TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Maroc à 89 euros : réponse d'un sot

Patrick Vappereau


Rédigé par La Rédaction le Mardi 29 Mars 2005

Lors de l'article consacré hier à certains tarifs pratiqués sur le Maroc et aux réactions que ceux-ci engendraient, nous avons reçu un mail de Patrick Vappereau que nous vous reproduisons en intégralité.
Nous nous sommes permis d'y répondre.



"Cher tout petit petit journaliste,

L'irresponsable c'est vous à moins que vous ne soyez que niais.
Avez-vous, un jour, eu a gérer des avions charter, des engagements hôteliers?
Savez quels risques quelles capitaux sont en jeu?

Que savez-vous des sujets, sur lesquels vous écrivez si péremptoirement
Avez-vous un jour été responsable des résultats du bilan d'une entreprise?
Avez-vous quelques notions de marketing? ( en référence à vos écrit on constate clairement, qu'hélas non)

Vous êtes un prédateur de l'intelligence, rassurez vous comme journaliste, vous n'êtes pas le seul hélas !
Même dans la "vraie" presse.
Pourquoi ne parlez vous pas des autres destinations ciblées par cette promotion ?
N'avez-vous rien perçu de positif dans le montage de cette offre promotionnelle?
Etes-vous, tout simplement, capable d'apporter une analyse sur ce sujet plus passionnant que les stupides VDM.

Se défouler sur des sujets que l'on ne connaît pas avec quelques mots et titres que vous croyez naïvement percutants, et pourquoi pas intelligents ?,
C'est lamentable, tellement affligeant, que ce ne peut même pas faire rire un professionnel.
Si vous en êtes capable, relisez votre article, avec l'intelligence des problèmes qui sont en cause et que vous auriez dû connaître.

Vous constaterez que pour vous faire briller par quelques mots vides de sens, même pas pour des idées, vous écrivez un monceau de conneries et de banalités.
Dommage pour Tourmag !

Je reste à votre disposition pour vous expliquer pourquoi j'ai fait des ventes sur ce type de promotions, et comment elles m'apporteront, et apporteront à ces pays beaucoup de clients dans les prochains mois. Et vous éclairer sur les enjeux de l'industrie du tourisme.
En espérant, toute fois, que vous soyez apte à le comprendre.
Je vous adresse mon total manque de respect, comme vous le titrez si stupidement."

Notre réponse :

Monsieur Vappereau,

Pour répondre à votre courrier ci dessus, sachez que l’objet de cet article n’avait d’autre but que de donner la parole à des personnes dont le seul tort est d’avoir une vision divergente de la votre. Et que ce n’est pas moi qui m’exprime mais eux. Et quand vous m’insultez, c’est d’abord à ces personnes que vous vous adressez.

Est-ce être irresponsable alors que de relayer une opinion contraire à votre credo ? Est-ce être niais que de constater que d’un côté les arrivées de touristes augmentent au Maroc et que le recettes ne suivent pas ?

Parce que dans ce cas, ça voudrait tout simplement dire que ces touristes coûtent plus qu’ils ne rapportent… c’est nigaud de penser cela ?
Il faudra en outre me préciser vos critères de sélection entre une vraie presse… et celle dans laquelle vous nous classez…comme l’ensemble de mes confrères semble-t-il.

Si c’est être un prédateur de l’intelligence que de donner la parole à des professionnels comme vous, mais qui, eux, se posent des questions, alors oui, j’en suis un…et je ne pense pas être le seul.

Contrairement à ce que vous imaginez le Maroc à 99 € ça ne fait rire personne, ni en France et surtout pas au Maroc.

Quand vous dites quels risques et quels capitaux sont en jeux, vous avez tout dit.
Monsieur Vappereau, levez un peu le nez de vos grilles tarifaires et prenez le temps de regarder ce qu’il y a au delà de vos chiffres : que verrez-vous ? Des visages souriants d’hommes, de femmes et d’enfants.

Cela vaut quel prix selon vous ?


Hervé Ducruet
Petit petit journaliste

Lu 6825 fois
Notez


1.Posté par B. Melin le 30/03/2005 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Veuillez excuser ma totale ignorance, mais qui est Patrick Vappereau ? merci.

