TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Parc National Mercantour veut travailler avec les TO


Rédigé par Michel BOVAS à Nice le Dimanche 15 Novembre 2009

Le parc national du Mercantour a décidé de développer un tourisme qualitatif en mobilisant les TO, agent de voyages et accompagnateurs pour qu’ils créent des produits attractifs.



« Le parc National n’a enregistré que 400.000 randonneurs, une fréquentation a chuté de 15 % depuis 2001 et elle émane principalement de visiteurs venus de la région Sud Est, » reconnaît Hervé Parmentier, chef du service Développement durable au parc.

Or le massif du Mercantour présente des richesses naturelles et archéologiques exceptionnelles. Riche de 24 sommets dépassant les 3000 m, le Mercantour c’est 100.000 hectares d’un massif alpin authentique parfois situé à moins de 50 km de la Côte d’Azur.

On y recense une grandes variétés d’animaux alpins (loups, chamois, bouquetins, gypaètes… ) Et 2500 espèces botaniques, dont une quarantaine d’endémiques.

Ses paysages entre sommets et lacs sont parmi les plus beaux et à cette richesse naturelle s’ajoute le site archéologique de la vallée des Merveilles aux 100.000 gravures datant de l’âge du Bronze. « Malheureusement, nos interlocuteurs ont bien du mal à la situer sur la carte. »

Le Mercantour veut s’ouvrir à un tourisme durable

Obsédé par sa protection, le parc en oublie sa vocation touristique. Grâce à l’Europe, dans le cadre du projet Europcar, le Mercantour veut s’ouvrir à un tourisme durable.

« Notre action porte sur la mobilisation d’une quinzaine de TO pour qu’ils identifient mieux les potentialités des produits du Mercantour et nous aident à développer un écotourisme de qualité. Il faut mettre en valeur nos produits locaux et créer des hébergements adaptés à sa périphérie».

La Charte du Parc, validée en 2011, inscrira cette volonté. Un budget de 1,5 M€, financé par l’Europe, l’Etat et les collectivités va soutenir à partir de 2010 cette politique. Près de 350 K€ seront consacrés à la création de produits touristiques et à la professionnalisation des acteurs locaux.

Une somme équivalente sera dédiée à l’aménagement de sites d’accueil dans les villages et autant à la rénovation des sentiers et aires de stationnement.

Le solde sera dévolu à la promotion du parc via des manifestations et sa candidature au patrimoine mondial de l’Unesco avec le Parco Naturale Alpi Marittime avec lequel il est jumelé depuis 1987.

Un club montagne, fédérant acteurs privés et publics, encadrera cette nouvelle politique dont les premières actions seront engagées en 2010.

Lu 2486 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com