TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le dépliant du SNAV discriminatoire pour les non-adhérents ?

le Syndicat met en avant ses adhérents


Rédigé par Michèle SANI & Jean DA LUZ le Mardi 4 Mars 2008

Imprimé à 30 000 exemplaires destinés à être distribués au grand public dans le cadre du MAP, le dépliant du SNAV fait débat. Le message met en garde le consommateur sur le para commercialisme et, tout en faisant valoir les avantages et les garanties d'une agence licenciée, met en avant les seuls adhérents du SNAV. Un message contesté par ceux qui n’adhérent pas (ou plus) au Syndicat.



Le dépliant du SNAV discriminatoire pour les non-adhérents ?
Bien que les agents de voyages soient une profession réglementée, ils ne possèdent pas d’ordre professionnel.

Aussi, l’adhésion à un organisme telle que le Syndicat national des agences de voyage n’est pas obligatoire.

Celui-ci ne gère pas davantage les licences professionnelles, octroyées par les pouvoir publics en fonction d’un certain nombre de conditions et d’aptitudes.

Mais le flou artistique qui règne dans l’esprit du public sur la profession pourrait s’opacifier encore, avec le dépliant qui vient d’être édité.

En effet, la tournure utilisée est susceptible d’induire en erreur et faire penser, à contrario, qu’une agence non adhérente au Snav est une agence qui ne possède pas de licence professionnelle.

« A lire ce texte on pourrait comprendre qu'une agence n'adhérant pas au SNAV n'est pas en règle ! Une telle initiative risque d'amener une véritable confusion chez nos clients », gronde Adriana Minchella, présidente du réseau des agences indépendantes CEDIV démissionnaires du SNAV.

Elle a d’ailleurs décidé d’écrire très officiellement au président du Snav pour lui demander de retirer ce dépliant dont la formulation est jugée maladroite. « Je n’ai rien contra la démarche elle-même car il faut lutter contre le para-commercialisme, mais il fallait communiquer sur la licence professionnelle et non pas sur l’indentité et l’appartenance au Snav qui n’est pas, aujourd’hui, le seul organisme représentant la profession… »

Georges Colson : « normal, que j'apporte une valeur ajoutée à nos adhérents... »

Georges Colson, président du SNAV, persiste et signe : « Madame Minchella a toute latitude de communiquer sur le professionnalisme du réseau qu'elle préside. (...) Dans ce communiqué, ajoute-t-il, nous mettons en garde le consommateur sur le para commercialisme et nous précisons noir sur blanc qu'il est déconseillé d'aller dans une agence non licenciée.

Notre organisation syndicale est, jusqu'à preuve du contraire, l'interlocuteur des pouvoirs publics, des organisations syndicales. Elle travaille pour tout le monde. Y adhérer n'est pas obligatoire.

Nous ne sommes pas l'Ordre des Agences de Voyages. Il est toutefois normal que j'apporte une valeur ajoutée à nos adhérents qui ont accepté volontairement d'apporter leur concours à notre organisation ».


Le SNAV rappelle par ailleurs certaines actions profitables à tous à l'exemple de la procédure engagée avec le BSP dans le cas de faillite d'une compagnie aérienne.

« Sauf exception cette procédure unique en Europe évite que les sommes versées pour les billets émis et non volés partent dans la liquidation. Elles peuvent au contraire être redistribuées aux agences de voyages qu'elles soient ou non adhérentes au SNAV et aux clients ».

R. Vainopoulos : « 4 000 points de ventes me semble un chiffre peu réaliste... »

Georges Colson affirme enfin qu'il est bien décidé à faire valoir et à défendre la profession en général, ses adhérents en particulier.

Mais Richard Vainopoulos, président de TourCom est, lui aussi, dubitatif. A la fois sur la teneur et le fond de cet imprimé qui n'a pas fini de faire couler de l’encre.

« Je suis un peu surpris par le chiffre annoncé de 4 000 points de ventes qui me semble peu réaliste. Je pense que le Snav représente aujourd’hui moins de 50% de la profession. Chez TourCom, seule une soixantaine d’adhérents est aujourd’hui membre du Snav… »

Au niveau du fond, il y décèle des termes « très subjectifs qui pourraient induire en erreur le consommateur ». Le président de TourCom évoque aussi « un label déguisé » qui ne fera pas forcément plaisir à des organismes comme l’APS, bien mieux placés pour délivrer ce type de message.