2.Posté par Philippe Falbet le 30/03/2005 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
juste un petit mot pour que vous sachiez que j'adhère complètement à la liberté que vous avez prise, de publier cet éclaircissement. Qui permet au demeurant de rappeller que la dimension humaine devrait toujours être considérée au premier plan, dans cette "industrie" qui, comme toutes les autres, est dirigée par de tous petits hommes...
Bien Cordialement

3.Posté par JMC le 30/03/2005 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1. Qui est Patrick Vaperreau? 2. N'oublions pas que nous évoluons dans un marché de libre concurrence et que chacun a le droit de proposer des prix qu'il entend si cela lui parait etre la meilleure facon de prendre des parts de marché, de faire un "coup marketing", de vendre des invendus (peu importe).. 3. Mettez vous un peu de coté du consommateur de temps en temps .. et reflechissez un peu moins en terme d'ensemble de la demande pour une destination. 4. Encore une fois je pense que c'est le libre choix du consommateur qui importe et que c'est celui la même qui pense en terme de dimension humaine et non une entité a but lucratif! Ne vous mentez pas a vous même...

4.Posté par JMC le 30/03/2005 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1. Qui est Patrick Vaperreau? 2. N'oublions pas que nous évoluons dans un marché de libre concurrence et que chacun a le droit de proposer des prix qu'il entend si cela lui parait etre la meilleure facon de prendre des parts de marché, de faire un "coup marketing", de vendre des invendus (peu importe).. 3. Mettez vous un peu de coté du consommateur de temps en temps .. et reflechissez un peu moins en terme d'ensemble de la demande pour une destination. 4. Encore une fois je pense que c'est le libre choix du consommateur qui importe et que c'est celui la même qui pense en terme de dimension humaine et non une entité a but lucratif! Ne vous mentez pas a vous même...

5.Posté par Anne de CARRERE le 30/03/2005 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui est donc ce Monsieur Vappereau ???
En tout cas, certainement pas un agrégé en langue française ! Au vu des énormes fautes d'orthographe qu'il commet, tout est dit !

Continuez, cher "petit Hervé", vos éditos m'enchantent...

Anne

6.Posté par F FRANIATTE le 30/03/2005 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VAPPEREAU M'A TUER
(ou plutôt il m'a fait mourrir de rire...)
C'est pas tous les jours qu'on rigole; je propose la création du OUCH (Organisation Ultralibérale des Crétins Haineux) avec tous les jours la lettre du Président dans notre Tourmag préféré...
VAPPEREAU PRESIDENT !!! VAPPEREAU PRESIDENT !!!

7.Posté par Sandrine le 30/03/2005 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oulala, Mr Vappereau, faudrait penser à changer de matelas !!! Vous n'avez pas assez dormi la nuit dernière que vous voici tout énervé et haineux ?

Chaque idée se respecte mais présenter la vôtre avec un peu plus d'élégance aurait été plus judicieux ! (et sans aucn doute plus flatteur pour vous)

Allez hop, on respire un grand coup et on se calme, zeeeeeeeennnnn !!!

8.Posté par Ozix le 30/03/2005 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis scandalisé qu'on puisse cautionner de tels tarifs sous pretexte de rentabilité d'entreprises. Avec de tels prix comment voulez vous que le niveau de vie de ces pays s'améliore ? Ah vous vous en fichez ??? Pourtant on vous entend bien pleurer Mr Vappereau lorsque le terrorisme, qui prend souvent ses sources parmi les populations miséreuses excédées, vous fait rayer une destination de votre catalogue !!!

9.Posté par Jean-Michel Portal le 30/03/2005 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lamentable M. Vappereau ! :(

Ce qui en dit long sur ce que vous devez faire subir comme attitude insultante et méprisante à votre Equipe au quotidien...
Triste pour le Tourisme, mauvaise image pour votre companie !

Ps:
Un conseil pour M.Ducruet: il faut absolument porter l'affaire au Tribunal civil pour dénigrements, injures et insultes publiques...
Malheureusement ces personnes ne comprennent que cela !

10.Posté par ABOURICHA le 31/03/2005 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la reponse de Monsieur Vappereau il doit se explique sur ( Bataille des prix ) le T.O devra confirmer que c'est une opration ponctuelle et non une barderie tarifaire. et pas insulter un journaliste , dommage pour sont image dans la profession de la famille de secteur de tourisme francais.
au maroc les professionels de tourisme a Marrakech sont reunion , les operateus locaux s'inquitent depuis 1997 , afin de evitrer certain derapage des T.O qui a tri la qualite vers le bas et des perstations aussi ; la presse marocaine a crie au scandale affaire a suivre
consultant en tourisme

11.Posté par Gilles Kuster le 31/03/2005 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Consternant !
au fait, c'est quoi "prédateur de l'intelligence". Ca fait joli, mais je n'en comprends pas le sens.
Prédateur, par contre, je connais !!

