TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Finistère souhaite séduire le marché Ile de France

30,9 millions de nuitées touristiques par an


Rédigé par Anne Lombardo le Mercredi 1 Octobre 2008

Avec 2,8 millions de visiteurs par an, dont plus de 80% sont des Français, le Finistère séduit par son authenticité et sa nature préservée. Seule ombre au tableau, le territoire souffre d’une position géographique excentrée des grands bassins émetteurs de population tels les marchés Ouest et Ile de France. Ce sont ces deux cibles que le CDT souhaite séduire et fidéliser et pas seulement pour des longs-séjours mais aussi pour des week-ends et ce, tout au long de l’année.



Quimper - Rue Kéréon - Vue sur la Cathédrale Saint Corentin
Quimper - Rue Kéréon - Vue sur la Cathédrale Saint Corentin
Avec 30, 9 millions de nuitées touristiques et plus de 2,8 millions de visiteurs par an, le département du Finistère est une destination touristique à part entière portée par des atouts indéniables : 900 km de littoral et un riche patrimoine naturel.

C’est principalement sur ces valeurs que le Comité départemental du Tourisme du Finistère s’appuie pour communiquer sur l’image du territoire : une destination nature et authentique.

« Cette année, à travers notre plan d’action 2008, nous avons souhaité jouer la carte de l'authenticité », explique Jean-Luc Jourdain, chargé des relations presse au CDT du Finistère. Et d’ajouter « Pour ce faire, les activités touristiques doivent se côtoyer sans difficulté. Le tourisme doit être porté par les habitants et non subits. »

Communiquer sur les labels

Dans cette optique, le CDT a initié une politique d’amélioration qualitative de l’offre touristique en proposant la mise en place d’une démarche Qualité Tourisme en Finistère.

« Depuis le lancement du plan Qualité Tourisme France, à notre échelle, nous avons fait le choix de ne communiquer que sur des labels », précise Jean-Luc Jourdain avant de déclarer : « De même, tous les pays touristiques, tous les offices de tourisme ont opté pour cette stratégie ».

Séduire le marché Ile de France

Alors que la fréquentation touristique est concentrée sur les deux mois de l’été (58% des nuitées), le reste de l’année se traduit par des pics de fréquentation à l’occasion des vacances scolaires ou de longs week-ends.

Il apparaît également que les séjours sont généralement étalés sur 4 jours minimum et les touristes ne s’y déplacent que peu les week-ends et les ponts.

En effet, le département, situé à la pointe du territoire français - 4h15 en TGV depuis Paris, 5h50 en voiture - souffre d'une perception d'éloignement.

« Dans notre plan d’action, nous nous sommes donnés comme objectif de réguler la fréquentation touristique et de séduire les marchés français prioritaires tout au long de l’année, à savoir le marché Ouest et le marché Ile de France qui représentent à eux deux aujourd’hui plus de 80% de notre clientèle française » explique Jean-Luc Jourdain.

Pour ce faire des campagnes d’affichages ont été mises en place au printemps dernier dans les villes de Rennes et de Nantes. A Paris, c’est conjointement avec le Comité Régional du Tourisme qu’une campagne d’affichage a été lancée dans le métro à la même période. Pour 2009, l’expérience devrait être réitérée.

L’année 2009 : une transition

De plus, après une campagne 2008 articulée autour du thème des couleurs (InoubliaBLEU, VERTigineux, OR Saison) et signé "Le faiseur de COULEURS", le CDT du Finistère prévoit une toute autre communication pour l’année 2009.

Nouveau logo, nouveau site internet… 2009 est une année de transition pour le CDT du Finistère qui va entièrement revoir sa charte graphique.

Nouvelle ligne LGV et low-cost

Le Finistère parie sur une nouvelle liaison aérienne Marseille/Brest pour accroître sa fréquentation touristique. En effet, alors qu’Air France a suspendu sa liaison Marseille-Brest, Ryanair inaugurera le 28 octobre prochain une liaison domestique vers Brest au départ de l’aérogare low-cost MP2, à raison de quatre fois par semaine.

Mais c’est à horizon 2012/2013 que la fréquentation touristique du Finistère – et de la Bretagne – devrait prendre un nouveau tournant. En effet, Brest et Quimper ne seront plus qu’à 3 heures de Paris avec la LGV Bretagne-Pays de la Loire. Ce qui désenclavera le Finistère, la région Bretagne et plus généralement, les rapprocheront du coeur de l’Europe.

Site : www.finisteretourisme.com / contact@finisteretourisme.com

Lu 2866 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com