TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le réceptif Somasert avec Transavia sur Paris-Atar (Mauritanie) l'hiver prochain

Un vol par semaine de fin octobre à début mai


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mercredi 9 Juillet 2008

La Somasert affrète cet hiver une liaison hebdomadaire Paris-Atar (Mauritanie) – opérée par Transavia - pour le compte des voyagistes français. Le Point Afrique prévoit pour sa part de maintenir son vol sur cette même desserte. Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde a d'ailleurs réagi à cette annonce chez nos confères du Quotidien du Tourisme. Il précise qu'il fera tout pour que le vol Transavia ne décolle pas : "Je n'ai absolument rien contre cette compagnie que j'estime, mais je trouve scandaleux que l'argent public participe à l'opération d'un vol privé".



Le tourisme mauritanien a été très durement touché par l’attentat ayant coûté la vie à quatre membres d’une même famille française en décembre dernier. Son impact a été d’autant plus important que neuf touristes sur dix en Mauritanie vient de France, Suisse et Belgique.

La destination a enregistré ainsi ces derniers mois une baisse de moitié environ de son trafic touristique, chute plus importante encore dans la région d’Adrar.

«Il nous faut faire revenir les voyageurs car le pays est sûr et la région enclavée d’Adrar très dépendante du tourisme», a expliqué au cours d’un point presse avant-hier Mohamed Ould Biyah, directeur général de la Somasert (société mauritanienne de service et de tourisme), filiale du groupe minier mauritanien Snim.

La Somasert met ainsi en place un vol Paris-Atar à l’adresse des voyagistes, du 24 octobre prochain au 1er mai 2009. La liaison sera hebdomadaire, tous les vendredis, au départ d’Orly à 11 heures pour une arrivée en Mauritanie à 15h, l’appareil effectuant ensuite le vol retour.

Une offre à 90% packagée

Mohamed Ould Biyah et Hélène Abraham
Mohamed Ould Biyah et Hélène Abraham
La ligne sera opérée par un B737-800 de Transavia (186 places). Les prix des vols consentis aux voyagistes – l’offre aérienne sur cette destination est intégrée à 90% dans des forfaits – se veulent particulièrement attractifs.

«Nous sommes très fiers de ce projet qui nous tient à cœur car nos valeurs nous tournent vers le tourisme durable» souligne Hélène Abraham, vice-présidente commerciale de la filiale mi-charter mi-low-cost du groupe Air France-KLM.

Atar, ville du nord-ouest de la Mauritanie et capitale de l'Adrar, permet de rayonner dans cette région d’une grande richesse naturelle et culturelle, un point de chute idéal pour partir en randonnée dans le désert, admirer Chinguetti, le banc d’Arguin et le fleuve Sénégal, ou aller chercher le train du désert à Choum, à 180 kilomètres de l'aéroport d'Atar.

Point Afrique volera le dimanche avec AirMed

«Pour que notre vol Paris-Atar soit un succès, il nous faut obtenir du Quai d’Orsay qu’il revienne sur les conseils encore défavorables qu'on peut lire sur son site internet» prévient toutefois Mohamed Ould Biyah.

Le Point Afrique, fidèle de la destination même en période de turbulences, entend également opérer sa rotation hebdomadaire Paris-Atar l'hiver prochain (affrètement d’un A320 Air Med de 220 places).

Son président Maurice Freund insiste sur la pertinence de sa desserte le dimanche, tout en estimant que le marché aura du mal à absorber deux vols par semaine. Et de constater, un peu amer, que le Point Afrique ne se bat probablement pas à armes égales face à Transavia et la Somasert.

A noter : Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde a d'ailleurs réagi à cette annonce chez nos confères du Quotidien du Tourisme. Il précise qu'il fera tout pour que le vol Transavia ne décolle pas : "Je n'ai absolument rien contre cette compagnie que j'estime, mais je trouve scandaleux que l'argent public participe à l'opération d'un vol privé"

Une autre liaison sur Néma ?
Un autre vol, là encore avec peut-être Transavia, pourrait être lancé dans les prochains mois par la Somasert entre Paris et Nema, dans le sud-est de la Mauritanie, permettant d’aller découvrir la ville ancienne de Oualata. Le choix de l’affrêteur pourrait se porter aussi sur une triangulaire Paris-Atar-Nema, même si d’aucuns estiment prohibitif le coût du double touché.