12.Posté par Joël MORETTE-BOURNY le 05/04/2005 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les enjeux touristiques comtemporains ne peuvent se réduire à un conflit d'humeur entre un opérateur tourristique avec sa logique industrielle et un journaliste dont le rôle est de porter le sujet sur la place publique, quitte à le présenter sous une forme qui peut heurter cetains pour faire réagir. Bravo à Tour Mag d'être le médiateur qui, grâce à internet, peut animer le débat pour faire avancer le sujet.
J'ajoute mon grain de sel de consultant touristique provocateur pour ajouter au débat à l'aide de du poil à gratter.
Parfois gratter peut faire mal, au point de pouvoir devenir personna non grata.
De quoi s'agit-il?
Le tourisme obéit à des lois économiques d'autant plus difficiles à accepter qu'elles se mondialisent. La cohorte de conséquences du bouleversement du marché est un phénomène déjà bien connu. Les observations détaillées de plusieurs marchés "régionaux" ont permis de mesurer les effets du changement sur plusieurs destinations au cours des précédentes décennies. Par exemple, l'évolution du tourisme dans les caraïbes américaines il y a maintenant une trentaine d'années, lors de la montée en puissance de l'offre en Floride, a montré en quoi la modernisation des méthodes d'offre était un passage obligé.
On ne le dit jamais assez, c'est pas encore assez mis en oeuvre chez nous, le tourisme est un "service" qui doit agir -et réagir- sur la base d'une "stratégie industielle".
D'une façon trés simpliste, ceci veut dire que sa massification, tant la croissance du quantitatif d'offre (aujourd'hui pléthorique) que l'ouverture à des marchés mondialisés (pas tous aussi solvables), impose à un certain moment (irréversiblement pour la France), d'adopter toutes les règles conformes aux nécessités des marchés de grande consommation:
- avec des prix trop élevés on se tourne vers de nouvelles consommations,
- si la croissance de l'offre parallèle se décale trop de la croissance du marché tout s'est emballe,
- il faut des prix d'appel pour vendre en masse
- par un effet mécanique, quand le marché s'organise, les prix baissent,
Pour bien s'adapter à ces nouvelles donnes, il faut donc suivre une démarche dite 'd'offre créatrice" (de son marché). Qu'on le veuille ou non, cette "offre à 99€" sur le Maroc se situe dans cette problématique.
En premier lieu, il faut féliciter son auteur pour la modernité de sa démarche de gestionnaire,en dépit des grincements de dents.
D'ailleurs si l'on regarde entre le lignes des déclarations des dirigeants des nouveaux majors touristique on note chez eux une "culture marketing" beaucoup moins franco française que leurs prédécesseurs (c'est un euphémisme), et on devine chez eux une stratégie qui les conduira à proposer des offres analogues à celle du Maroc à 99 €.
Donc, il faut s'interroger sur les raisons qui motivent une telle démarche. Il faut surtout souhaiter bonne chance à cette campagne car il est toujours difficile d'être pionnier, même lorsqu'on a raison .
La question est donc pourquoi cette nouvelle logique d'offre est irrépressible, voire incontournable?
En fait le tourisme, comme bien d'autres secteurs de l'économie, fonctionne selon un cycle dit des
"réfrigérateurs". Sa représentaion schématique se fait ordinairement sous la forme d'une courbe logistique: courbe à deux asymptotes avec une phase d'accumulation, puis décollage, ensuite croissance puis enfin stabilisation qui fait entrer dans une phase réduite au renouvellement. En matière de tourisme marocain sur la France, il n'est guère douteux qu'on est entré dans la phase de stabilisation et que l'offre en préparation devra faire appel à des méthodes modernes de vente qui font largement appel au "yeld".
Enfin, le jour où l'Algérie se rouvrira au tourisme, Maroc et Tunisie et bien d'autres, auront des soucis à se faire pour remplir!
Ainsi le marché est tour à tour placé dans la problématique suivante:
1- adéquation entre capacité disponible (ou achetée) et les clients effectifs. A un moment, il faut remplir, ce qui conduit à mener des actions commerciales promotionnelles attractives
2- le niveau de change des monnaies est le premier responsable des scores touristiques nationaux. 99 € ça fait à peu près 130 dollars et c'est beaucoup d'argent sur le marché touristique mondial. c'est peu en Europe de l'ouest, ou le tourisme est trés onéreux, d'où la croissance significative de l'outgoing (à situer en correlation avec la baisse de l'incoming en France , en Italie ou en Espagne, etc...).
3- la massification de l'offre, la surcapacité hotelière, aérienne, avec les engagement financiers correspondants imposent l'adoption d'une stratégie industrielle (servuction) qui se traduit inexorablement par une réduction des coûts. Elle se traduit sur les prix proposés par les opérateurs de plus en plus mondialisés.
4- qui dit offre massifiée et concurrentielle dit engagements financiers, investissements, commercialisation, fonctionnement, services receptifs, emplois... dit également volumes, flux, donc promotion et marges... donc prix d'appel, etc.
Les prix et les marges vont donc continuer à diminuer au prorata d'une offre mondiale qui ne cessera de s'accroître plus vite que la demande car, 99 € c'est beaucoup pour cetrtains pays. De plus, les destinations s'usant assez vite, Il faudra continuer à massifier l'offre pour survivre.
Il n'est pas certain que les clientèles européennes du bassin méditerranéen puissent être facilement remplacées par d'autres.
Il n'est pas certain non plus qu'il y ait assez de touristes trés solvables pour remplir.
Seuls, quelques professionnels particulièrement pointus pourront fabriquer du sur mesure, pour une clientèle choisie - mais rare.
En conséquence et n'en déplaise à certains, les offres à prix "cassés" vont se multiplier, c'est le prix à payer pour la croissance des destinations et des opérateurs touristiques. Quel paradoxe, lorsque certains révent encore de tourisme équitable!