CLIQUER POUR VOIR LE PDF DU DOCUMENT ORIGINAL

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Lu 6598 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par Fabien Sala le 13/03/2008 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidémment le Snav fait tout à l'envers et surtout tout contre la profession.
Aprés avoir tout mis en oeuvre pour faire échouer le projet Eurociel (nlles lignes aériennes) sur Nîmes (30), il s'en prend aux agences non syndiquées comme en 1985. Bravo le Snav !

26.Posté par GP le 06/03/2008 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément, avec de telles initiatives, le SNAV et son président sont largement aussi efficaces pour défendre les AGV que Bush pour instaurer la démocratie en Irak !

Question ordinaire d'un client : "C'est quoi le SNAV ?"

Réponse basique d'un agent : "Un machin qui ne sert à rien et qui fait des histoires."

CQFD.

25.Posté par Stéphane van Son le 06/03/2008 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien que retiré de la profession depuis 7 ans, l'article consacré à la dernière campagne du SNAV appelle de ma part quelques commentaires. Gilbert Baladi a rasion de souligner que dans les années 80, le SNAV et l'APS avaient été condamnés pour publicité mensongère et discriminatoire suite à l'action menée par La Compagnie des Voyages dont je fus le PDG avant la cession au groupe Ebookers. Merci Gilbert de ne pas avoir la mémoire courte ! En cause une campagne de publicité du SNAV et de l'APS qui recommandait aux clients potentiels de ne pas pousser n'importe quelle porte (d'agence de voyages) et de vérifier que celle-ci ait bien en évidence les "labels" (sic!) SNAV et APS garantissant les clients potentiels de pouvoir partir et revenir en toute tranquillité. Je trouve vraiment désastreux que 25 ans plus tard, le Syndicat n'ait pas tiré les leçons de cette condamnation et se lance aujourd'hui dans une campagne publicitaire extrêmement périlleuse. Cela me et contestable sur le plan juridique. Cela me navre d'autant plus que j'ai de l'estime pour Georges Colson.
Bien cordialement et bon courage!

Stéphane van Son

24.Posté par Cyril D le 05/03/2008 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autres idées de com.

A l'aire de la télécommunication, communication à distance, vous valez mieux qu'un numéro de dossier. Le contact direct avec un interlocuteur qui se fait fort de vous satisfaire, qui a pignon sur rue à proximité de chez vous qui sera toujours là à votre retour. La confiance a un prix et l'agence de voyages a investi et a escompté continuer à le faire l'an prochain et l'année d'après aussi...

A l'Aire des groupements d'achats qui se battent pour le pseudo pouvoir d'achat d'aujourd'hui en assassinant le tissu d'intermédiaire afin de dominer le marché de demain et sans impunité faire grimper les cours artificiellements de 50% en 2 mois...

A l'Aire de la Génération "Micro-onde", du tout tout de suite, "ting" c'est prêt... et tant pis si je mange des patates pendant 6 mois.

A l'Aire du 'j'achète un prix" et que l'on s'interesse aux conditions de ventes et que l'on se révolte de la qualité de service médiocre qu'en cas de litige...

Moi agent de voyages j'ai la prétention de dire "Oui je suis utile", "Oui j'aime mon métier", "Oui, je veux que mon client soit satisafait" et "Oui je tire les draps, car si mon volume d'affaire baisse et que la pérennité de mon entreprise est potentiellement en péril si je laisse faire, c'est parce que des barbares aux méthodes du même nom utilise le travail de plusieurs générations précédentes d'agents de voyages qui sans bruit ont conquis la confiance du touriste Francais qui vous pourrez le demander dans n'importe quel échope de Marrakech, Béribi ou Katmandou est un raleur, Parce que nous sommes Mi Latin, mi Saxon et que le tempérament cela ne se controle pas forcément."

