TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le cyclone Katrina ravage le sud des USA

au moins 54 morts dans le Mississippi


Rédigé par La Rédaction (HD) - redaction@tourmag.com le Mardi 30 Août 2005

Le cyclone Katrina, l'un des plus violents qui ait frappé les Etats-Unis, a tué au moins 54 personnes dans le Mississippi selon les services de secours, et fait des ravages également en Louisiane et en Alabama. Selon un porte-parole des services d'urgences du comté de Harrison dans le Mississippi, cité par le journal local de Jackson le Clarion-Ledger, 30 personnes sont décédées dans un même complexe d'appartements dans la ville côtière de Biloxi sur le Golfe du Mexique. Ils ont été noyés et écrasés par des débris.



Katrina qui poursuivait sa route vers le nord à travers le Mississippi a été ramené au rang de tempête tropicale à 00H00 GMT par le Centre national des ouragans (NHC).
Katrina qui poursuivait sa route vers le nord à travers le Mississippi a été ramené au rang de tempête tropicale à 00H00 GMT par le Centre national des ouragans (NHC).
La chute d'arbres serait à l'origine de 24 autres décès dans l'Etat du Mississippi, précise encore la même source.

Le bilan pourrait encore s'alourdir dans les villes côtières frappées des pluies torrentielles et des vents atteignant les 240 km/h.

Le gouverneur du Mississippi Haley Barbour a affirmé que les dommages étaient "sans précédent" sur la côte et qu'il s'attendait à ce que les destructions atteignent des proportions "catastrophiques".

"Nous avons littéralement sorti des eaux des centaines de personnes" a déclaré le gouverneur de Louisiane Kathleen Blanco. "Nous pensons qu'il y en a encore des centaines" toujours prisonnières, a-t-elle ajouté, en précisant qu'il y avait des "centaines et des centaines de maisons inondées à l'est de La Nouvelle-Orléans".

12 à 16 milliards de dégâts

Le maire de La Nouvelle-Orléans, Ray Nagin, a déclaré lundi soir que quelques "corps flottant sur les eaux" avaient été signalés dans les parties inondées de la ville.

Les assureurs estiment les dommages entre 12 et 26 milliards de dollars et Katrina devrait être l'un des cyclones les plus coûteux qu'ait connu le pays.

Plus d'un million de personnes ont été privées d'électricité en Louisiane, dans le Mississippi et en Alabama.

Katrina qui poursuivait sa route vers le nord à travers le Mississippi a été ramené au rang de tempête tropicale à 00H00 GMT par le Centre national des ouragans (NHC).

New Orleans échappe au pire

Mais le NHC a toutefois souligné que les fortes pluies et vents soufflant encore à plus de 100 km/h restaient un "danger".

Des alertes aux tornades, qui accompagnent souvent les cyclones, ont été lancées dans certaines zones de la région.

De l'embouchure du Mississippi en Louisiane jusqu'à l'Alabama à l'Est, les zones côtières, parfois sous près de deux mètres d'eau, témoignaient de l'ampleur du désastre, avec des cortèges de destructions.

Si elle a échappé au pire, La Nouvelle-Orléans dont le maire avait ordonné l'évacuation, n'a pas été épargnée. Une vingtaine de bâtiments au moins se sont effondrés dans la ville, selon le maire.

Dans le Vieux Carré, le quartier historique de ville appelé aussi le quartier français, les rues étaient jonchées de verre brisé, de briques, de voitures retournées et d'arbres arrachés, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les vitres de la façade d'un hôtel de luxe de la ville, le New Orleans Hotel, ont été brisées et le vent fait claquer les rideaux à travers les fenêtres éventrées.

Influence directe sur les cours du brut

Le toit du Superdome, le stade couvert où étaient réfugiées environ 10.000 personnes qui n'avaient pu fuir la ville, a été endommagé à deux endroits laissant l'eau s'infiltrer.

Le président George W. Bush a promis l'aide du gouvernement fédéral aux sinistrés et les a exhortés à respecter les consignes des autorités.

L'arrivée du cyclone a contraint les compagnies pétrolières à fermer 711 puits et plate-formes du golfe du Mexique, une région qui en temps normal assure environ un quart de la production de fuel et d'essence des Etats-Unis.

Les cours du pétrole ont atteint un nouveau record historique à 70,80 dollars le baril lundi avant de retomber nettement après des déclarations du gouvernement américain sur un éventuel recours aux réserves stratégiques en cas de pénurie aux Etats-Unis.

Katrina avait déjà tué 7 personnes lors d'un premier passage au dessus des terres en Floride la semaine dernière. En Louisiane, trois personnes âgées étaient mortes lundi pendant leur évacuation vers l'intérieur des terres.


Lu 2907 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com