TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le courtier aérien Avico fête ses 20 ans et regarde vers l'Afrique de l'ouest

Un chiffre d'affaires de 180 M€ en 2016


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 8 Décembre 2016

Le courtier aérien Avico fête ses 20 ans d'existence. L'occasion de revenir sur les raisons de sa diversification et les clés de son succès.



Avico a fêté ses 20 ans de succès à Paris, le 7 décembre 2016. Malgré sa réussite, l'entreprise préfère rester discrète - DR : Avico
Avico a fêté ses 20 ans de succès à Paris, le 7 décembre 2016. Malgré sa réussite, l'entreprise préfère rester discrète - DR : Avico
L’histoire commence en 1996, lorsque Mourad Majoul créé une société spécialisée dans l’affrètement aérien.

« A l’époque, les compagnies se dépannaient entre elles en cas de problème. Souvent les locations se faisaient à la hussarde.

Nous avons essayé de mettre des normes dans ce métier, en lui donnant toutes les règles propres au transport aérien. Nous avons été précurseurs ».


20 ans plus tard, la petite entreprise a bien grandi, avec 350 collaborateurs qui ont affrété 40 000 heures de vols et 200 compagnies aériennes clientes.

Son chiffre d'affaires consolidé atteindra 180 millions d'euros à la fin de l’année, contre 160 millions en 2015. Il possède 9 bureaux dans le monde pour 28 filiales.

Une entreprise qui préfère rester discrète

Une belle réussite pour une entreprise qui préfère rester discrète.

« Nous nous voyons toujours comme une petite société qui cherche à identifier des besoins et apporter des solutions aux clients. Nous ne bâtissons pas de plans stratégiques à 5 ans, mais sommes toujours dans une logique de recherche de nouvelles opportunités », explique Gilles Gompertz, le directeur général.

« Nous ne sommes pas un groupe à l’anglo-saxonne avec des rapports trimestriels. Nous n'avons pas d'actionnaires extérieurs à rémunérer. On est dans l'humain. Tous nos bénéfices nous permettent de réinvestir sur d'autres métiers ».

Ses 15 millions d’euros de fonds propres lui offrent les moyens de ses ambitions.

Avico possède aujourd’hui une quinzaine de marques qui couvrent de nombreux domaines de l’aérien : l’affrètement, mais aussi la gestion d’actifs aéronautiques, des transferts de passagers, des formations aux métiers de l’accueil, à la sûreté et aux marchandises dangereuses.

Ils travaillent pour des hommes politiques, en transportant les candidats aux primaires, pour les entreprises, comme Renault, ou encore pour le ministère des affaires étrangères, mais aussi pour les chefs d’état.

« Nous avons récemment reçu un appel du Président du Sénégal qui devait se déplacer en urgence », précise Mourad Majoul.

Un réseau d'agences de voyages en Afrique de l'ouest ?

Ils ont créé une filiale qui organise 30 000 formations par an pour 1,5 million d'euros de chiffres d’affaires.

Avico a également lancé une compagnie aérienne en République Dominicaine, baptisée Dominican Wings.

De quoi utiliser les avions moyen-courrier des compagnies européennes pendant la basse saison hivernale dans une région où l'activité est très dense à cette saison. Ils viennent tout juste d’obtenir les droits de trafic aux Etats-Unis et au Canada.

Autre branche qui se développe : les vols en apesanteur d’Air Zéro. Depuis le départ de l’astronaute Thomas Pesquet, la demande a été multipliée par trois. Et le produit devrait bénéficier d’un sacré coup de projecteur grâce au prochain film « la Momie » avec Tom Cruise.

Enfin, ils ont ouvert une agence de voyages au Sénégal, qui a servi de transporteur pour le marathon national. Ils espèrent aller beaucoup plus loin avec un réseau d'agences plus connectées dans toute l'Afrique de l'Ouest.

Pour les 20 prochaines années, les deux hommes ont toujours des idées à revendre. « Le monde du transport aérien évolue en permanence. Nous sommes à l’affût de nouveaux développements », assure Gilles Gompertz.

Ils s’intéressent au nettoyage du linge des compagnies aériennes, aux écoles de pilotage. Bref, des projets plein les tiroirs dont ils ne préfèrent pas dévoiler les détails trop vite.

Lu 1505 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com