TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le tourisme en Asie tarde à reprendre après le tsunami

pas avant l'hiver...2006


Rédigé par La Rédaction (HD) - redaction@tourmag.com le Dimanche 19 Juin 2005

Six mois après le tsunami, les perspectives du tourisme dans les pays de l'océan Indien sinistrés sont moroses. La Thaïlande, première destination touristique en Asie du Sud-Est, est particulièrement touchée. Et alors que l'on s'interroge sur les résultats du formidable élan humanitaire, force est de constater que le tourisme reste fragile dans les zones côtières dévastées par le tsunami.



L'île de Krabi désertée tout comme les autres îles de la Thaïlande.
L'île de Krabi désertée tout comme les autres îles de la Thaïlande.
Les spécialistes du secteur affichent un optimisme prudent en Inde, aux Maldives et au Sri Lanka. En Thaïlande, la moitié des victimes du tsunam étaient des touristes étrangers. Dans le sud de ce pays, en mer d'Andaman, le tourisme ne se remet pas sur pied aussi vite que prévu.

Ce n'est plus à la haute saison qui démarre en novembre prochain que les professionnels du secteur espèrent un retour à la normale, mais à la suivante fin 2006.

Les chiffres officiels des arrivées au 1er trimestre sont révélateurs : chute de 67 % pour les Suédois et Britanniques (les plus gros contingents de visiteurs) par rapport à janvier-mars 2004, chute de 74 % pour les Allemands et 70 % les Français. Idem pour les Asiatiques: Sud-Coréens (- 64 %) Japonais (- 86 %).

A Phuket et Krabi presque 90 % des hôtels ont rouvert, mais pour Phang Nga - province la plus sinistrée - c'est seulement 38 %. La province qui avait plus de 40 cinq étoiles n'en a plus qu'un seul.

Phuket et Phi Phi désertées...

Sur les 20 compagnies aériennes nationales et internationales qui desservaient Pukhet, il n'en reste plus que huit. Le vice-président de l'Association du tourisme de Phuket se désole des mauvais chiffres de l'île qui encaissait à elle seule un tiers des rentrées touristiques annuelles du pays : 2 milliards de dollars.

A 40 km de Phuket, l'île de Phi Phi, qui ne connaissait quasiment pas de basse saison, voit arriver des ferrys vides. Son village de Tong Sai a des allures fantomatiques. Désormais les professionnels n'espèrent plus un retour à la normale avant un an et demi. Dans le reste des destinations de l'Océan indien, la situation est tout aussi mitigée.

Seul le Sri Lanka semble devoir tirer son épingle du jeu grâce à une présence active des autorités touristiques et de la compagnie aérienne Sri lankan Airlines qui ont initié un plan de reconquête intitulé "Bounce Back Sri Lanka".

Démarré le 14 février, l'opération "partez à 2, ne payez qu'1" a fait vendre 7 000 packages. Démarré dans toute l'Europe, cette opération a sans doute permis d'afficher une croissance sur les 4 premiers mois de l'année. Mais le plus difficile reste à faire.

"Dès la fin de l'opération, les ventes se sont arrêtées net", constate Patrice Caradec, le DG de Vacances Transat. Et c'est le même constat qu'ont fait tous les partenaires de l'opération.

Lu 2053 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com