TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Tsunami a déjà coûté ''quelques milliards'' USD au tourisme

estimation de Leo Michael Toyadd ministre malaisien du Tourisme


Rédigé par La Rédaction le Lundi 24 Janvier 2005

Les pertes induites infligées par les raz-de-marée d'après-Noël à l'industrie du tourisme d'Asie du Sud-Est ont atteint "quelques milliards de dollars", a évalué lundi le ministre malaisien du Tourisme Leo Michael Toyad.



"En termes monétaires, (l'impact) est d'environ quelques milliards" de dollars, a déclaré le ministre lors de l'ouverture en Malaisie d'une conférence des responsables du Tourisme de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Les tsunamis du 26 décembre ont surtout frappé le littoral de la Thaïlande et en particulier ses stations touristiques du Sud, ainsi que celui de l'Indonésie, dans une région largement moins fréquentée par les vacanciers. Les côtes de Malaisie et de Birmanie ont également été touchées mais dans une moindre mesure.

Cependant, c'est l'ensemble de l'Asie du Sud-Est qui a été touchée, les annulations de réservations touristiques ayant affecté toute la région, a expliqué M. Toyad.

"Dernièrement, nous avons vu un rebond"

Les déclarations du ministre ne concernent que les dix nations de l'ASEAN : Brunei, Cambodge, Laos, Indonésie, Malaisie, Birmanie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam. D'autres pays touristiques, en particulier le Sri Lanka et les Maldives, ont subi d'importants dégâts mais ils se situent en Asie du Sud.

"Mais, dernièrement, nous avons vu un rebond" (dans l'arrivée des touristes), a ajouté le responsable malaisien. "C'est une question de temps. Une fois que nous aurons donné aux gens une perception correcte et que nous les aurons éduqués, ils reviendront", a-t-il assuré à la presse.

"Le tsunami n'est pas aussi mauvais que le SRAS ou la grippe aviaire... Les gens oublieront", a ajouté la vice-présidente de l'Association du tourisme de l'ASEAN, Elly Hutabarat. Le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), ou pneumonie atypique, avait gelé les voyages durant de longs mois de l'automne 2002 à l'été 2003.

Mme Hutabarat a appelé au lancement d'une vaste campagne d'informations. "Nous devons dire aux gens qu'un tsunami, cela n'arrive pas tous les jours. C'est une catastrophe naturelle que nous ne pouvons prédire mais les touristes doivent être assurés que, si cela se reproduit, ils seront avertis", a-t-elle déclaré.
Le tourisme a génèré 27,7 mds USD en 2002 (Brunei excepté) soit 4,8% du PNB de l'ASEAN.

La rédaction avec AFP - redaction@tourmag.com

Lu 615 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com