D'accord, stop au guerre de clocher, il y a du travail pour tout le monde, nous sommes loin de satisfaire l'ensemble du potentiel de la clientèle, Espoir, nous sommes tous des bons.

Mais telles les brindilles qui se brisent prise une à une, c'est une autre affaire de les briser toutes simultanément...

Communiquons mieux, communiquons plus, communiquons bien, communiquons tous...

Voila j'ai pris le temps de prendre le clavier aujourd'hui, "mais je f'rais pas ca tout les jours".

Tel le proverbe Chinois, "Ne va pas à la bataille contre tes ennemis, assis toi au bord de la rivière et bientot tu verras passer leurs cadavres".

Moi agent de voyages je suis à ma place et fais correctement mon travail comme hier et comme demain. Mes clients le savent et le font savoir.

Oui des indispensables, il y en a plein les cimetierres, mais depuis quand devrions nous nous laissez agresser sans réagir?

Allez courage à tous. Mes Confrères, les donneurs de leçons, les silencieux, les travailleurs, les hautes autorités, les agents de comptoir, les directeurs de réseau les quelques centaines de milliers d'emplois directs et indirects. Promettons nous des lendemains meilleurs.

23.Posté par B.W le 05/03/2008 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec David...mais ecoutez Barry White les amis ca vous detendra

22.Posté par Cyril D le 05/03/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Qui ne dit mot, consent..."

Et à part ça vos vancances, ...?

Entrez dans une agence vous verrez on sait bien reçevoir, avec le sourire et vous pourrez nous confier même tous vos chagrins...

Nous avons un excellent remède, moyennant un investissement minimum de votre part, ensemble nous allons créer vos meilleurs souvenirs de voyages.

Nous pourrons en reparler après votre retour...

Votre agence de voyages est avant tout le lieu ou vous vous fabriquez avec quelques conseils d'excellents moments à vivre, seul, en couple, entre amis ou en famille.

De JS BACH à JIMMY ROTTEN il y en a pour tout les gouts...

Mieux qu'un psy, RDV avec vous dans votre agence de voyages.

21.Posté par David le 05/03/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et dans un secteurs "intelligent" où les opérateurs sont surs de leur qualités, ce genre d'affaire n'engendrerait qu'un message et encore...
Alors pourquoi en faire tout un fromage?
La rubrique des commentaires de Tourmag ressemble plus au mur (virtuel) des lamentations qu'à un espace d'échance, où les voyagistes se défoulent sur le 1er d'entre eux qui innove, ne parle pas comme ils l'entendent, à une couleur qui ne leur plait pas sur son logo...

Mes chères amis, soyez productifs et occupez vous de satisfaire vos clients, c'est la seule chose qui pourra influer sur votre activité

20.Posté par Billet le 05/03/2008 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans d'autres secteurs tels que les télécommunications, ce genre d'affaire aurait déjà eu des suites juridiques.

Alors dire que le secteur tourisme est pleurnichard et raleur, c'est ne pas regarder plus loin que le bout de son nez...

Le fond de ce flyer est bon, la forme est litigieuse et induira surement le peu de gens qui l'auront en erreur. Mais franchement, sur 100 flyers distribués, 90 iront surement à la poubelle et pour les 10 autres l'information rentrera par une oreille et ressortira par l'autre...

19.Posté par David le 05/03/2008 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi qui ne suis pas de votre secteur, j'ai véritablement l'impression que le voyage est une profession de "pleurnicheurs" et de "grognards" qui à la moindre occasion de répend en excitations verbales et menace de procédures en tout genre...Pensez vous que si vous etes de bons professionnels, que vous vendez de bons produits, que votre service clientel est bon...un autocollant pourra vous nuire?

Et vive la samba!

18.Posté par Cyril D le 05/03/2008 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Let's Rock

17.Posté par Aubert jean Louis le 05/03/2008 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une fois le milieu brille par ses bagarres de chiffonniers, chacun veut tirer la couverture à lui, si effectivement toutes les agences qui ne sont pas au SNAV ne sont pas des voyous, on peut être au moins sur que touts les agences qui sont au SNAV possèdent une LICENCE, une RCP et une GARANTIE FINANCIERE...

