TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Conseil National du Tourisme : un défricheur centenaire et discret


Rédigé par Michèle SANI le Lundi 21 Juin 2010

Le CNT comment ça marche et à quoi ça sert ? Pour beaucoup, la question reste en suspens tant cette organisation agit à l'écart de tout phénomène médiatique. Composé d'un aréopage de 200 personnalités marquantes issues des milieux professionnels privés, institutionnels et associatifs du tourisme, le CNT est pourtant centenaire. Depuis des lustres, placé entre les utilisateurs, hommes et les femmes de terrain et les pouvoirs publics, il a mission d'observation, de réflexion. Il est force de proposition. Mais encore ?



L'organisation administrative française du tourisme vaut un petit détour historique. Elle n'est pas née d'hier. C'est une véritable saga qui a vu officiellement le jour il y a tout juste 100 ans.

Présenté par le ministre des Travaux publics de l'époque le projet de création d'un « Office National du Tourisme » fut concrétisé par un vote de la loi des finances du 8 avril 1910

Dans une étude, Alain Monferrand, membre du « comité d'Histoire », un service rattaché au ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, raconte : « Au début du 20e siècle seules quelques associations puissantes et élitistes dont le Touring Club de France, le Club alpin français, l'Automobile club regroupaient les pratiquants et assuraient certaines tâches d'intérêt général comme l'accueil, l'information et la promotion des richesses touristiques françaises.

L'essor de l'automobile allait obliger l'Etat à s'intéresser au tourisme et à jouer un rôle réglementaire notamment dans le classement des hôtels, le balisage routier et l'encadrement
».

Au fil des ans, l'organisation administrative du tourisme s'est développée, structurée, compartimentée avec une Direction du Tourisme, une Maison de la France. Il y aura ODIT France (Observation Développement et Ingénierie Touristique) devenue, en fusionnant avec Maison de la France, le GIE Atout France.

Le tourisme a été rattaché à des ministères variés et divers et ce rattachement donnait les clefs de la manière dont le tourisme était reconnu par la gouvernance de la France.

Après les Travaux publics et l'Equipement – la priorité de l'époque allant aux aménagements et aux investissements - , le tourisme est allé au « Transport », à la « Jeunesse et aux Sports », au « Temps Libre », au « Commerce Extérieur », à l' « Industrie », à l' « Artisanat ». Aujourd'hui son poids économique le rattache aussi à Bercy.

Page 2 - Une organisation qui prend son temps pour réfléchir... ça rassure !
Page 3 - 200 membres bénévoles nommés pour 5 ans
Page 4 - Des congés scolaires à l'accueil dans les zones de transit
Page 5 - Imposer les normes françaises à l'Europe

Lu 5787 fois

Notez


1.Posté par AYE le 21/06/2010 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a noter également les représentants de la chambre patronale des offices de tourisme et syndicats d'initiative (FNOTSI)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com