TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le tourisme responsable intégré dans le futur référentiel Snav/Afnor

Commission « Tourisme Responsable » du SNAV


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 7 Décembre 2010

Créée voici trois ans à l'initiative de Christian Orofino, la Commission « Tourisme Responsable » du SNAV qui se réunit une fois par mois fait régulièrement le plein de ses membres. Le sujet motive et engage. Hier, c'est dans le cadre de la mise en place du référentiel privé Snav Afnor que la dernière réunion de l'année était organisée.



Autour de Christian Orofino (au centre) les membres de la Commission
Autour de Christian Orofino (au centre) les membres de la Commission
Il s'agit maintenant d'intégrer dans ce référentiel des engagements directement liés au tourisme responsable.

«Les offres en matière de tourisme responsable vont se développer dans les années qui viennent et le SNAV se doit d'anticiper et d'aider ses adhérents dans cette démarche.

Trop de professionnels du tourisme ont manqué le rendez-vous internet. Il n'est pas question de passer à côté de celui-ci
 » déclare Christian Orofino.

Le président de la Commission « Tourisme Responsable » fait aussi partie du groupe de travail qui a effectué depuis sa mise en place il y a trois mois un travail important sur le référentiel privé Snav Afnor .

Gage de qualité de l'ensemble des services, le label sera proposé sur la base de volontariat à l'ensemble des adhérents.

Ces derniers devront donc répondre aux exigences de services et respecter les modalités vis à vis de leurs clients, de leurs prospects comme de leurs propres salariés et ce dans un contexte réglementaire et juridique.

87 % des clients voyageurs attendraient une offre « responsable »

En 2010 on ne peut pas dire que l'attrait d'un voyage « responsable » ait franchement boosté les ventes. L'idée séduit surtout dans le cadre des enquêtes.

Ainsi, 7 personnes sur 10 se disent prêtes à participer à un voyage « responsable ». 87 % attendent même déjà des offres de ce type (Sofres 2009). Sur le terrain la réalité est très éloignée de ces bonnes intentions.

« Les gens ont peur de vivre à la spartiate dans des établissements inconfortables. C'est une image totalement faussée que nous devons rétablir.

Partir en vacances dans des conditions qui respectent l'environnement n'impactent nullement la qualité des services, du confort, du budget, bien au contraire
 » souligne Olivia Robert de Voyages-Sncf.com.

Si le respect de l'environnement est un message d'ores et déjà entendu et mis en pratique par de nombreux hôtels de toutes catégories à travers le monde il semble en effet que les consommateurs voyageurs aient encore une attitude frileuse.

Une meilleure gestion du papier

Les engagements liés au tourisme durable (et responsable) passe aussi par la gestion du papier. Ainsi, l'agence de voyages s'engagera à ne pas mettre les brochures en libre service et commandera aux fournisseurs les stocks juste nécessaires aux besoins.

L'objectif sera d'éviter les destructions de fin de saison. La présentation des produits sur écran à travers des brochures en ligne sera privilégiée. Informer le client sur les usages et coutumes du pays visité sera une autre critère de certification.

L'agence favorisera les prestataires à destination qui auront une démarche ou/et une offre touristique responsables.

Elle devra par ailleurs mettre en garde son client ou prospect sur les dangers et les conséquences judiciaires encourus par la pratique d'un tourisme sexuel.

Une agence « responsable » sera tenue, à compétences égales, de favoriser l'embauche d'une personne handicapée en fonction du cadre législatif.

Parmi ses nombreux engagements l'adhérent du SNAV certifié aura un plan de formation pour l'ensemble de son personnel. Il devra aussi mettre en place une politique « éco responsable » au sein de sa propre entreprise.

Lu 2363 fois

Notez


1.Posté par LAMIC le 09/12/2010 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Sans faire de quelconque procès d'intention, juste une remarque :
S'il s'agit de faire du tourisme responsable ce que le Grenelle de l'environnement fut à l'écologie, il y a fort à parier que les clients qui recherchent une offre responsable iront là où le tourisme responsable n'a pas besoin de catalogue de bonnes intentions pour exister.
Ils iront tout simplement là où il existe déjà, au coeur de structures qui sont motivées par ce qu'elles font, le plus souvent depuis toujours, au travers du réseau qu'elles ont tissé depuis longtemps, comme l'ont fait les membres de notre association .
Seules les actions qui peuvent être évaluées par des tiers peuvent être un véritable gage d'engagement.
Bien cordialement
Jean-Pierre LAMIC, directeur de l'Association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables, co-organisateur du Forum National du Tourisme Responsable

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com