13.Posté par REDA le 28/06/2005 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo, il a réussi à se faire connaitre ce Vappereau,sauf

les distributeurs ne lui feront pas de cadeaux .

je demande sollanellement à Mr COLSON , de demander

au conseil s'il fait partie de la profession, de le rayer, car


14.Posté par REDA MAJESTIC VOYAGES le 28/06/2005 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les journalistes font partie de la famille !

Je ne sais toujours pas qui est ce Monsieur VAPEREAU ?

Je demande et si mes confrère (quelque soit le réseau et les indépendants) sont d'accords, au conseils National du SNAV par la voix de son président Monsieur COLSON ,et si ce Monsieur fait partie de la profession (SNAV, APS ) , de lui demander des comptes ,car là on n'est plus dans le professionel mais c'est un problème d'éducation , on ne peut pas être aussi agressif et aussi insultant dans un pays démocratique où l'on est censé donner l'exemple aux pays sous développés où en voie de développement .En tout les cas , je suis fière de l'éducation que m'ont donné mes parents et mon école (ALGERIE).

dommage pour lui !!!

salutations a tous , et un clin d'oeil au Grand Journalistes.

REDA



15.Posté par REDA MAJESTIC VOYAGES le 28/06/2005 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les journalistes font partie de la famille !

Je ne sais toujours pas qui est ce Monsieur VAPEREAU ?

Je demande et si mes confrères (quelque soit le réseau et les indépendants) sont d'accords, au conseils National du SNAV par la voix de son président Monsieur COLSON ,et si ce Monsieur fait partie de la profession (SNAV, APS ) , de lui demander des comptes ,car là on n'est plus dans le professionel mais c'est un problème d'éducation , on ne peut pas être aussi agressif et aussi insultant dans un pays démocratique où l'on est censé donner l'exemple aux pays sous développés où en voie de développement .En tout les cas , je suis fier de l'éducation que m'ont donné mes parents et mon école (ALGERIE).

dommage pour lui !!!

salutations a tous , et un clin d'oeil au Grand Journalistes.

REDA



16.Posté par DHAOUADI Mohamed le 01/09/2005 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant je salue le sang froid et le respect des regles de bienseance d'Hervé DUCRUET, autant je ne peux qu'etre choqué par la réaction et le. langage irrespectueux des regles déontologiques du promoteur..! En guise de leçon de Marketing et un droit de réponse reponsable (il fallait convaincre en professionnel concerné par un code d'honneur) Mr DUCRUET ( qui est un grand journaliste soit dit en passant) et nous memes avons eu droit à des divagations...Je ne regrette pas d'avoir lu si tard, un courrier franchement non "publiable".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com