Alors Mesdames, Messieurs, cessez de vous disputer, adhérez où bon vous semble, maus avancez dans la meme direction et surtout écoutez du rock!

16.Posté par Cyril D le 05/03/2008 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Navré que vous jugiez M Delaporte ( commentaire 14) qu'il faille que j'accepte d'être insulté.
Ma réaction n'est pas sur le fond, mais sur la forme.
Puisqu'il faut justifier un droit de réponse, merci de bien relire la fin de l'article " Et vous, qu'en pensez vous?". Je vous invite donc à vous rapprocher du webmaster de ce site et lui suggérer vos règles de bienséances.
Mon intervention fut à but pédagogique, car l'autocar doit améliorer son image de marque et je souhaitai plus informer et réagir à une impression de mépris dans la formulation, "si tu n'a pas le tampon SNAV, tu n'existes pas!".
Merci de nous excuser d'exister et de prétendre être un interlocuteur valable sur qui compter.
Le SNET ne me commissionne pas pour intervenir et le SNAV de son coté ne me connais pas. Sachez que les rapports entre SNET et SNAV sont et ont toujours été excellents, et ceux même si vous venez de me cracher à la figure.
Ma prefecture ne me retirera ma licence parce delaporte@hotmail.com se la pete défenseur d'une erreur de communication certainement inspirée par un consultant qui a fait une boulette.
Je me range en tout cas du coté de l'avis de Jean louis (commentaire 13) communiquons autrement la même idée.

15.Posté par ponset le 05/03/2008 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé Denys mais les arguments que vous employez vis à vis du cediv du snet et autres organismes valent aussi pour le snav ! qui connait le snav en dehors du microcosme du tourisme ? pour ce qui est des enquêtes de notoriété, elles existent et si elles ne sont jamais vraiment mise en avant c'est parce qu'effectivement elles sont edifiantes : les seules marques a bénéficier d'un semblant de notorieté spontanée et d'un tout petit peu de notoriété assistée sont celles des TO qui ont les moyens de faire de la pub...pour ce qui est des autres ça vole très bas (comme la profession d'ailleurs) pour en revenir au problème qui nous intéresse, le SNAV a eu une excellente idée de promouvoir les agences au travers d'un dépliant mais comme trop souvent a fait preuve d'un manque de professionnalisme en matière de communication (et encore on l'a échappé belle, Air France ou la SNCF ne sont pas associés à cette "campagne") se poser comme les seuls professionnels digne de confiance est tout sauf une bonne idée et mener cette opération sur le MAP c'est la cerise sur le gateau : que deviennent les exposants non adhérents du SNAV qui ont payé très cher le droit d'âvoir un stand sur le MAP ? Distribuer ce document sur le MAP revient à les montrer du doigt comme des indignes de confiance ! Par ailleurs le SNAV est sans doute le seul syndicat professionnel mais ça ne lui donne pas pour autant une légitimité surtout en matière de garantie pour le consommateur et pourrait se retourner contre lui ! Il y a quelques années la FNAIM (Fédération National des Agences Immobilières) a voulu mélanger les genres en s'affichant comme le garant des consommateurs et en a subit le retour de baton...à méditer...

