TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le spectre du SRAS plane de nouveau sur la saison


le Lundi 8 Septembre 2003

Alors que les autorités médicales de Singapour effectuent des tests de dépistage sur un homme soupçonné d'avoir contracté le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), Lee Jong-Wook, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), met en ga



Le spectre du SRAS plane de nouveau sur la saison
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Sud-Coréen Lee Jong-Wook, a prévenu lundi à Manille que le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pourrait refaire surface et appelé à renforcer la surveillance pour contenir la menace.

"Le SRAS reviendra-t-il ou non ? Nous devons nous préparer en partant de l'hypothèse qu'il reviendra", a déclaré M. Lee lors du 54e comité régional pour le Pacifique occidental de l'OMS, tenu à Manille.

"Notre défi est dorénavant de renforcer les réseaux de surveillance qui détecteront et traiteront le SRAS s'il revient", a ajouté le nouveau directeur. M. Lee a rappelé que le Pacifique occidental avait été la région "la plus durement touchée" par l'épidémie, avec 90% des cas recensés. 

La pneumonie atypique a touché plus de 8.400 personnes

Les gouvernements de la région, membres de l'OMS, ont demandé à l'organisation d'accroître son aide financière à la zone dans la crainte d'une nouvelle apparition du SRAS mais également des menaces d'autres maladies infectieuses.

Une résolution en ce sens devrait être adoptée lors de cette rencontre de cinq jours. La région, pour laquelle l'OMS a alloué 71 millions de dollars pour 2004/2005, ne fournit que trois à quatre pour cent du budget de l'agence.

Il faut rappeler aussi qu'à la mi août des experts internationaux se trouvaient vendredi dans la province chinoise du Guangdong (sud) pour étudier les liens possibles entre le virus de la pneumonie atypique et certaines espèces animales avec pour mission principale de "recueillir des informations", selon Alan Schnur, directeur du département des maladies contagieuses à l'OMS à Pékin.

"Il n'est pas possible de prévoir quand ce virus sera isolé..."

En effet, un virus semblable au coronavirus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) a éte identifié chez certains animaux dans le Guangdong, d'où est partie l'épidémie en novembre dernier, mais aucune preuve n'a encore été apportée sur la transmission du virus aux humains par ces espèces, comme la civette.

M. Schnur a souligné l'importance de cette mission compte tenu des mystères entourant toujours ce virus qui pourrait redevenir dangereux à la faveur d'une baisse des températures dans quelques mois. "Il n'est pas possible de prévoir quand ce virus sera isolé. Nous espérons le plus rapidement, mais il faut donc se préparer au pire", a estimé le médecin, soulignant que les avis des experts divergeaient sur les risques d'un retour du SRAS l'hiver prochain.

Selon un nouveau bilan publié par l'OMS, la pneumonie atypique a touché plus de 8.400 personnes dans 32 pays et fait 916 morts. Les premiers cas ont été détectés en Chine du sud en novembre 2002 et les derniers décès ont été enregistrés au Canada à la mi-août.

La Rédaction avec AFP - 09 septembre 2003
redaction@tourmag.com

Lu 1040 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com