TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le SRAS transmis par des plomberies défectueuses ?

Un groupe international d'experts de l'OMS planche sur les risques de transmission


Rédigé par ce le Lundi 29 Septembre 2003

Selon les conclusions d'une consultation technique de l'agence de l'ONU pour la santé, "des plomberies défectueuses ont contribué à la propagation de la pneumopathie atypique (SRAS) dans les immeubles d'habitation de Hongkong et à celle d'autres maladies



"Il serait donc relativement facile d'interrompre la transmission et d'éviter certaines maladies, dont le SRAS s'il devait réapparaître", ont estimé les experts.
"Dans de nombreux pays, il existe des bâtiments où l'évacuation des eaux usées sans contact avec les occupants représente un problème crucial. Il en résulte que des virus nocifs, dont le coronavirus du SRAS, peuvent être aspirés dans les habitations à partir des réseaux d'évacuation si, par exemple, de puissants extracteurs d'air fonctionnent dans les salles de bain", explique le docteur Bartram, qui dirige le programme Eau, assainissement et santé de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans un communiqué de l'agence rendu public en fin de semaine dernière.

"Heureusement, ajoute-t-il, il existe des solutions simples qui ont été mises en place dans la majeure partie du monde. Il reste néanmoins des endroits où des solutions de facilité en matière de conception, de construction ou d'entretien, compromettent toujours la sécurité"

Sensibilisation aux risques des systèmes défectueux de plomberie

Réuni à Rome, le groupe international d'experts de l'OMS a examiné les risques de transmission en relation avec l'état des plomberies dans le monde et les possibilités de propagation du SRAS, s'il réapparaît, lorsque les pratiques de construction et d'entretien n'ont pas le niveau requis.
"Si les faits montrent que, dans la plupart des cas, le SARS s'est propagé avant tout sur de courtes distances par l'intermédiaire de gouttelettes, certaines situations ont permis d'autres voies de transmission. La voie fécale par le biais de l'évacuation des eaux usées, constitue l'une d'entre elles, raison pour laquelle la consultation a recommandé de prendre des mesures pour lutter contre la transmission des virus pathogènes par l'intermédiaire des eaux usées", a ajouté le docteur Bartram.
Dans leurs conclusions, les experts de l'OMS demandent aux Gouvernements de prendre des dispositions afin d'intensifier une action conjointe de sensibilisation générale aux risques présentés par les systèmes défectueux de plomberie et d'évacuation des eaux usées ainsi que des mesures concrètes pour pallier les insuffisances dans ce domaine.

C.E. - 29 septembre 2003
redaction@tourmag.com

Lu 698 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com