14.Posté par Denys le 05/03/2008 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve ces commentaires bien deplacés et injurieux envers ceux qui font confiance au seul syndicat des agences de voyages (ah bon le cediv est un syndicat????). Certains (tjs les memes) en profitent pour faire ce qu ils croient etre une pub gratuite pour leur propre reseau en egratignant au passage le snav dont ils ont tous fait parttie a un moment ou ca les arrangeait bien; rappelez vous messieurs les ex-snav, c etait au temps ou vous formiez un veritable nid de magouilleurs, notables et autres grosses tetes bourgeoises... l opacité etait de mise, on copinait...une vraie mafia. Oui c est vrai. le snav d aujourd hui n a pas tous les merites, mais au moins il evolue dans le bon sens, ne magouille plus et devient plus transparent dans sa gestion, plus a l ecoute de ses adherents, et plus dynamique qu avant. il essaye , pour une fois, d aider concretement la profession d agent de voyages par ce message qui n est en rien "disciminatoire", mais plutot avec pour objectif d apporter un element rassurant au client potentiel, qui a tendances a plus aller vers les agences de comm', centre de congres, et autres illegaux.
On nous parle de cediv, snet et autres organismes, sincerement le client lambda n a jamais entendu parlé de ces noms qui n ont aucune notoriete aupres du grand public (prouvez nous le contraire, vous qui etes soit-disant les meilleurs, faites un sondage et publiez le, on verra le resultat !)
Non sincerement, je ne vous comprend pas ds votre critique, sinon que vous jouez au commercial franchouillard et hypocrite qui cherche a grapiller un peu de business en sfaisant une pub dans le tourmag du coin...c est risible et pitoyable de voir ou en sont les cadres de la profession...une vraie cour de recré mais avec de mauvais eleves, qui ne font aucuns efforts pour redresser l image d une profession en peril. Si ca se passe mal pour notre profession, c est bien par ce qu il tjs cette bande de medisants, qui trouve meme negatif des actions qui sont profondement positives!
Alors en conclusion, j ai trouve une raison de plus de ne pas faire partie de ces organismes cités plus haut, car ils ne meritent pas de representer les agents de voyages. Seul le snav peut nous aider a ce jour,il faut donc le soutenir dans ses actions si l on veut que la profession resiste vraiment.

13.Posté par jean louis le 05/03/2008 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Agiter encore le faux probleme du paracommercialisme auprés du grand public dans un salon du tourisme, c est suicidaire!!!
A une époque ou les clients ne font plus la queue dans les agv pour acheter un voyage,ou 100%des internautes acheteurs de voyages ne se posent meme pas la question de savoir si last minute ou promo vacances sont adhérents au snav,cette opération est néfaste pour la profession....
Ce que le consomateur risque de comprendre c est tout dabord que la profesion n' est pas clean, qu il faut faire attention avant d 'acheter, ca c est trés mauvais ,ca génere le doute avant l 'acte d'achat.
La médiatisation actuelle sur les pbs de prix dans la grande distribution, des marges,le scandale des syndicats patronaux lUIMM /MEDEF, incitent deja le consomateur à la plus grande prudence ,il etait donc primordial de le rassurer,le consmateur,le snav fait le contraire en voulant faire croire qu il est garant de la securité du consomateur : l 'inconscient du consomateur est sollicité ,"si on nous met en garde c'est qu il y a certainement des pbs dans cette profession"donc il risque de reporter l 'achat de voyage en agv,ou de passer à l' achat sur internet.
Le consomateur qui va se poser des question et qui va un peu piocher le sujet se rendra trés vite compte que ce n' est pas le snav, syndicat patonal ,qui reglemente les agences de voyages,mais que c 'est uniquement la préfecture et l état ..
donc il assimilera la campagne actuelle à un sursaut communautariste d' un syndicat patronal en perte de vitesse voulant prouver qu il existe encore..
Alors ,a quoi sert un syndicat qui ne reglemente pas sa profession,qui représente peut etre moins de 50 % des agv ????
Le gouvernement lui a bien compris la situation, il ne tiendra pas compte des observations du snav et il fera comme il viens de le faire avec la grande distribution:pour gomer l'augmentation des prix il fustige les grands groupes au nom de la défense du consomateur et du pouvoir d achat ,aprés les municipales, la
vente de voyages sera déreglementée ..
Une partie de la droite francaise ne rigole plus, car en matière de consomation le gouvernement va faire une politique de gauche, faire baisser les prix et stigmatiser touts ceux qui profitent sur le dos du consomateur ..
a suivre......


12.Posté par Cyril D le 05/03/2008 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour info

Mon Président à moi est Mr Thierry SCHIDLER.

Ci-dessous, info sur le SNET :

"Fort de plus de 200 adhérents, le SNET est le seul syndicat représentatif des PME et des entreprises familiales de la profession de car opérateur sur le marché du tourisme et du transport par autocar.

Les membres du SNET sont à la fois car opérateur et pour certains agents de voyages.

