TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le SNAV nous écrit


Rédigé par La Rédaction le Lundi 7 Mars 2005

En réponse à l'article publié hier sur l'affaire Cediv contre Air France, le SNAV a souhaité apporter quelques précisions tout en nous égratignant au passage. Il nous a donc semblé nécessaire d'apporter nous aussi quelques précisions et éclaircissements sur notre manque professionnalisme dans cette affaire.



Monsieur Ducruet,

La lecture de votre article apporte les remarques suivantes :

Nous passons bien évidemment sur le titre de cet article, qui bien que se voulant humoristique, n'en est pas moins mensonger pour ne pas dire plus.
La position du SNAV est très claire sur ce référé, contrairement à ce que
vous sous-entendez.

Comme vous le savez, la démarche du Cediv porte sur les conséquences de l'avenant n°3 au protocole de 1998 signé entre le SNAV et Air France. Cet avenant est le fruit de nombreux de négociations avec Air France, jalonnées de réunions au sein du SNAV (Bureau exécutif, Conseil national, CLAIR, Commission Air, réunion d'informations aux adhérents.... ).

Dès lors, qu'une des deux parties nous a informée de la tenue et de l'objet du référe du 4 mars 2005,soit les conséquences de l'avenant n°3, il a semblait indispensable que le SNAV soit présent à l'audience, sans prendre parti "même à l'insu de son plein gré".

Quand à la "surprise" de l'avocat du Cediv que vous évoqué dans votre article. Vous vous rappelle juste que la procédure judiciaire dans notre pays fait que les deux parties (Cediv et Air France) était informées de la présence du SNAV à l'audience du 4 mars 2005 préalablement à la tenue de cette dernière. Une approche professionnelle aurait dû vous conduire à vous informer sur les procédures légales en vigueur.

Enfin, nous osons espérer que vous saurez, dorénavant, vérifier et recouper vos informations, notamment en prenant contact avec le SNAV chaque fois que nécessaire. Le droit à une juste information en serait renforcé.

SNAV



Notre réponse :

Monsieur SNAV,

Vous avez tout a fait raison de signaler avoir signifié votre présence aux deux parties lors de l’audience du 4 mars. Mais pour renforcer encore plus le droit à une juste information que vous avez encore raison de demander, voici quelques éléments supplémentaires :

Si l’avocat du Cediv a été surpris par la présence de Maître Selnet représentant le Syndicat, c’est que dans les toutes dernières pièces produites par Air France (très tardivement dans la nuit précédant l’audience) comme le veut la procédure légale (dont je suis informé je vous rassure), la présence de l’avocat du Snav n’est plus mentionnée…d’où surprise.

Pour une meilleure information, il serait également bon de signaler qu’a aucun moment la présidente du Cediv (aussi administrateur et présidente des indépendants au Syndicat) n’a été informée par le Snav de la présence de Georges Selnet le 4 mars.
Une décision qui a pourtant été prise le 28 février dernier selon nos sources. Et que c'est à la lecture des fameuses « pièces » qu’elle a pris connaissance de la décision de son Syndicat.

Quand le président du Snav déclare que la présidente du Cediv approuve l’avenant quand elle est au Syndicat et le dénonce quand elle n’y est plus, Maître Degroote, l’avocat du Cediv a précisé lors de l’audience du 4 mars que dès le 28 juillet (l’accord a été signé le 23), le Cediv a interpellé le président du Snav puis d’Air France lors du salon Top Résa.

Enfin, lorsque Maître Selnet déclare à l’audience qu’il n’est « ni pour ni contre » les parties en présence, on se demande alors ce qu’il vient faire là ? Et quand il nous déclare qu’Air France a enjoint le Snav d’être présent, il oublie de préciser pourquoi.

Car selon nos informations au sein de la compagnie même, le ton est nettement moins fleuri et la direction d’Air France aurait clairement demandé au SNAV d’être partie prenante dans l’affaire et d’avoir une position sans ambiguïté è ses côtés.
Une affaire que SNAV ne pourra pas jouer... Sans Nous Avec Vous.

Pardonnez ce vilain jeu de mots.

Hervé Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com

Lu 5240 fois
Notez


1.Posté par eros donadello le 08/03/2005 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lettre du Snav:
comment peut-on faire autant de fautes de français !

2.Posté par PIERRE COSENTINO le 08/03/2005 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour à tous,

Qui a écrit ce torchon au snav ? RIDICULE...

3.Posté par philippe beissier le 08/03/2005 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Vivement que les élections se déroulent et que le futur président (et sa nouvelle équipe) puisse enfin relever le débat. Encore faudrait-il que le petit monde des raleurs veuille bien voter et passer aux actes. Plus que quelques jours avant sans doute le renouveau à moins que l'on ne sombre encore un peu plus dans le ridicule.
Bonne journée

4.Posté par Adriana MINCHELLA le 08/03/2005 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher SNAV,

Je lis avec beaucoup d'intérêt que vous avez une position très claire sur le référé. Il était temps ! Nous attendions depuis de nombreux mois de la connaître précisément. Dommage que cela soit par la presse. Doublement dommage de recevoir dans les pièces envoyées par Air France 2 pièces importantes qui nous concernaient et que nous n'avons jamais reçues au moins en information.
Oui, j'ai particulièrement été surprise de savoir que le SNAV prenait position et que le bureau éxécutif a voté à l'unanimité une décision qui nous concernait, sans que j'en sois tenue informée.
Sans NOUS/Avec VOUS,
Ce slogan habille très bien le SNAV dans sa forme actuelle. N'est ce pas à lui de défendre la profession, toute la profession ? Pouvons nous croire au changement du SNAV,
à son unité alors que celui-ci a décidé de ne pas défendre certains de ses membres face à un acteur économique qui lui a pris la décision de sacrifer les agences indépendantes......
Alors je dirai à Monsieur SNAV :
Ne fais jamais aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse. Le rôle d'un syndicat n'est il pas de défendre ses membres avant tout ?????Je demande à comprendre.

5.Posté par PIERRE COSENTINO le 08/03/2005 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour à tous,

Qui a écrit ce torchon au snav ? RIDICULE...

6.Posté par Anne de CARRERE le 09/03/2005 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca y est ! J'ai tout compris : la personne qui a si bien écrit ce charabia, avec tant de fautes d'orthographe qu'il m'a fallu lire et relire son texte plusieurs fois... avant de n'en toujours rien comprendre, doit participer avec autant de brio aux destinées du SNAV... Cela laisser augurer de grandes et belles choses pour l'avenir !
J'ai bien fait de démissionner l'année dernière...
Je trouve cela bien triste et surtout extrêmement grave.
Pas vous ????


7.Posté par jean louis PARAT le 09/03/2005 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR A TOUS
je tiens a remercier Monsieur SNAV pour nous avoir bien fait rigoler. c'est gratuit et ça fait du bien à la santé !!
si vous pouviez revenir de temps à autre nous prononcer quelques mots historiques...
d'avance merçi .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com