de petites dépressions protégées de murets.

Vignes et figuiers de Barbarie prospèrent ainsi dans ce décor lunaire. La découverte de ces « creux » cultivés s’effectue dans le parc national de Timanfaya, ou depuis les routes alentours.

Le cœur de l’île au charme intact

Qui dit île, dit côtes ! 140 km, exactement.

Si une partie d’entre elles est constituée de falaises, d’autres alignent de belles plages de sable fin et doré.

On les trouve sur la côte Sud, de part et d’autre de la « capitale » Arrecife, entre Playa Blanca et la Costa Teguise.

Mais ne comptez pas trop y rencontrer de plages désertes. Le tourisme - et ses excès - a fait son œuvre et la côte affiche une succession d’immeubles résidentiels d’un goût parfois douteux, en témoigne la station balnéaire de Puerto del Carmen.

Hôtels-clubs, bodegas, restaurants, shopping… Lanzarote est conçue pour le tourisme et les visiteurs ne s’en plaignent pas.

Les prix sont globalement inférieurs à ceux de l’Europe continentale et la gastronomie canarienne est excellente.

Entre Mozega et Uga, n’hésitez pas à vous arrêter dans les domaines viticoles, pour déguster les vins malvoisie.

L’intérieur de l’île est resté très agricole et protège des traditions encore intactes.

L’épicentre de cette culture est la ville de Teguise, ancienne « capitale » de Lanzarote jusqu’au milieu du 19ème s.

Quelques vieux monuments (palacio Spinola, château Santa Barbara) et la fabrication artisanale de timples, sortes de petites guitares, plongent le visiteur dans l’Histoire de Lanzarote.

Lu 2435 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com