Lu 7777 fois
Notez


1.Posté par toledano ary le 11/07/2008 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous donner leur contact, mail et site serait bienvenu, d'avance merci / ary

2.Posté par Vincent de MONICAULT le 11/07/2008 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Somasert, BP 42 Nouadhibou - Mauritanie, 00 (222) 574 29 91 Fax : 574 90 43
email : somasert@snim.com ; www.somasert.com
Cdlt

3.Posté par DEIDA le 11/07/2008 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, journaliste mauritanien, j'ai lu avec stupéfaction la déclaration attribuée à Jean-François Rial. Je n'en reviens pas. C'est purement du terrorisme économique que des voyagistes tentent d'imposer leur diktat à un pays qu'ils sont censés aider par le développement de son secteur du tourisme.
C'est aussi la preuve que malgré le "libéralisme affiché" certaines entreprises occidentales tentent de perpétuer le monopole dans ce qu'elles considèrent toujours comme leurs "réserves autochtones".
Ni Point-Afrique, encore moins Voyageurs du monde -qui joue ici la meilleure partition du poisson-pilote avec Point-Afrique, le grand requin- ne peuvent indéfiniment continuer de vivre sur le dos des mauritaniens.
La promotion du secteur du tourisme en Mauritanie a été l'oeuvre de la Somasert. Le tour opérateur "Point-Afrique" lui a sapé toute l'organisation mise en place. Maurice Freud (Patron de Point-Afrique) en est témoin puisqu'il a travaillé avec la Somasert avant de phagocyter ses circuits avec "Mauritanides-Voyages" dont le patron n'est que l'ancien directeur de la Somasert. Go Voyage est venu s'incruster sur un cadavre que des charognards avaient déjà dépecé. Ce qui est encore plus grave, c'est le sentiment que nous laisse Jean-François Rial du "sans moi, le déluge"!
Le tourisme mauritanien a bien souffert d'actes terroristes fous pour que l'on accepte une pression psychologique venant d'opérateurs mercantiles.
Alors, si cela ne vous plait pas que l'on vole de nos propres ailes (celles de Transavia pour être exact), un conseil restez où vous êtes mais épargnez nous vos refléxions désobligeantes.

4.Posté par cheibany le 12/07/2008 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur jean françois Rial,
Je peux accepter que vous vous absteniez à envoyer vos avions charters en Mauritanie, que vous refusiez de collaborer avec le charter de Transavia , mais je trouve déplacer que vous menacez un Etat souverain en déclarant ‘’que vous feriez tout pour que l’avion de Transavia ne décolle pas.’’

Monsieur sachez que l’argent public sert aussi à secourir une région que vous avez abandonné après l’assassinat abominable d’Aleg et que vous avez préféré la ville de Ouarzazate, Monsieur l’argent public a permis à Point Afrique de lancer le tourisme en Adrar et c’est cet argent public qui vous a permis de vous intéresser à la mauritanie.

La Mauritanie selon vous doit attendre que Le PDG de voyageurs du Monde lui autorise de relancer son activité touristique et bien sachez Monsieur que cet avion décollera d’Orly le 24/10/2008 et fera les rotations tous les vendredi jusqu’au 1 mai 2009 avec ou sans les touristes du groupe VDM.

Au moins Monsieur Frend qui connaît bien l’Afrique et qui est plus impliqué en Mauritanie a été plus pragmatique dans ses déclarations.
Cheibany

5.Posté par laize le 13/07/2008 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une excellente nouvelle de savoir que nous pourrons nous rendre en mauritanie avec des amis sans être tributaire du dictat des tours opérators occidentaux qui bloquent les vols aux vols secs.Nous avons dû annuler plusieurs circuits prévus avec une agence locale faute de place.Le tourisme solidaire n'est pas l'apanage de quelques agences surtout comme voyageurs du monde qui se défile au premier problème.S'il connaissaient vraiment la mauritanie ils auraient maintenu la destination au lieu de tout stopper pour rediriger leurs clientsvers ouarzazate.
Nous avons passé trois mois cette hiver en mauritanie en toute tranquilité et sécurité.Le peuple mauritanien a condamné l'attentat en manifestant ,mais rien n' a filtré dans les médias.
Avant d'être donneur de leçons comme le fait VDM il faut être intègre.Ce n'est pas en se targant d'être le principal fournisseur de clients que l'on a tous les droits.Surtout quand on abandonne les gens.Ou est l'étique?
Amis voyageurs qui recherchez des rencontres vraies ,allez en Mauritanie en toute confiance vous ne serez pas déçus

