TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Bahreïn veut faire briller ses 5 000 années d'héritage historique

Focus sur cinq lieux remarquables du petit archipel du golfe Persique


Rédigé par Pierre Georges le Mardi 11 Avril 2017

Nous avons pu observer comment le royaume de Bahreïn espérait se lancer dans le tourisme pour préparer son avenir alors que ses réserves de pétrole s'épuisent. Dans la seconde partie de ce reportage, focus sur cinq lieux remarquables du petit archipel du golfe Persique.



Maison traditionnelle de Muharraq, île du nord du Bahreïn. © PG TM
Maison traditionnelle de Muharraq, île du nord du Bahreïn. © PG TM
Sur les rives du golfe Persique, à quelques kilomètres seulement des côtes saoudiennes et qataris, une large autoroute encombrée de voitures japonaises file tout droit, via un ensemble de ponts et de digues, vers l'île de Bahreïn.

Le petit royaume du Moyen-orient, qui s'ouvre au tourisme et compte attirer les vacanciers européens, est avant tout un lieu d'amusement pour les Saoudiens, qui se rendent par millions profiter des quartiers de nuit.

Mais si sa capitale, Manama, cristallise pour l'instant cette activité touristique particulière, l'émirat veut aujourd'hui casser son image de Las Vegas du Moyen Orient, faire valoir ses 5 000 années d'héritage historique et culturel et faire connaître ses atouts méconnus.

Nous avons sélectionné 5 activités à découvrir dans l'archipel.

Le Shaikh Ebrahim Center et les vieux quartiers de Muharraq

Près du Shaikh Ebrahim Center © PG TM
Près du Shaikh Ebrahim Center © PG TM
Au cœur de Muharraq, deuxième ville bahreïnienne et ancienne capitale du royaume, et à deux pas de l'aéroport international, le Shaikh Ebrahim Center fait figure de référence en termes de centre culturel.

"Nous proposons toute l'année la meilleur programmation du monde arabe", explique sa directrice.

Mais en plus d'accueillir dans son auditorium artistes, penseurs et politiques du monde entier (300 invités par an), le centre est allé beaucoup plus loin dans sa démarche en rénovant et en mettant en scène tout le quartier qui l'entoure.

Au total, 25 maisons ont été réhabilitées, chacune autour d'un thème précis.


On rentrera ainsi librement dans la maison de la presse, de la poésie, de la perle, de la broderie, du café... Mais aussi dans des bibliothèques gratuites pour les enfants du quartier ou des vieux cafés typiques. Le tout forme un immense musée à ciel ouvert, en même temps qu'un quartier de vie traditionnel.

Les gratte-ciels futuristes et les restaurants branchés de Manama, pourtant à quelques kilomètres, paraissent à des années lumière.

Et pour clore une journée d'exploration de Muharraq, la toute proche salle de concert Mohamed bin Faris propose tous les week-ends de fabuleux concerts de musique traditionnelle bahreïnienne.

Le musée national, le centre culturel Issa et la Grande mosquée

La Grande Mosquée du Bahreïn, inaugurée en 1994 et pouvant accueillir 7 000 personnes pour la prière © PG TM
La Grande Mosquée du Bahreïn, inaugurée en 1994 et pouvant accueillir 7 000 personnes pour la prière © PG TM
En bordure du centre de Manama et de ces gratte-ciels futuristes, est posé le musée national de Bahreïn, ouvert en 1988 et retraçant les 5 000 années d'habitation de l'île.

Lieu originel du jardin d'Eden selon la Bible, appelé dans l'Antiquité Tylos, ou Dilmun, le petit archipel a, de par sa situation stratégique au cœur du golfe Persique, vu passer de nombreuses civilisations, des Assyriens aux Perses en passant par les Portugais au 16e siècle et les Britanniques au 20e. Le musée retrace ce passionnant patrimoine historique d'une grande richesse.

On y apprendra que si l'île de Bahreïn a, par exemple, été l'une des premières a accepter l'Islam, en réponse à une lettre envoyée par le prophète en 629, les mosquées côtoient aujourd'hui des temples de prières hindous et des églises.

Non loin de là se trouve la Grande mosquée du pays, ouverte en 1994 et pouvant accueillir 7 000 personnes. Sur le modèle de la mosquée d'Istanbul, elle se compose de matériaux provenant du monde entier, comme d'un monumental lustre de Swarovsky.

