TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Laurent Curutchet (eBookers France) : « le vol sec sous la barre des 50% d’ici deux ans »

Trafic en hausse de 70% en 2006


Rédigé par Propos recueillis par Vincent de Monicault le Lundi 5 Mars 2007

Ebookers France a connu une forte accélération de sa croissance en 2006. Laurent Curutchet, son directeur général, explique la forte croissance de la sixième agence de voyages en ligne de l’hexagone par l’amélioration de son outil vol sec, et par le développement des ventes de produits non-aériens.



TourMaG.com - Comment se porte eBookers France, filiale de Travelport (*) ?

Laurent Curutchet :
Nous avons traversé une période difficile en 2005, avec une hausse modeste de 15% de notre activité. 2006 a en revanche été marquée par une forte accélération de notre croissance. Nous avons enregistré une progression de 70% de notre trafic l'an dernier, largement supérieure à celle du marché de e-tourisme. Et l’augmentation de notre activité sur les deux premiers mois de cette année avoisine les 80%.

Ces hausses s'expliquent surtout par l’amélioration, depuis le début de l’année dernière, des performances de notre outil de vol sec dans la chaîne du booking, qu’il s’agisse de sa vitesse, de sa robustesse, de sa fiabilité et de son ergonomie. Du coup, nous sommes repassé à l’offensive sur le plan marketing.

eBookers a intégré dans le même temps la plupart des compagnies low-costs. Nous avons été aussi les premiers à lancer des pages dédiées au départ des régions, et commencé à faire du géo-marketing.

T.M.com – Quid de vos efforts de diversification en terme d’offre ?

L.C :
Comme beaucoup d’autres acteurs du marché, notre stratégie vise en effet à nous diversifier. Nous avons déjà fait une partie du chemin. Il y a deux ans, le vol sec représentait plus de 90% de notre activité, il est passé sous la barre des 70% au cours de notre dernier exercice.

Les principales activités en croissance sont les hôtels - avec Octopus Travel - et la location de voiture. Nous avons lancé le package dynamique en novembre dernier ; cette activité a vocation à croître fortement en 2007. Cette année, notre «core-business» va donc se concentrer autour des activités vol sec, hôtel, location de voiture et package dynamique.

La revente de packages classiques va intervenir en complément. Ce segment encore marginal chez nous va être développé en marque blanche, en partenariat avec un grand nom du marché dont nous dévoilerons prochainement l'identité.


T.M.com – Quels sont vos objectifs avec les produits non-aériens ?

L.C :
Pour nous, clairement, d'ici deux ans, le vol sec devrait passer sous la barre des 50%. Une certitude : la vente d'hôtels va prendre une part significative de notre activité. Il faut être en revanche plus mesuré sur le potentiel de croissance du package dynamique, ceci même si nos ventes sont aujourd’hui plutôt meilleures que prévu, avec un panier moyen très élevé, de plus de 1.000 €.

Le package dynamique a vocation à satisfaire la demande pour les courts séjours et les escapades. Quelle meilleur outil peut-on lui opposer lorsqu’on veut aller passer trois ou quatre jours à Londres, Rome ou Barcelone, en terme de souplesse et au regard des conditions tarifaires bonifiées ?


T.M.com – Quels sont vos gros chantiers en cours ?

L.C :
Notre projet majeur c’est la migration de notre plate-forme technique sur celle de notre maison-mère Orbitz, prévu pour le dernier trimestre 2007. Elle sera pour nous un outil plus convivial et facile à utiliser, améliorera encore notre performance en terme de souplesse, robustesse et fiabilité, et fournira des fonctionnalités pour les consommateurs (cross-sell, selling basket, etc). Cette migration devrait accroître notre performance commerciale et répondre à notre forte ambition en France où nous sommes en retard sur les plus gros acteurs.

(*) Travelport (fond d'investissement Blackstone) s’est restructuré autour de trois métiers, les GDS avec Galileo et depuis peu Worldspan, l’hôtellerie avec Gulliver Travel Association/Octopus Travel, et la distribution en ligne avec notamment les marques Orbitz et CheapTickets aux Etats-Unis, et eBookers en Europe.

Lu 2222 fois

Tags : amadeus
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:28 Autocars : TourCom référence Eurolines et isilines


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com