TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Le Mont Aiguille, totem « inaccessible »

TourMaG.com fait son tour de France


Rédigé par Jean-François RUST le Mardi 18 Juillet 2017

En juillet, TourMaG.com fait son propre Tour de France - en suivant plus ou moins le tracé officiel - à la découverte des régions de l'Hexagone. Aujourd'hui, alors que le Tour relie le Puy-en-Velay à Romans-sur-Isère, nous nous lançons à la découverte du Mont Aiguille. Fantastique éperon calcaire détaché du Vercors, au-dessus de la région du Trièves, ce roc tabulaire perché à 2 082 mètre d’altitude est une icône de l’alpinisme alpin. Sa géologie singulière, visible sous plusieurs angles, est aussi un motif de randonnées familiales, entre piémonts agricoles et plateau karstique. Découverte.



Ne grimpe pas qui veut au sommet du Mont Aiguille, paroi du vertige aux passages encordés délicats - DR : J.-F.R.
Ne grimpe pas qui veut au sommet du Mont Aiguille, paroi du vertige aux passages encordés délicats - DR : J.-F.R.
Nous avions pensé l’escalader, dans un enthousiasme sportif légèrement présomptueux.

Mais ne grimpe pas qui veut au sommet du Mont Aiguille, paroi du vertige aux passages encordés délicats.

Au final, l’option « balade à distance » s’est avérée plus opportune. Un, elle est accessible à tous. Deux, elle permet de mieux profiter du paysage, plutôt que d’être collé à sa falaise.

Parmi les différents itinéraires de « contournement », celui conduisant au Pas de l’Aiguille est un grand classique.

En cet été finissant, les touristes randonneurs se sont évanouis. Nous sommes à 1 206 mètres d’altitude, aux Fourchaux, un cul de vallée niché près du hameau de la Richardière, commune de Chichilianne.

Face à nous, la barrière du Vercors à « escalader ». Soit 500 m de dénivelé pour passer du piémont au rebord calcaire, dans la Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors.

Un haut-lieu de la résistance… à l’érosion

Tout au long du sentier qui grimpe dans une encoignure du massif, le Mont Aiguille nous fait face. Ou plutôt nous « fait dos ».

A chaque regard posé sur lui, la magie opère. Fascination devant sa forme géométrique, une dent carrée au sommet en galette, sur des falaises quatre faces affichant plus de 300 mètres de haut et des versants d’éboulis tapissés d’arbres.

Un cours de géologie appliqué in vivo ! Un haut-lieu de la résistance à l’érosion, en référence aux célèbres maquisards du Vercors.

A la base de la montagne, des marnes et des calcaires tendres ; au-dessus, des calcaires plus résistants : il n’en fallait pas plus pour qu’au fil du temps, le Mont Aiguille prenne sa forme caractéristique et se « détache » du Vercors.

Une dent carrée au sommet en galette

Cette montagne hypnotique en a intrigué beaucoup.

De mythes en légendes sur son origine surnaturelle, il faut attendre 1492 pour qu’un seigneur lorrain, Antoine de Ville, capitaine du roi Charles VIII, réalise la première ascension. L’exploit a un tel retentissement que les écrits ont perduré jusqu’à nos jours.

Cette grimpette, pour certains, signe en effet l’acte de naissance de l’alpinisme.

Henri Giraud, lui, fut le premier à oser poser son petit avion sur la prairie sommitale, en 1957. Cet - autre - exploit fut renouvelé plusieurs fois, par ce pionnier de l’aviation alpine.

Citadelle imprenable

Il n’y a plus de tintamarre, désormais. Le mont vit sa vie de sommet tranquille, opérant toujours une séduction sur ceux qui le contemplent.

Mais les apparences sont trompeuses. Car la montagne « bouge » toujours. Et les habitants de Chichilianne sont aux premières loges pour entendre l’écho des éboulements qui s’y produisent parfois…

Une fois franchi le Pas de l’Aiguille (1 622 m), depuis les pelouses du plateau parsemées de pins à crochets, on aperçoit toujours le sommet, à l’écart, poinçon ultime aux allures de citadelle imprenable.

Tantôt il apparaît large et imposant, tantôt étroit et réduit à une simple… aiguille. Des vautours, réapparus dans le Vercors, le survolent, renforçant la similitude avec un inselberg du Grand Canyon américain.

Un jour, le Mont Aiguille disparaîtra… Mais il est encore temps de profiter du formidable spectacle.

Pour aller plus loin :
www.trieves-vercors.fr
www.parc-du-vercors.fr
reserves-naturelles.org

Retrouvez tous les articles sur notre Tour de France 2017 en cliquant ici.

Lu 656 fois

Tags : TDF2017
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juillet 2017 - 23:35 Pays Basque : Bayonne, le sport dans les gênes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com