En face, il est possible de finir la visite par le centre culturel Issa, qui se donne pour objectif de préserver l'héritage et la civilisation arabo-musulmane et la civilisation bahreïnienne. Il accueille congrès internationaux et manifestations culturelles, et abrite également les archives et la bibliothèque nationale.

Le Fort al Bahreïn

Dans le fort... © Unesco Jean-Jacques Gelbart
Dans le fort... © Unesco Jean-Jacques Gelbart
Autre témoin, de l'histoire millénaire de l'île, le Qalat al Bahrain, fort stratégique occupé depuis 4 000 ans, est classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Le lieu est aujourd'hui un site archéologique de l'âge de bronze de premier ordre, situé sur l'emplacement de l'ancien port et capitale de Dilmun. Il s'agit d'un exemple de tell typique, à savoir un empilement de couches archéologiques de différentes périodes.

En bord de mer et battu par les vents, le site offre en outre une vue panoramique sur la baie et la skyline de la capitale bahreïnienne et se situe à quelques kilomètres seulement à l'ouest du centre-ville de Manama.

Les souks de Manama

L'entrée principale des souks © PG TM
L'entrée principale des souks © PG TM
Se développant à une vitesse folle grâce à ses activités financières liées au pétrole et aux banques, la vibrante capitale Manama et ses dizaines de tours en construction a toutefois su conserver et protéger son vieux souk, autrefois situé au bord de la mer, avant que la ville ne s'étende sur celle-ci.

Cette cité traditionnelle, étonnamment entourée de gratte-ciels et d'hôtels de plusieurs dizaines d'étages, a gardé son charme et sa vocation commerçante, et témoigne du grand brassage culturel qu'est Bahreïn.

"Ce qui m'a le plus choqué en arrivant ici, c'est la quiétude, le calme du quartier et l'accueil des commerçants", explique Sonia, une guide tunisienne installé à Bahreïn depuis vingt ans. Et pour cause, dans les rues du souk, l'ambiance est détendue, les conversations discrètes, les bruits de voitures et de klaxons absolument inexistants.

A l'intérieur des souks, on retrouvera un centre commercial plus moderne, qui a ouvert ses portes en 2014.

Ce dernier réunit quelques boutiques et restaurants traditionnels, et se fond parfaitement dans l'architecture du vieux souk, tout en tranchant avec les immenses "malls" impersonnels entourant Manama. On y retrouvera également un marché couvert pour les échanges d'or.

Circuit international de Sakhir

Depuis 2004, le Grand prix du Bahreïn rapporte chaque année 3% de PIB au pays - DR : P.G.
Depuis 2004, le Grand prix du Bahreïn rapporte chaque année 3% de PIB au pays - DR : P.G.
Enfin pour les fans de sports automobile, direction le sud de l'île où Bahreïn accueille depuis 2004 son grand prix de formule 1, disputé en nocturne chaque année en avril.

Situé au beau milieu du désert et non loin d'une réserve d'animaux en semi-liberté, de nombreux hôtels luxueux entourent le tracé.

Le circuit fait l'objet d'un tel engouement que l'économie qu'il engendre représente environ 3% du PIB total du Bahreïn.

L'hôtellerie de luxe à Bahreïn

Au premier plan, le Four Seasons Manama, inauguré en 2015 © DR
Au premier plan, le Four Seasons Manama, inauguré en 2015 © DR
Pour s'ouvrir aux touristes internationaux et couvrir sa saison touristique qui s'étend de décembre à avril, le pays s'est doté d'un impressionnant réseau d'hôtels, pour la grande majorité des 4 et 5 étoiles.

Parmi eux, on retrouvera l'incroyable bâtiment en H du Four Seasons, bâti en 2015 par le même architecte de la tour Burj Khalifa de Dubaï. Bâti sur un îlot artificiel, il compte 273 chambres dont 25% de suites, 3 000 œuvres d'arts, et une hauteur sous plafond dans le lobby de... 25 mètres.

A noter également le plus classique Downtown Rotana, près des quartiers financiers et du souk de Manama, le resort Ritz Carlton (260 chambres et 16 villas) et son immense espace extérieur, le Gulf Hôtel pensé pour les événements MICE ou encore, dans le sud de l'île l'imposant complexe Sofitel avec accès direct à la mer.


Lu 1954 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com