Acteur incontournable au plan national et international, le SNET est l'interlocuteur privilégié du Ministère des Transports et du Secrétariat d'Etat au Tourisme pour défendre au mieux les intérêts de ses adhérents dans l'élaboration des textes législatifs et réglementaires qui régissent la profession.
Grâce à son savoir-faire, le SNET participe aussi à la promotion des activités de ses adhérents, prépare les entreprises aux mutations de leur environnement et soutient leur compétitivité."

Sommes nous visés par le "ATTENTION AUX COPIES" ?

Sachez que pour tout les forfaits vendus en agences SNAV il est vivement conseillé de faire appel à un autocar, c'est être éco-responsable, economique et écologique voir même simplement logique et éthique.

En outgoing ou en receptif qui ne fait jamais monter ses clients dans un autocar?

Un Autocar c'est mieux qu'une limousine, à 3 mètres du sols en grand confort avec un matériel plus high tech que jamais.

Il va falloir faire évoluer la vision de vos prestataires autocars qui se mettent en quatre pour les agences SNAV et leurs clients.

Oubliez vos traumatismes de colonies de vacances "chauffeur si t'es..." et considérez le SNET et les autocaristes qu'il représente comme une plus value qualitative low cost depuis toujours, adaptable et qui limite les temps de correspondance puisque nous vous acheminons là où vous le souhaitez.

SCHIDLER, SALAUN HOLIDAYS, HERVOUET, FAURE, PHILIBERT, BERTHELET, RICHOU, et même FRAM cela dit quelques chose à quelqu'un et bien nous ne sommes pas forcément SNAV... faites un tour sur www.autocarsdefrance.com pour la liste complète...

Un Conseil:
Méditez avant de Méprisez...

à bon entendeur, je suggère le classement vertical de ces 30 000 dépliants c'est la forêt amazonienne qui trinque une fois de plus...

11.Posté par MARIE CHRISTINE le 05/03/2008 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EXCELLENTE IDEE PEU IMPORTE LA POLEMIQUE LE SNAV A EU L IDEE DE CETTE COMMUNICATION EN DIRECTION DU GRAND PUBLIC (enfin) C EST LE PLUS IMPORTANT IL FAUT QUE NOS PROSPECTS PRENNENT CONSCIENCE QU IL EXISTE UNE LOI QUI LES PROTEGE A CONDITION DE BIEN VERIFIER A QUI ILS ONT AFFAIRE ET QUE L AGENCE EST BIEN EN REGLE
MAIS QUI DOIT PAYER CETTE COMMUNICATION ? L ENSEMBLE DES AGENCES ET PAS SEULEMENT CELLES QUI SONT AU SNAV : IL ME PARAIT BIEN DIFFICILE DE METTRE EN OEUVRE CETTE COMMUNICATION ; DONC LE SNAV ME PARAIT FEDERATEUR POUR CETTE OPERATION, IL EST PAR CONSEQUENT BIEN NORMAL DE METTRE LE NOM DU SNAV SUR CETTE PUBLICITE QUI NE PEUT PAS ETRE ANONYME -

10.Posté par Cyril D le 05/03/2008 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Monsieur Schiedler qui va être content, on en reparle à la fin du mois en Rép Tcheque, Mr Colson...

9.Posté par Cyril D le 05/03/2008 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le SNET c'est de la m..... ?

8.Posté par Yves de la Bananeraie le 05/03/2008 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai été durant 3 années élu du Snav comme représentant des agences indépendantes au coté d'Adriana Minchella, Daniel Mazeron et quelques autres. Nous n'arrivions pas à nous faire entendre et nous étions bien peu pris en considération alors que financièrement, nous représentions la majorité des adhérents. Quand j'ai vu le peu de cas qu'on y faisait des agences indépendantes par rapport aux Tour Opérators, réseaux et compagnies aériennes, je n'ai pas souhaité poursuivre. C'est pour cette meme raison que le CEDIV a été créé par Adriana Minchella.
Je trouve cette initiative du SNAV ridicule et dangereuse pour la profession en général. Monsieur Colson, vous vous grandiriez en l'annulant. Vous montreriez que vous avez un peu de respect pour des agences qui dans leur ensemble, ont participé à la réussite du TO dont vous aviez la charge.

1 2

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com