6.Posté par Rial le 19/07/2008 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
j'y suis surement allé un peu fort
je dis juste que je trouve curieux que on ne laisse pas Point Afrique opérer sur cet axe alors que ils ont fait tant d'efforts pour la destination, sachant que deux vols seraient suicidaires
c tout
et je ne souhaite que le dev éco de la Mauritanien
pardon à mes amis mauritaniens si j'en ai offusqué certains
JF Rial

7.Posté par Sébastien BOUHOT le 06/08/2008 02:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

je suis d'accord avec les propos tenus plus haut par mes confrères hôteliers
La situation est très grave pour les acteurs du tourisme.
Bravo au gouvernement Mauritanien pour cette initiative.
Personne n'est propriétaire du tourisme ou des touristes en Mauritanie.
Vive Transavia et le tourisme vraiment solidaire !
Soyez toujours les bienvenus en Mauritanie.

Bonne journée.

8.Posté par ahmed le 11/09/2008 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis ravie pour cette desitions que la somasert a pris.
Mais je demande a la direction de somasert.de nous vendre des vol sec.
Pour que nous pouvons envoiyez des client en mauritanie.
ahmed

9.Posté par Philippe MARCEL le 18/09/2008 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue l'initiative de la Somasert visant à redonner un peu d'indépendance au tourisme Mauritanien. Pour l'association que je préside, Medrassa de l'Adrar, dont l'objectif est d'améliorer les conditions de scolarité des enfants, c'est une bonne nouvelle surtout si des vols secs sont possibles.
J'ai demandé un entretien avec Monsieur JF RIAL(avril 2008) pour étudier les possibilités de partenariat facilitant les actions humanitaires que portent l'association. La réponse fut une fin de non recevoir précisant que les efforts de Voyageurs du Monde en matière de solidarité se portaient sur le Maroc, Madagascar et l'Asie.....CQFD.

J'ai passé trois semaines en Juin dans les villages et localité de l'Adrar, à Nouakchott et Nouadhibou. Je témoigne à nouveau ici que nous n'avons jamais eu le sentiment d'insécurité (ce qui n'est pas le cas dans certaines parties de notre pays) et que nous avons pu assurer notre travail d'évaluation des besoins dans les ecoles et mener les premières actions grâce à la mobilisation des acteurs locaux malgré le peu de moyens en leurs possession : villageois, instituteurs, guides touristiques (sans emploi), agences de voyages locales, Gendarmerie, Douanes et nos partenaires de "la Rabitat" et de la Fondation KB.
Merci à eux et aux enfants qui nous ont chaleureusement remerciés.
A bientôt en mars 2009 pour notre prochaine mission sur le terrain
Philippe MARCEL
Président de l'association
Medrassa de l'ADRAR

10.Posté par le balc'h le 19/11/2008 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse à vos commentaires, il est fort dommage, que ce beau Pays est tant de difficultés à s'ouvrir pour les associations humanitaires.. beaucoup trop de paperasse avec Matignon??? Ou peu, trop peu de médiatisation télévisuelle sur la Mauritanie. Mais s'il ne me restai qu'un seul pays à revoir sans que les enfants agressent les européens en vacances je n'hésiterai pas je retournerai en Mauritanie. Mais il n'y a pas que le tourisme dans ce pays, il y a des gens sains d'Esprit pour apporter beaucoup à ces enfants, ils nous le rendent bien. Sinon si Monsieur Marcel a trouver un bon guide pour ses déplacements avec la langue apropriéé au pays c'est encore mieux.Reste un pays superbement beau. Anne-Marie

11.Posté par archangelo le 11/03/2009 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment faire pour aller en mauritanie à un prix correct SANS PASSER PAR UN TOUT OPERATOR?Que somasert nous vende DIRECTEMENT ses prestations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com